27 août 2014

Un ministre pour quoi faire ?

Pas le moins du monde gêné, le ministre sortant, dans son message de départ aux enseignants : « Ce n’est pas sans tristesse que j’ai pris la décision de partir. Cette décision est inspirée par des convictions profondes que j’ai eu l’occasion d’exprimer publiquement. » Des convictions profondes ? Si tant est qu’elles existent, il aurait pu les mettre en avant il y a trois mois pour refuser le poste qu’on lui proposait alors… et pour lequel il n’était manifestement pas fait. Ce que nous dit le remaniement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2014

1914 - 1944 : la mémoire instrumentalisée

Faire sonner les cloches de toutes les églises de France pour commémorer le début de la Première guerre mondiale : de cette initiative ubuesque, on pourrait à juste titre s’amuser, tant la méthode choisie – une circulaire autoritaire, adressée en pleines vacances d’été à l’ensemble de la population – paraît décalée par rapport aux attentes habituelles en matière de mémoire historique. Indécentes, également, ces invraisemblables cérémonies, défilés, reconstitutions militaires à la limite de l’obscène, censés rappeler aux... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 août 2014

Barenboim : un chemin vers la paix

« Pour ma part, je fais donc ce que je peux : je ne travaille pas pour la paix, en quelque sorte, mais contre l’ignorance (…) Un travail contre l’ignorance et contre les solutions fausses et illusoires. Tout ce que je fais avec l’orchestre du Divan n’a pas pour but d’influencer les politiciens, cela répond à une nécessité intérieure, à l’idée de créer un petit modèle de société avec d’autres valeurs. » Dans La musique est un tout,dont la traduction française vient de paraître (Fayard), Daniel Barenboim revient avec... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,