29 juillet 2005

La Marseillaise, pour oublier tout le reste

Il est tout à fait curieux de constater qu’alors que la loi d’orientation sur l’école, la loi Fillon,  néglige complètement l’éducation civique , n’y faisant quasiment pas allusion, la seule mesure faisant l’objet d’une attention particulière touche à l’apprentissage de la Marseillaise à l’école primaire, apprentissage qui, si l’on suivait les fantasmes manifestés par quelques-uns (Charasse, Vallini, tous deux parlementaires « socialistes »), devrait prendre l’aspect d’un gavage, d’un bourrage de crâne plus que d’une réflexion... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 juillet 2005

Rien compris depuis 60 ans

Sarkozy vient donc d’expulser vers l’Afghanistan une quarantaine de réfugiés. Vers l’Afghanistan, c’est-à-dire, probablement, vers la mort. « Il y en aura d’autres ! », a promis en ricanant cette sinistre fouine à casquette de flic ; la seule question qu’il se pose quant à l’émigration étant de savoir à partir de combien de charters les électeurs du FN lui apporteront leurs suffrages. Le crime de ces réfugiés ? Ils sont étrangers. Il y a 60 ans, on libérait les camps de la mort. Des millions de gens y... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2005

Un tract contre la Marseillaise

Vallini, le député social-nationaliste de l’Isère, insiste : il vient d’écrire à de Robien pour exiger que l’on chante la Marseillaise tous les lundis matins dans les écoles primaires. Le texte ci-dessous est une réponse aux fantasmes de nos politiciens. On peut (on doit) l’imprimer, le photocopier, le polycopier, le distribuer autant qu’on peut, en visant tout spécialement les milieux éducatifs et les parents. S’il faut une signature, on peut très bien donner mon nom – Lubin, enseignant – et l’adresse du blog. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:35 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
25 juillet 2005

Chiche, Sarkozy ?

Trois jeunes ont été interpelés pour avoir lancé une bouteille d’acide chlorhydrique dans la cour d’une école juive du 18e arrondissement. Quelle aubaine pour Sarkozy qui, depuis 2 jours, ne s’était plus montré à la télé : « Je n’ai pas l’intention d’accepter la moindre parole qui serait de nature raciste ou antisémite. Je ne connais qu’une stratégie, celle de la tolérance zéro : ne rien accepter et sanctionner tout de suite ». On attend avec impatience que Sarkozy répéte ces propos à l’adresse de sa police, dont les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2005

La pédagogie plutôt que l'armée

Dernière lubie du pouvoir pour tenter de remédier au chômage des jeunes : le service militaire adapté (SMA). Des volontaires de 18 à 21 ans recevraient donc dans des casernes désaffectées une formation débouchant sur un emploi. On rêve ! Tout cela serait assuré par d’anciens militaires rémunérés (leur retraite ne leur suffit pas ?) mais aussi par des enseignants détachés de l’Education nationale : l’Education nationale, qui supprime à la rentrée 3000 postes d’enseignants dans le secondaire, trouve néanmoins le moyen de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2005

Rafle du Vel' d'Hiv' : détournement de mémoire

63e anniversaire de la rafle du Vel’ d’Hiv'. Aujourd’hui, de Villepin appelle – sans rire – au « devoir de mémoire ». Ma mémoire à moi me rappelle que la rafle de 1942 était le fait de la police française, des autorités françaises, sous le regard complaisant des populations françaises ; que cette rafle avait été préparée, de longue date, par le fichage systématique mené par les préfets de la république. Aujourd’hui, la police française, les autorités françaises, les préfets de la république sont à l’œuvre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 juillet 2005

Blasphème

62% des Français seraient donc favorables à une sanction pénale maximale de 6 mois de prison et 7500 euros d’amende en cas d’outrage au drapeau national et à la Marseillaise (sondage CSA, 21-22/06/05). Ceux qui n’ont pas encore compris à quel point la nation est un concept totalitaire pourront toujours méditer ces chiffres. Sous l’Ancien Régime, le blasphémateur avait la langue tranchée. A l’époque, l’outrage constitutif du blasphème portait sur la religion ; aujourd’hui, sur la nation st ses symboles. L’humanité... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 juillet 2005

5 mois de prison

Dieu merci, ce n’est pas encore à L*** que sévissent ces mauvais juges à qui il faut faire « payer leurs fautes ». Ici, les juges savent encore qui est leur maître et que leur toge noire est d’abord au service du pouvoir. Il y a quelques jours, les forces de l’ordre conduisent au tribunal un individu qu’ils viennent d’interpeller suite à un différend familial. « Il nous a bousculés, Monsieur le juge », viennent pleurnicher les pandores. Bousculer des forces de l’ordre ? La société ne saurait tolérer un tel scandale ! Le... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2005

Histoire officielle, morale d'état

Si la loi du 23 février dernier, exigeant que le « rôle positif » de la colonisation soit enseigné dans les établissements scolaires, a eu pour mérite de susciter un débat sur l’ambition des parlementaires d’écrire l’histoire, il faut reconnaître que – du moins jusqu’ à présent – seul un petit nombre d’historiens, et encore moins d’enseignants, se sont montrés concernés par le sujet mais aussi que le champ de la polémique en est resté très fâcheusement limité. Que le passé colonial fasse mal à une certaine idée de la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2005

Sarkozy et le petit gitan

C’est une chance qu’il soit là, Sarkozy, à veiller nuit et jour sur notre sécurité. Hier, il a déniché un nouveau criminel de grande envergure : un petit gitan de 14 ans, responsable, a-t-il tenu à préciser, de 10% de la délinquance commise à Tarbes en 2004. Comme le nombre total de crimes et délits s’élève, pour cette même ville, à 10110, ce petit dur est donc responsable à lui tout seul de 1010 délits, pour la seule année écoulée... Le journaliste qui interviewait Sarkozy n’a même pas osé lui faire remarquer à quel point ce chiffre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]