26 février 2010

Familles de France et les blogs : l'ordre moral à l'école

En lançant sa campagne destinée à mettre en garde l’opinion publique sur les « dangers courus par les jeunes et les familles » à travers la pratique des blogs, la très conservatrice Familles de France s’est offert un joli coup de pub médiatique en même temps qu’une large tribune pour quelques-unes de ses thèses favorites. L’argumentation a quelque chose de déjà vu, déjà entendu : sur un blog, « il n’est pas rare de trouver un jeune parlant de ses sentiments vis à vis de ses parents, de ses premiers émois amoureux (…). Maniant avec... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 février 2010

Prison, toujours

A l’époque de Staline, en URSS, lorsqu’un prisonnier du Goulag avait purgé sa peine, il n’était pas rare que l’administration lui signifie une prolongation de sa peine, comme ça, sans justification. En France, ça existe également depuis deux ans, avec la rétention de sûreté qui permet de garder un détenu en prison une fois la peine effectuée. Les parlementaires, jamais à court d’idées, surtout au moment des élections, viennent de voter une nouvelle loi permettant de réincarcérer un ancien délinquant au motif qu’il refuserait de se... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2010

Mourir à 16 ans

Un adolescent de 16 ans se donne à la mort en prison, à l’EPM (prison pour mineurs) d’Orvault près de Nantes (Ouest France, 24/02/2010). On le savait pourtant gravement dépressif. Acharnés à écorner toujours plus le droit des mineurs, les parlementaires ont supprimé, il y a quelques jours, l’automaticité du huis clos pour la justice des mineurs. Face à la justice, il n’y a plus de mineurs, il n’y a plus d’enfants, rien que des délinquants. Et des ados qui se suicident en prison, comme les grands.
Posté par B Girard à 01:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2010

Charasse : tout sauf un "sage"

Un « sage », Charasse ? Curieuse définition de la sagesse. En tout cas, le nouveau président du conseil constitutionnel n’est pas un inconnu dans les milieux éducatifs, même si ce n’est pas pour la pertinence de ses analyses qu’il s’y est fait remarquer. Parmi ses interventions, on se souvient par exemple d’une carte de vœux qu’il avait fait parvenir en janvier 2009 au directeur de l’IUFM de Clermont-Ferrand, « en espérant – affirmait-il – que les enseignants seront enfin formés car pour l’instant ça laisse beaucoup à désirer.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 février 2010

Du bon usage de la pédophilie

Loppsi 2 pour traquer la pédophilie, en réalité pour surveiller internet - seul moyen d’expression qui échappe au pouvoir - mais dans le même temps, couvre-feu pour les mineurs et gardes à vue brutales contre des enfants de plus en plus jeunes. Si la pédophilie n’existait pas, il faudrait l’inventer, tant sa dénonciation légitime les pires dérives. « Il est curieux de constater comment l’enfant-victime est utilisé pour renforcer la peine du coupable alors que l’enfant-coupable se voit refuser l’excuse de minorité ». C’est ce que... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 01:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 février 2010

Enseigner le fait religieux : une très douteuse initiative parlementaire

Une quarantaine de députés viennent de déposer une proposition de loi visant à « instituer un enseignement du fait religieux » à l’école. L’exposé des motifs est, à vrai dire, plutôt confus. « Notre société ne doit pas se résigner à voir ses enfants régler leurs différends à coups de couteaux – peut-on lire – elle a la responsabilité de les aider à maîtriser leurs instincts violents et à les éduquer à la courtoisie ». Des enfants réglant leurs différends à coups de couteaux ? La réalité quotidienne des cours de récréation, qui ne sont... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2010

Violences, toujours...

Le plus inquiétant, dans la garde-à-vue de trois collégiennes et d’un collégien (le Monde, 09/02/2010): non seulement la chose a bien eu lieu mais on s’y habitue. Présentement, seul un syndicat d’enseignants (Unsa), s’est fendu d’un communiqué sur le sujet, du moins à ma connaissance. Des élèves de 14 ans se voient aujourd’hui appliquer des mesures qui étaient encore, il y a peu, réservées à de grands délinquants. Délinquants, qui, au passage, ont aujourd’hui la vie belle : la police étant principalement occupée à surveiller la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 février 2010

Quand l'histoire en collège oublie ceux qui l'ont faite

« Mais, monsieur, pourquoi le pharaon était-il si riche ? ». A cette question posée ingénument mais néanmoins légitimement par un élève de 6e, il n’y aura pas de réponse, du moins pas de réponse officielle dans un cours d’histoire en collège : les nouveaux programmes d’histoire de collège sont muets sur la crue du Nil et le travail des paysans, sans lesquels les pyramides n’auraient pourtant jamais vu le jour. Mais un élève de 11 ans n’est pas censé comprendre qu’avant le pouvoir du souverain et les œuvres d’art, il y a, toujours, le... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 février 2010

Violences : tout faux

Depuis 2002, donc, les agressions verbales et physiques contre les enseignants de collège et de lycée auraient donc augmenté de 30% (le Parisien, 04/02/2010). Du moins si l’on en croit l’Observatoire national de la délinquance et son inénarrable directeur, Bauer. Admettons. Mais reportons-nous brièvement en arrière, au mois d’août 2002, lorsque la majorité nouvellement élue, dans le cadre de sa première loi sécuritaire – il y en aura beaucoup d’autres après elle, toutes poussées par le même souffle – à l’instigation du ministre de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 février 2010

Identité nationale (suite)

Salima, jeune Marocaine de 18 ans, a finalement été expulsée (le Monde, 04/02/2010). L’auteur du forfait ? Besson, qui s’affiche comme le défenseur des femmes opprimées. Mais pour Besson, seul le voile est la marque de l’oppression. Devant cette nouvelle expulsion et les 30 000 autres de l’année dernière, on attend toujours la réaction de Ni putes ni soumises qui, jusqu’à présent, ne s’étrangle d’indignation que devant les femmes voilées. Pendant ce temps, la construction du nouveau centre de rétention du Mesnil-Amelot (77)... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]