29 novembre 2006

Choisir entre sa conscience et le règlement

Comme on s’y attendait, les députés viennent donc de renforcer les pouvoirs du maire dans les questions éducatives. Le maire est dorénavant autorisé à « mettre en œuvre un traitement automatisé de données à caractère personnel, relatives aux enfants en âge scolaire de sa commune ». Ces données sont transmises « par les organismes chargés du versement des prestations familiales, par l’inspecteur d’académie et par le chef d’établissemennt « en cas d’expulsion temporaire ou définitive », ou « lorsqu’un élève inscrit dans un établissement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 novembre 2006

Des élèves "marqués à la culotte"

Dorénavant, les élèves absents du lycée Albert Camus (pauvre Albert, s’il savait à quoi on a donné son nom !) de Nîmes sont repérés en début de journée par un système de code-barre. Comme un paquet de café ou un baril de lessive. Devant la presse qu’il a convoquée, le proviseur est très fier de son initiative, qui lui vaudra bien les palmes académiques."Marqués à la culotte, les élèves", se réjouit-il. Argument massue : les classes qui ont le plus fort taux d’absentéisme sont celles qui ont les moins bons résultats au bac.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 07:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Qui sont les barbares ?

Avant les matchs de foot internationaux, la tradition veut que l’on chante la Marseillaise. Et d’ailleurs, on a intérêt à bien se tenir : conspuer l’hymne national est un délit passible de 6 mois de prison et de 50 000 euros d’amende. L’autre soir, au Parc des princes, à l’occasion du match entre le PSG et l’équipe de Tel Aviv, les bons Français de la tribune de Boulogne ont chanté avec cœur la Marseillaise, avec refrain, couplets et prolongements : « Bleu, Blanc, Rouge, la France aux Français ! », avant de se lancer, en hordes... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 novembre 2006

La FNSEA, nouveau syndicat enseignant

Dans un rapport qu’il vient de remettre à de Villepin, Favennec, un député de l’Ouest de la France, recommande de remplacer les distributeurs de friandises et de sodas dans les écoles par « des distributeurs de fruits et légumes frais et de boissons à base de fruits, d’eau, de lait ou de boissons chaudes ». Bien sûr, ce serait faire preuve de mauvais esprit que d’imaginer derrière cette intervention d’un honorable parlementaire, des pressions ou un quelconque lobbying des professions agricoles qui assurent au député de gros bataillons... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 novembre 2006

Les chanteuses à la mode à l'école de la république

Jasmeet Singh, 16 ans, vient donc d’être exclu du lycée professionnel de Pavillon-sous-Bois. Il était grand temps que l’administration sévisse contre ce sauvageon qui perturbait la vie de l’établissement. Pensez donc, il porte les cheveux longs et un turban pour les protéger. Quelle idée, aussi, d’être sikh en France aujourd’hui, ou musulman ! Ne pourrait-il pas faire comme les autres jeunes de son âge et se passionner pour les milliardaires du foot et les chanteuses à la mode ? Si je dis cela, c’est parce qu’hier, les membres de la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 novembre 2006

Boycotter la note de vie scolaire

La fin du trimestre approchant, toutes les craintes que l’on pouvait éprouver à l’encontre de l’inénarrable note de vie scolaire se trouvent renforcées : il s’agit avant tout de sanctionner des comportements et les élèves l’ont fort bien compris qui la considèrent comme une « note d’obéissance », comme un outil de surveillance supplémentaire de l’établissement sur leur personne. Un nombril à l’air, deux points de moins sur la note de vie scolaire. Dans les collèges qui la prennent au sérieux, ou qui font semblant, cette note débouche... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 novembre 2006

La Ligue de l'enseignement choisit son camp (militaire)

Vendredi 17/11, au Salon de l’Education, Eric Favey, secrétaire national de la Ligue de l’enseignement a choisi son camp et il s’agit, une fois de plus pour la Ligue, d’un camp militaire : celui dans lequel Royal a prévu de régénérer toute une jeunesse corrompue par la modernité, comme dirait Benoît XVI, son inspirateur. « Il ne faut pas faire de procès a priori à Royal », a tenu à affirmer Favey. Ni sans doute a posteriori. Pas de procès donc pour les internats urbains ou ruraux envisagés par Royal pour enfermer « les gamins qui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 novembre 2006

Pour l'école, le pire reste à venir

Il y a huit jours à peine, la presse et la classe politique mêlée ne bruissaient que de cet infâme complot mené contre Royal par vidéo interposée. Le thème du « tous contre Royal » s’imposait comme une évidence. Aujourd’hui, la même presse et la même classe politique, avec leur lucidité coutumière, nous affirment que toute la gauche est derrière Royal, puis bientôt, sans doute, tout le peuple, tout le pays. Un peuple, un pays, une cheftaine. J’aurais personnellement tendance à penser que c’est bien plutôt Désir d’avenir, la boite de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2006

Philippe Meirieu dans Libé

Dans Libé d’aujourd’hui, une très belle « Lettre à un jeune Maghrébin » de Philippe Meirieu. « Il souffle sur la France un vent mauvais (...) Vous faites peur et rien n’est pire que cette peur. Elle justifie les propositions politiques les plus extravagantes sur lesquelles beaucoup de nos compatriotes perdent tout esprit critique : étiquetage précoce des enfants qu’on condamne ainsi à devenir ce qu’on voudrait éviter ; sanction des parents les plus fragiles au prétexte qu’ils seraient démissionnaires ; punition réduite à... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:48 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
15 novembre 2006

Temps de travail des profs, cache-misère de la démagogie

On en a pris l’habitude mais ce n’est pas une raison pour l’accepter ni pour s’en réjouir : la campagne électorale et les ambitions politiciennes non seulement dénaturent en profondeur le débat éducatif mais, à terme, par les crispations qu’elles génèrent, rendent impossible ou compliquent toute évolution du système scolaire. Ainsi en est-il de la question du temps de travail des enseignants, posée de façon caricaturale par Royal  et beaucoup d’autres : avec un minimum de sérieux et d’honnêteté, on se rendrait compte que ce n’est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 23:57 - - Commentaires [13] - Permalien [#]