"Le stage qui s’est déroulé du 2 au 6 mai dans la caserne militaire de Montlhéry (Essonne) concernant dix collégiens de l’ERS de Nanterre a abouti à un véritable fiasco que la Défense et l’Education nationale ont évité d’ébruiter. Un collégien exclu, sept d’entre eux interdits de participer à la cérémonie du ravivage de la flamme sous l’arc de triomphe par crainte d’un incident, une semaine émaillée d’insultes, d’altercations entre les élèves, et entre eux et les gradés du régiment peu préparés à accueillir ce type de stage.


Résultant d'une politique de partenariat entre l'Education Nationale et le ministère de la Défense qui se renforce depuis la suppression du service national en 1997, celle ci trouve un nouveau terrain d'application en 2010 dans le cadre du dispositif des ERS (nés des Etats Généraux de la sécurité à l'école) destiné à des jeunes en très grande difficulté.


Dans une totale dérèglementation ces établissements sont une soupape de sécurité pour une institution démissionnaire face à ce type de public. Lieux de relégation pour les élèves les plus difficiles, ces établissements alimentent par une logique méritocratique les "internats d'excellence" dans lesquels le ministère dilapide ses fonds pour entretenir une vitrine, aux dépens de l'éducation prioritaire.


Par cette inflation « méritocratique » couplée à une politique sécuritaire, l’Education nationale se fait complice de politiques discriminatoires qui ne produisent que la confusion. Ces dispositifs posent par ailleurs avec acuité la question de la responsabilité des agents de ce service public qui voient leur éthique professionnelle en contradiction avec ces politiques publiques qu’ils doivent appliquer.


Nous demandons l’abandon immédiat de cette politique, aussi dangereuse qu’inefficace, qui détourne l’école républicaine de ses valeurs et de ses missions, et fragmente davantage le territoire national.


Nous exigeons donc :
- l’arrêt du partenariat Education nationale/Défense
- la suppression des ERS."

La pétition, lancée par quelques enseignants d'histoire-géographie, attend les signataires.


Voir aussi Journal d'école du 08/05/2011.

 

[Pour naviguer sans pub sur Journal d'école : Firefox+Adblock]