30 avril 2008

Glaciation

Sauf concessions à la marge, Darcos a donc entériné les programmes du primaire, ouvrant ainsi la porte à la plus formidable régression éducative qu’on ait vue depuis bien longtemps. Si cette décision trouve assez naturellement sa place dans la ligne politique du gouvernement actuel, on est frappé une nouvelle fois par la brutalité et l’arrogance du ministre, ses mensonges perpétuels, la manipulation des faits, et surtout cette  volonté obscène de faire passer pour des démolisseurs d’école tous ceux qui ne pensent pas comme lui.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 avril 2008

On est rassurés

On ne remplace plus les enseignants partant en retraite, donc, mais les contraintes budgétaires ne sont pas pour tout le monde. Ainsi, l’autre soir à Sevran, une opération de télé-police a mobilisé pas moins de 350 hommes, sans compter les journalistes, tout cela pour un bilan un peu maigrichon : quatre gardes à vue, quelques barrettes de cannabis. Le joint devient hors de prix. Au même moment, à plusieurs milliers de kilomètres, en Afghanistan, l’armée française expérimentait une nouvelle bombe, dite AASM, à guidage GPS. Coût de ce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 avril 2008

Contre-pétition : 600 signatures

La contre-pétition lancée par Samuel vient de dépasser les 600 signatures. Bien plus que ce qu’on pouvait attendre au départ. Comme d’habitude, il y a deux façons de considérer ce chiffre : se dire  que faire régresser la maltraitance des enfants est un combat de longue haleine et pas gagné d’avance. Mais aussi, d’une certaine façon, considérer qu’une initiative exclusivement individuelle, sans relais dans l’opinion, peut aider à faire bouger les choses, même timidement. Au passage, on salue l’initiative de Camille Stromboni,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 avril 2008

Populisme pénal, populisme scolaire

Idées fixes et obsessions. Dati et Sarkozy poursuivent le détricotage obstiné de la justice des mineurs. Alors que l’ordonnance de 1945 a été modifiée pas loin d’une quarantaine de fois depuis sa promulgation, qu’il ne se passe pas une année sans que ne soient alourdies les peines infligées aux mineurs, le gouvernement juge que ce n’est pas suffisant. Dati, dont la brutalité et l’inhumanité font réellement peur, réunit une commission à ma botte avec pour objectif pas moins que l’abaissement de la majorité pénale, l’emprisonnement des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:19 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
16 avril 2008

La drôle d'histoire de Brighelli

Dans son dernier pamphlet – en fait un remake des précédents, tant les idées nouvelles y sont absentes – avec Brighelli comme prof d’histoire, la grenouille se fait aussi grosse que le bœuf. Une fois de plus, il est pris en flagrant délit d’ignorance, de contradiction et de mauvaise foi. Le chapitre consacré à l’enseignement de l’histoire débute immanquablement par les lamentations sur « l’inculture historique abyssale des élèves », inculture dont il trouve la preuve non pas dans les enquêtes menées régulièrement par l’Education... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:47 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
14 avril 2008

"Un ordre est un ordre"

Les pédiatres, les pédopsys vieillissent mal, du moins pour certains d’entre eux. A l’occasion de la sortie de son énième bouquin, Naouri, omniprésent dans les médias, se lance dans des interviews fracassantes (20 minutes.fr, 21/03/2008, mais aussi Elle, le Figaro etc) censées expliquer aux parents, nécessairement « démissionnaires », comment éduquer leurs enfants. Et  ce sont les enfants qui en sortent fracassés. Par exemple, « le doudou, à 2 ans et demi, c’est fini. Comme la tétine (...) on les prend, on les jette » et surtout,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:19 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
11 avril 2008

Ecole du bon vieux temps : suite

Après les programmes Darcos-Brighelli en primaire, les traditionalistes poursuivent leur chemin. Ils ont fait adopter par le Sénat – en urgence ! – une disposition permettant « l’organisation d’enseignements par regroupements des élèves en fonction de leur sexe ». Autrement dit, rien d’autre qu’une remise en cause de la mixité. Texte chaudement défendu un peu plus tard à l’Assemblée par la très droitière Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la famille. (Lbération, 11/04/2008). L’ordre moral est en marche : et derrière les programmes... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 avril 2008

"Le jeu est le travail des enfants"

« Pour les petits, il ne saurait être question de lecture, parce qu’il n’est pas admissible qu’on enseigne à lire à un enfant qui ne sait pas parler. Ce fait invraisemblable existe cependant, il existe partout. Je sais que les directrices des écoles maternelles ont fort à faire pour contenter à la fois les personnes ayant qualité pour leur donner une direction pédagogique, et les parents de leurs petits élèves qui, manquant de notions justes sur l’hygiène intellectuelle, se figurent que leurs enfants n’apprennent rien et perdent leur... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:24 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
05 avril 2008

Brighelli l'imposteur

De temps en temps, parce qu’il le faut bien, Brighelli laisse au vestiaire ses habitudes de grossièreté, de vulgarité qui sont sa marque de fabrique, met une sourdine aux anathèmes et aux imprécations contre ceux qui ne pensent pas comme lui – ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir son blog à des formules du genre « tuez les tous ! ». Dans Metro ( 02/04/2008), Brighelli joue les vierges effarouchées, se donne des airs de respectabilité. Il faut dire qu’il a un nouveau bouquin à vendre  - en réalite, sous un titre différent, car on... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:28 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
04 avril 2008

Un élève giflé : contre-pétition

« Nous, citoyens de convictions et de professions diverses, souhaitons par la présente : (...) - Affirmer que dans notre pays, la maltraitance et plus généralement la violence sur enfant n'est pas acceptable quelque forme qu'elle prenne et quelle qu'en soit la raison, et surtout pas des actes de violence injustifiée de la part d'un éducateur professionnel envers un enfant de 11 ans. (...) - Nous élever contre une certaine conception de l'éducation (témoigné par les français en de nombreux endroits) et contre un certain... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:47 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :