Journal d'école

21 mars 2021

"L'Etat-nation France est né d'une matrice racialiste..."

« (…) Le racisme intentionnel présent dans tout l’échiquier politique, des droites à certaines gauches, ne relève pas de ce que l’on a nommé à tort, par confort et paresse intellectuelle afin de préserver les institutions, la « lepénisation des esprits ». L’Etat-nation France est né d’une matrice racialiste. Structuré et structurant la société par la construction mythique d’une identité nationale, il produit des frontières extérieures et intérieures, fabrique les « naturels » et les indigènes, les citoyens... [Lire la suite]
21 février 2021

Le SNU étrillé au Sénat

En octobre 2020, un rapport du Sénat (résumé ici) remettait sérieusement en cause le SNU et son financement. Dans la même logique, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication a émis un avis défavorable à l’adoption des crédits jeunesse et vie associative du projet de loi de finances pour 2021(02/12/2020). L’analyse des sénateurs, de toutes tendances politiques (pas spécialement réputés pour leur appartenance à la mouvance pacifiste), se passe de commentaires : le SNU est un projet hors sol, émanant d’un... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2021

Entre le respect du droit et l’école obligatoire, les députés ont fait le mauvais choix.

  Il n’est pas nécessaire d’être juriste ou constitutionnaliste pour comprendre la portée des grands textes internationaux garantissant l’exercice des droits de l’homme. Encore moins pour comprendre à quel point le projet de loi contre le séparatisme, en cours d’adoption, ne les respecte pas. Notamment pour tout ce qui touche aux enfants et à l’éducation. En espérant qu’une fois terminée la pitrerie parlementaire, les principes du droit sauront s’imposer.   Déclaration universelle desdroits de l’homme et du citoyen... [Lire la suite]
12 février 2021

Ecole obligatoire : une société brutalisée

Un débat confus, des ministres déroulant mécaniquement les mêmes réponses, recourant aux magouilles de couloir pour tenter de sauver leur projet de loi, des députés du parti majoritaire au garde-à-vous : dans une ambiance surréaliste, 78 députés (sur un total de 577 !) tirent un trait sur une liberté fondamentale – la liberté d’instruction – que des siècles d’histoire, quel que soit le régime politique, n’avaient jamais remise en question. Aussi bien en commission qu’en séance plénière, le gouvernement et sa majorité,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2021

L'école, malade de la république

1700 amendements (mise à jour, 03/02 : 2657 au final) ! En se jetant avec frénésie dans l’examen du projet de loi gouvernemental « confortant le respect des principes républicains », les députés, dans le contexte d’une crise sanitaire inédite, manifestent une curieuse conception de l’urgence. Cette loi, censée lutter contre un hypothétique séparatisme assimilé au terrorisme, cible pour une large part l’école considérée comme la source du mal ; coupable, lorsqu’elle laisse se développer l’instruction en famille (IEF)... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2021

« Le fiasco Blanquer » : un fiasco, certes mais pas où le voit Saïd Benmouffok

« Le fiasco Blanquer » : beaucoup de banalités dans ce petit bouquin (le Café pédagogique en assure la promotion) dont l’auteur, Saïd Benmouffok, conseiller de la maire de Paris, maîtrise surtout l’art d’enfoncer les portes ouvertes. Un auteur auquel il aura fallu presque quatre ans pour prendre la mesure de la politique mise en œuvre par l’ancien Dgesco de l’époque Sarkozy qui, à sa nomination en mai 2017, n’était quand même pas un inconnu. Autoritarisme, populisme, conservatisme : tout était annoncé dès ce moment... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2021

Malgré le covid, le SNU reste une priorité

« Le déploiement du SNU dont le coût dérive sensiblement par rapport aux prévisions initiales ne s’aurait s’opérer au détriment du soutien à la vie associative ». En procédant (21/10/2020) à l’examen du rapport (Eric Jeansannetas) sur la mission « Sport, jeunesse et vie associative », les sénateurs ont eu l’occasion de dire toute la méfiance que leur inspire le projet. Non pas tant sur les principes qui sous-tendent le SNU – ne rêvons pas, le pacifisme pas plus que l’émancipation des jeunes n’ont jamais été à... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 décembre 2020

Ecole obligatoire : privilèges confirmés pour les établissements catholiques intégristes

Un détail qui ne relève sûrement pas du hasard : alors que le projet de loi « confortant les valeurs républicaines » aura pour effet, s’il est adopté, de supprimer l’instruction en famille, il ne touche en rien au statut de l’enseignement privé hors contrat. Celui-ci pourra toujours ouvrir une école sur une simple déclaration aux autorités alors que les familles devront se soumettre à une autorisation annuelle, arbitraire par principe. Un privilège qui interpelle, notamment lorsqu’il concerne les établissements proches... [Lire la suite]
16 décembre 2020

Pendant les guerres de religion, des enfants en otage. Déjà...

Le 27 juin 1551, l’édit de Châteaubriand, « charte de défense de la foi catholique » interdit de tenir des écoles aux maîtres qui ne sont « approuvés catholiques et non entachés de fausse doctrine ». Le document, promulgué par Henri II, a pour but de freiner l’avancée du calvinisme dans le royaume.  Visant principalement les imprimeurs et le monde du livre, il ne peut faire l’impasse sur cet autre moyen de diffusion des idées qu’est l’école. Dans un contexte de guerre religieuse, de Réforme protestante et de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2020

De Peillon 2012 à Peillon 2020 : grand écart et mémoire courte

« Le républicanisme qui sert aujourd’hui de drapeau aux forces les plus réactionnaires n’a plus rien à voir avec la doctrine républicaine. Il en prend même souvent l’exact contrepied et, sous son couvert, continue de la combattre. Mais si on a pu en arriver là, si l’extrême droite française peut récupérer sans vergogne le vocabulaire républicain, par exemple les mots de «laïcité» ou de «patriotisme», c’est qu’un certain nombre de prétendus républicains, de gauche comme de droite, lui ont préparé le terrain en faisant du... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 23:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2020

L'état seul éducateur : l'irrésistible dérive totalitaire de l'Education nationale

9 décembre 2020, journée de la laïcité, journée noire pour les libertés publiques en France. Une de plus. Stigmatisation de toute une partie de population, brimades et provocations contre une religion, suppression de la liberté d’instruction etc : dans une accumulation de mesures liberticides, le gouvernement règle ses comptes et chasse sur les terres de l’extrême-droite. Le Pen en rêvait, Macron l’a fait. Des mesures qui, derrière la dénonciation d’un Islam radical qu’on n’est jamais en mesure de définir, vise en réalité... [Lire la suite]
08 décembre 2020

Blanquer n'est plus ministre de l'Education nationale. Il ne l'a jamais été.

Avec sa candidature aux élections régionales, Blanquer rallonge encore un peu plus la liste de ses fonctions officielles : ministre de la Jeunesse, des Sports, de la vie associative, de la Défense (le SNU) et accessoirement, à ses moments perdus, de l’Education. En toute logique, si la morale en politique avait encore un sens, si le devoir d’exemplarité exigée des personnels s’appliquait également au ministre, si le devoir de réserve n’était rappelé à tout propos, si le civisme et la morale étaient autre chose que de tristes... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 décembre 2020

Mélenchon : une citoyenneté qui sent la caserne

Il fut une époque, pas si lointaine, où le terme « insoumis » désignait ceux qui refusaient la conscription et qui payaient de lourdes années de prison la défense de leurs convictions. Aujourd’hui, les « Insoumis » sont les adhérents d’un mouvement politique qui, par la bouche de leur chef, réclament le rétablissement du service militaire. Une curiosité sémantique pas vraiment nouvelle puisque reprenant, dans la perspective des présidentielles de 2022, le programme déjà présenté par le même parti en 2017. Dans un... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2020

Quand la rue n'est plus révolutionnaire

Voilà. Une nouvelle fois des manifs sabotées. Une nouvelle fois un mouvement de protestation salopé. Une nouvelle fois la liberté d’expression galvaudée par des excités pour qui la liberté est un prétexte à toute autre chose. Une nouvelle fois des voyous qui voudraient se faire passer pour des révolutionnaires alors qu’ils ne sont que des voyous. En 1789, des manifestants affamés pillaient les boulangeries pour nourrir leur famille. En 2020, des nervis pillent des boutiques de motos ou de luxe. On a les révolutions qu’on peut. La... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2020

Blanquer, Avenir lycéen : une indignation sélective

Donc, avec Avenir lycéen, Blanquer aurait dilapidé de l’argent public pour promouvoir sa politique. Donc, Blanquer aurait menti. Donc Blanquer aurait cherché à manipuler des jeunes. Donc, avec Avenir lycéen, c’est un scandale d’état. Donc, Blanquer doit démissionner. Etc. Petit retour en arrière. Depuis mai 2017, un ministre de l’EN s’emploie avec constance, non pas, comme on le dit, à démolir l’école mais à renforcer le pire de l’institution scolaire : gestion autoritariste et arrogante, mépris non seulement des personnels mais... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2020

Ecole obligatoire : une loi de police

La loi du 28 mars 1882 pose dans son article 4 le principe de l’instruction primaire obligatoire : « L’instruction primaire est obligatoire pour les enfants des deux sexes âgés de six ans révolus à treize ans révolus ». Instruction mais non école obligatoire, comme le précise aussitôt le même article 4 : l’instruction primaire « peut être donnée soit dans les établissements d’instruction primaire ou secondaire, soit dans les écoles publiques ou libres, soit dans les familles, par le père de famille lui-même... [Lire la suite]
17 novembre 2020

L’éducation populaire à la remorque de la fierté nationale

Le 20 octobre dernier, plusieurs associations et mouvements dits « d’éducation populaire », répondant à l’invitation (à la convocation ?) de Blanquer et d’El Haïry, ont signé une déclaration d’intention affirmant leur volonté d’ « aider les populations à retrouver fierté dans la nation et confiance dans la république… » Liste de ces associations : AFEV, ANIMAFAC, ANACEJ, ARTICLE1, CEMEA, CMJCF, PEP, Léo Lagrange, Ligue de l’Enseignement, Fédération du scoutisme français, UCPA, UFCF, Unis Cité, Zone... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2020

Liberté de conscience et d'expression ? A condition de penser comme S. El Haïry

« La liberté de conscience, la liberté d’expression ? A condition de penser comme moi ».  Cette conception très particulière d’une liberté fondamentale, la secrétaire d’état à la Jeunesse et à l’Engagement (!) Sarah El Haïry, a eu l’occasion de la développer dans le cadre d’une rencontre nationale autour de la question des religions dans la société, organisée par la Fédération des centres sociaux, à Poitiers, le 22 octobre. Une rencontre qui ne s’est pas déroulée comme prévu par la secrétaire d’état,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2020

De Charlie Hebdo à Samuel Paty : l’école en otage

Le pire de la laïcité, le pire de la république, le pire de l’école : le 2 novembre, 12 millions d’élèves au garde-à-vous (et sans doute aux accents de la Marseillaise selon la complaisance des chefs d’établissement) sont censés rendre hommage à Samuel Paty. En réalité, un hommage cadenassé, tel que voulu par Blanquer dans une sidérante déclaration : « Nous n’accepterons pas que la minute de silence ne soit pas respectée (…) S’il y a des problèmes, les équipes Valeurs de la République (oui, ça existe…), qui viennent... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 octobre 2020

Entre Blanquer et l’extrême-droite : une convergence qui tient la distance...

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux font grand bruit des similitudes dialectiques et rhétoriques remarquées entre Blanquer et l’extrême-droite. Des similitudes qui ne sont pourtant pas nouvelles, comme l’avait déjà observé… Marine Le Pen il y a bientôt 3 ans : « Jean-Michel Blanquer reprend à son compte nos idées sur l'école. Je ne peux que m'en féliciter. C'est une victoire idéologique pour nous, et une défaite des pédagogistes, qui ont fait tant de mal au pays ! » (Marine Le Pen dans le cadre du forum Ecole et Nation,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,