24 juillet 2015

"Les territoires perdus de la république" : dans les collèges du 9-3 ou dans les campagnes profondes ?

« L'enseignement moral et civique porte […] sur les principes et valeurs nécessaires à la vie commune dans une société démocratique […]. L'éducation au droit et à la règle vise à faire acquérir le sens des règles au sein de la classe, de l'école ou de l'établissement. Elle a pour finalité de faire comprendre comment, au sein d'une société démocratique, des valeurs communes s'incarnent dans des règles communes. » Ces principes, tirés des nouveaux programmes d’éducation morale et civique (EMC) applicables à la rentrée... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2015

Dans les programmes d'histoire aussi, c'est toujours la faute à l'Allemagne

« Le tragique réel de la situation, c’est que l’Europe est un continent qui, au XXe siècle, de façon cyclique, se suicide sous direction allemande. Il y a d’abord eu la guerre de 14, puis la deuxième guerre mondiale. Là, […] on est en train sans doute d’assister à la troisième autodestruction de l’Europe, et de nouveau sous direction allemande. » Une citation, parmi beaucoup d’autres de la même veine, à avoir eu les honneurs de la presse dans le cadre de la crise grecque. Le problème, dans le cas présent, réside dans la... [Lire la suite]
09 juillet 2015

A la chasse au terrorisme, le Sénat accouche du projet éducatif de l'UMP

Récapitulons : dans la foulée des attentats de janvier, le Sénat avait donc décrété la formation d’une commission d’enquête portant non pas, comme la chose aurait été légitime, sur les attentats eux-mêmes et leurs multiples imbrications mais sur la responsabilité imputée à l’école et au système éducatif dans son ensemble, suite aux ratés rencontrés dans quelques établissements au cours d’une bien malencontreuse minute de silence. « De fait, pour nos représentants politiques – écrit le collectif Aggiornamento – les... [Lire la suite]
06 juillet 2015

Programmes scolaires : entre crispation autoritaire et tradition centralisatrice

Que restera-t-il de la loi d’orientation à la rentrée 2016, date prévue pour son entrée en application ? On peut effectivement se poser la question à la lecture de la lettre adressée le 1er juillet par Najat Vallaud-Belkacem au président du Conseil supérieur des programmes (CSP). Alors que cet organisme avait été créé par la loi d’orientation de 2013 pour travailler « en toute indépendance » à l’élaboration des programmes scolaires, ces derniers mois ont été marqués par une reprise en main du ministère sur l’ensemble du... [Lire la suite]