22 octobre 2009

"La fabrique scolaire de l'histoire"

«L'enseignement de l’histoire a régulièrement été au centre des préoccupations du pouvoir en France. Aujourd’hui, la question d’une école vecteur des valeurs républicaines est une fois de plus agitée. Alors que les discours électoraux de Nicolas Sarkozy donnaient déjà le ton d’une école française stigmatisée comme un avatar de la « pensée 68 » qu’il convenait de redresser par un retour à ses fondements républicains traditionnels, un rapport publié en avril 2009 par le Haut Conseil à l’intégration, intitulé « Faire connaître les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2009

Résistance ou obéissance ?

On croyait avoir tout dit sur l’affaire Guy Môquet. Sur la récupération et le détournement de l’histoire par le pouvoir politique, sur un mode de gouvernement qui ne connaît que l’injonction, sur la confusion entre service public et caprice du prince. La décision de Sarkozy, en 2007, de faire lire dans tous les lycées la lettre de Guy Môquet avait suscité une vive opposition des historiens comme des milieux éducatifs. Il s’agissait, pour Sarkozy, d’évoquer « la grandeur de la France», de faire comprendre aux lycéens « ce qu’est un... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:17 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2009

Guy Môquet, le retour...

Depuis deux ans, on croyait avoir tout dit sur la commémoration Guy Môquet voulue par le prince – mais la pantalonnade n’en finit pas de faire des victimes ni le ridicule de tuer. Une circulaire parue au BO du 16 septembre 2009 et toujours en ligne, tenant compte du bide des années précédentes, laissait « à l’initiative de chacun » le choix de lire ou non la lettre de Môquet. Suite à ce qu’on suppose être une crise de nerf de Sarkozy, Chatel, aujourd’hui sur RTL, a dû faire machine arrière et s’est empressé d’adresser une courrier aux... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2009

Sarkozy toujours brouillé avec l'histoire

En présentant sa « réforme » des lycées – en réalité un enterrement de première classe – Sarkozy a cru bon saluer la naissance des lycées en 1802, « geste fondateur de notre éducation nationale (...) qui signifiait très concrètement la fin des privilèges de la naissance », ajoutant même qu’ à partir de cette date, « ce qui compte, en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né, c’est d’avoir travaillé dur et d’avoir fait la preuve par ses études de sa valeur ». Dans le contexte de l’affaire de la Défense, cette affirmation a... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2009

Alertes grippales : comprendre et choisir

Six semaines après la rentrée des classes, il faut vraiment chercher pour trouver la trace d’une pandémie dans les écoles. On entend bien parler ici et là de quelques cas attribués sans conviction à la grippe A mais ce n’est toujours pas la Peste noire. Pourtant, on va se retrouver avec un stock de vaccins sur les bras, stock certes inutile mais qu’il va bien falloir écouler. Les élèves sont donc les premiers exposés, non pas tant à la grippe qu’à un vaccin préparé et mis sur le marché dans des conditions ahurissantes. Pour l’instant,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2009

Le principe de précaution sert à tout, à condition de savoir s'en servir

L’interdiction des portables à l’intérieur des établissements scolaires, lycées exceptés, votée par les sénateurs, ne se contente pas de sombrer dans le ridicule, elle va bien au-delà. Ridicule, parce qu’il faut être bien mal informé des réalités scolaires pour voir derrière chaque bambin de maternelle ou derrière chaque écolier un accro au portable et que, pour ce qui concerne les collèges, le règlement intérieur propre à chaque établissement en bannit l’utilisation dans la plupart des cas. Une loi pour rien, donc. On a du mal à... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 octobre 2009

Un sénateur, c'est du sérieux

Si le ridicule tuait, il y a longtemps que les sénateurs seraient tous morts. Avec l’interdiction des portables, non seulement en collège mais ausssi en primaire et en maternelle, ils viennent d'atteindre un sommet difficilement surpassable car il n’y a guère qu’un sénateur pour voir derrière chaque enfant de maternelle ou de primaire un accro du portable. Certes en collège le problème peut se poser mais la haute assemblée ne sait sans doute pas que leur utilisation est déjà interdite dans le règlement intérieur de la plupart des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]