Journal d'école

12 novembre 2017

11 novembre : à l'école, un message mémoriel militarisé

Dans un récent ouvrage (1), Sarah Gensburger et Sandrine Lefranc s’interrogent sur l’efficacité des politiques de mémoire : « L’idée qu’il est possible, à travers la mémoire et les « leçons du passé », d’armer aujourd’hui le citoyen contre des violences à venir est un pansement bienvenu sur nos inquiétudes ; elle protège l’individu qui y adhère des doutes qu’il peut avoir sur la morale qui l’habite. » En sociologues, elles s’intéressent à « l’écheveau des relations sociales » qui viennent... [Lire la suite]
21 octobre 2017

Terrorisme : l'école, bouc émissaire

Le retour au premier plan de la guerre française en Libye et de ses conséquences – déstabilisation de toute une partie du monde, guerre permanente, terrorisme – met un peu plus en lumière le côté irrationnel et scandaleux de la mise en accusation de l’école après les attentats de janvier 2015. Financement illicite et immoral de la campagne électorale de Sarkozy en 2007, complaisance des autorités françaises pour un dictateur, puis fuite en avant dans une opération militaire irresponsable mais approuvée par l’ensemble de la classe... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2017

Blanquer à l'école du Sénat

Avec la réélection de Gérard Larcher, c’est, sur le sujet de l’école, un réactionnaire décomplexé que les sénateurs ont renouvelé à la tête de leur assemblée, parfaitement en phase avec les orientations, les prises de position de l’actuel ministre de l’Education nationale. C’est un rapport (« La nation française, un héritage en partage », tout est dans le titre…) qui lui avait été commandité par le président Hollande dans le cadre de la « grande mobilisation républicaine » (sic) consécutive aux attentats de 2015, qui a donné à... [Lire la suite]
15 septembre 2017

L'autonomie (des établissements) est un autoritarisme

Avec ses dernières annonces, Blanquer a franchi un pas supplémentaire dans le grand bond en arrière qu’il fait faire à l’école. Contrairement à ce qu’il avait dans un premier temps laissé entendre, il ne s’agit pas de simples ajustements apportés à la dernière loi d’orientation (2013) mais de la mise en œuvre d’un projet marqué d’une forte idéologie, imposé avec une rare brutalité et qui éclaire d’un jour particulier le concept d’autonomie des établissements régulièrement mis en avant par le ministre : en réalité un autoritarisme... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 septembre 2017

Le mouvement social au péril du populisme

Pensez donc : un « forain, un pupille de la nation, un fils de déporté » qui appelle le 12 septembre à « bloquer le pays » contre la réforme du Code du travail.  Marcel Campion, le « roi des forains » auto-proclamé, sera « en première ligne de toutes les manifestations colère sociale : avec les syndicats et les insoumis, les bonnets rouges et les blacks blocs, les agriculteurs faillis et les anarchistes. » Pas moins. Ce curieux appel, bordé d’un liseré tricolore, s’il ne donne certes pas le... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2017

Blanquer invente une nouvelle matière scolaire : le respect

Redoublement, promotion des « bonnes vieilles méthodes », abrogation de la réforme du collège, évaluation frénétique des élèves, surveillance accrue des enseignants par les chefs d’établissement (ce que le ministre appelle l’ « autonomie des établissements »), internats ruraux, Fables de La Fontaine comme lectures obligatoires de vacances etc : l’imagination de Blanquer est sans limites, entretenue par la complicité malsaine de médias dans l’attente d’ « annonces » sans cesse renouvelées,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2017

Blanquer tombe le masque

« Au secours, Sarkozy revient ! » C’était le titre d’une note de blog (17/05/2017) à l’annonce de la nomination de Blanquer comme ministre de l’EN. De fait, dès sa prise de fonctions, le ministre multipliait les annonces, à destination non pas de l’école mais des électeurs et d’une certaine opinion publique nostalgique de l’école en blouse grise : retour à la semaine de 4 jours en primaire, mise à mal de la (pourtant timide) réforme des collèges, éloge du redoublement, création de mystérieux « internats... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2017

A la cathédrale de Ratisbonne, des enfants sous terreur

Les Petits chanteurs de Ratisbonne (en allemand Regensburger Domspatzen, littéralement les Moineaux de la cathédrale de Ratisbonne) : les mélomanes, les amateurs de musique baroque les auront sans doute rencontrés au cours d’une de leurs tournées, de leurs concerts ou écouté leurs enregistrements unanimement appréciés. Mais aujourd’hui, on aura sans doute bien du mal à écouter sans honte les Motets de Bach ou les Psaumes de David de Schütz lorsque l’on connaît le contexte de l’enregistrement dans les années 70. Ce chœur,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 août 2017

Echange Rafale contre Canadair

Plusieurs milliers d’hectares partis en fumée, des habitations détruites, des populations affolées  fuyant devant les flammes : comme chaque année, les incendies de forêt font peser une lourde menace sur la sécurité des biens et des personnes mais curieusement, alors que le discours sécuritaire sature le débat politique et le terrain médiatique, dans le cas présent, la sécurité ne semble plus considérée comme une priorité, notamment budgétaire. Alors que, quelques jours plus tôt, le pouvoir politique, soutenu par une opinion... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2017

De Villiers : le symbole qu'on ne veut pas voir

Une photo comme un symbole : celle de de Villiers quittant le ministère de la Défense sous les applaudissements des gradés ameutés pour la circonstance. Et quel symbole ! Un brave général, qui aurait consacré sa vie à la défense de son pays, faisant le choix de sa conscience contre sa carrière en démissionnant. 34 milliards d’euros, un budget porté à 50 milliards d’euros dans quelques années, c’est notoirement insuffisant. C’est parce que la vie de « ses hommes » n’a pas de prix, la « souveraineté... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2017

Mélenchon et la rafle du Vel' d'Hiv' : la république sacralisée

« Vichy, ce n’est pas la France. »  Avec cette formule définitive, Mélenchon fait son coming out mémoriel. Prétendant réfuter le discours de  Macron sur la rafle du Vel’ d’Hiv’, il interprète l’histoire à sa façon et confirme qu’en la matière, non seulement il a beaucoup de retard sur l’historiographie du dernier demi-siècle mais surtout qu’il n’est pas du bon côté. Une analyse sommaire et contournée : s’il ne conteste pas que « des Français ont été personnellement responsables du crime comme ce fut le... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2017

Le chef d'état-major des armées à Macron : "il ne faut pas désespérer Dassault !"

Il n’échappe à personne – il ne devrait échapper à personne – que la polémique autour du budget militaire 2018 trouve pour point de départ le niveau d’équipement des armées, c’est-à-dire les commandes passées aux industries d’armement. Un budget militaire de 34 milliards d’euros, avec augmentation prévue jusqu’à 50 milliards d’euros en 2025, quelle misère ! A n’en pas douter, Dassault, Thalès, Safran vont se retrouver sur la paille. Comme souvent par le passé, notamment sous Hollande toujours bien disposé à leur égard, les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2017

L'armée, la guerre : tabous français entretenus par l'école

Fête nationale, fête militaire, fête guerrière : la présente édition n’a pas dérogé à la règle qui veut que la nation française trouve à s’incarner principalement dans l’armée, dans la guerre. Et comme si les parades militaires, les hymnes et les drapeaux ne suffisaient pas, des annonces politiques sont venues renforcer cette identification que personne, ou quasiment, ne semble vouloir remettre en cause. L’armée : un tabou français Dans un contexte de réduction drastique des déficits publics, la hausse annoncée du budget... [Lire la suite]
10 juillet 2017

Antisémitisme, enseignement de la Shoah : entre histoire et manipulation

« Les manifestations de l’antisémitisme peuvent inclure le ciblage de l’Etat d’Israël » : dans une résolution en date du 1er juin dernier, dont le but officiel – et honorable – est la lutte contre l’antisémitisme, le Parlement européen dérape sérieusement, assimilant la critique, pourtant légitime, de l’état israélien et de son gouvernement à une forme d’antisémitisme. Cette assimilation hasardeuse (critique d’Israël = haine des Juifs)  à laquelle se livre le Parlement européen est la marque d’un détournement de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2017

Au brevet, l'éducation morale et civique des collégiens évaluée par l'armée

EMC = éducation morale et civique. Il s’agit d’une des matières officielles de l’Education, couvrant l’ensemble de la scolarité, faisant l’objet de programmes officiels et d’une épreuve écrite obligatoire dans le cadre du DNB (diplôme national du brevet). Aujourd’hui, pour la session 2017, l’éducation morale et civique de quelque 800 000 collégiens est évaluée conjointement par l’iFRAP, une fondation ultralibérale et par l’armée. Vous avez dit moral et civique ? Le document sur lequel les élèves sont censés travailler –... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2017

Le mythe national et l'école : une lecture partielle et partiale de L. Joffrin

Trois mois après sa parution, Laurent Joffrin a lu Le Mythe national de Suzanne Citron. Dans Libération, il en donne une interprétation discutable. Disons simplement qu’il n’a pas tout compris. La première version du Mythe national remonte en fait à 1987. Avec 30 ans d’avance sur tout le monde, Suzanne Citron, historienne et enseignante, décortique la construction du récit qui va servir de base à l’enseignement de l’histoire pour des générations de jeunes Français, quasiment jusqu’à nos jours. Un récit principalement organisé autour... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2017

Fables obligatoires, rentrée en musique : un coup de bluff mais pas seulement

Un jour, une annonce : la communication du ministre de l’EN a trouvé son rythme de croisière. Avec les dernières en date – une rentrée en musique, les Fables de La Fontaine comme lecture de vacances – si la volonté d’affichage prime, elle ne doit pas faire oublier en arrière-plan la réalité d’un programme éducatif rétrograde. La rentrée de septembre 2017 se fera donc en musique : « afin de marquer de manière positive le début de l'année dans les écoles, les collèges et les lycées. Il s'agit de proposer aux élèves, qui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2017

Canicule, calendrier scolaire et lobby du tourisme

Heureusement pour le ministre de l’EN, le ridicule tue moins que le réchauffement climatique. Alors que la canicule de ces derniers jours rend les conditions de travail insupportables dans de nombreux établissement scolaires, le ministère répond comme à son habitude par une inénarrable suite de recommandations officielles dont l’objectif le plus évident est de ne pas avoir à aborder frontalement les questions qui fâchent. Une circulaire contre la chaleur… Dans une école primaire de Rennes (35° à l’ombre hier), 11 élèves ont dû être... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2017

Le vote des jeunes est-il soluble dans l'éducation civique ?

Si, au premier tour des législatives, le taux d’abstention atteint des sommets, il est encore plus remarquable chez les 18-24 ans qui, à 65 %, n’ont pas jugé bon de se déplacer pour voter, pour « remplir leurs devoirs de citoyens », selon la formule officielle. Il faut croire que tout le monde ne voit pas la citoyenneté du même œil. Face à cet état de fait, il serait surprenant que, dans les jours qui viennent, le traditionnel chœur des pleureuses ne fasse pas entendre ses non moins traditionnelles lamentations sur le thème... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2017

Blanquer et le redoublement : un discours à destination des électeurs

Au rythme d’une annonce hebdomadaire, voire quotidienne, Blanquer retrouve le mode de communication qui était le sien comme Dgesco (c’est-à-dire ministre bis de l’Education) sous Sarkozy : saturer l’espace médiatique, contourner les partenaires sociaux et, en période électorale, flatter l’électeur. L’intérêt de l’élève, c’est juste bon pour les discours. En quelques jours, donc, le ministre s’est employé, sans aucune concertation avec les intéressés, à saborder le travail de ses prédécesseurs qui n’avaient pourtant rien de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :