Le jour de la sortie – c’est très courageux - le ministère de l'Éducation nationale annonce la suppression de la moitié de la subvention permettant le paiement des enseignants employés aux Cahiers pédagogiques et au Gfen, avec les conséquences que l'on peut imaginer. Dans ma pratique quotidienne, la plupart des choses que je ne réussis pas trop mal avec mes élèves, c’est très souvent en allant en chercher l’inspiration du côté des mouvements pédagogiques. Au-delà de considérations budgétaires, la décision du ministère est d’abord le fait d’un dogmatisme borné, dans la droite ligne de la politique menée ces dernières années. Après un an à l’Education nationale, Chatel montre qu’il est bien le digne successeur de Darcos.