30 septembre 2016

Délires éditoriaux et politiques : sur l'école, les (mauvaises) leçons du passé

« Ils ont tué l’école » : ce titre nauséabond du Point (après beaucoup d’autres), les délirants programmes « éducatifs » en vue de la présidentielle (et pas seulement au FN), tout cela n’est pas nouveau.  Le passé scolaire mythifié n’en finit pas de faire des ravages.  Je fais remonter ici quelques observations que j’avais formulées, sur ce même blog, il y a cinq ans. En cinq ans, ce n’est pas l’état de l’école qui s’est dégradé mais l’état de l’opinion. Nota : ce message est le 1300e posté sur... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2016

Pour Montebourg et ses collègues : l'école comme punching-ball

« C’est l’école qui a échoué » : interrogé sur la radicalisation de quelques jeunes français, Montebourg a trouvé l’explication (France 2, 22/09/2016). Qui sont ces jeunes ? Combien sont-ils ? Quelle scolarité ont-ils menée ? Quelle enfance ont-ils connue ? Que leur reproche-ton exactement (se baigner en burkini ? Préférer le thé à la menthe au beaujolais nouveau ?) ? Montebourg, lui, bardé de certitudes et de morgue, n’a aucun doute : la radicalisation, le terrorisme, les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2016

"Nos ancêtres les Gaulois" : Sarkozy n'est pas seul

« Dés que l’on devient français, nos ancêtres sont les Gaulois ». Bien sûr, il s’agit de Sarkozy, le même qui, à Dakar, en 2007, devant un parterre médusé, évoquait « l’homme africain qui n’est pas entré dans l’histoire ». Le même qui prétendait faire lire par les lycéens, à chaque rentrée, la lettre de Guy Môquet. Le même qui, d’une ignorance crasse en histoire, n’a jamais manqué l’occasion de chercher à l’instrumentaliser. Bien sûr, la réponse à ce morceau de bravoure est venue, immédiate, notamment du côté des... [Lire la suite]
21 septembre 2016

Brighelli à l'université d'été du FN : dans la logique des choses

Brighelli à l’université d’été du FN, ce n’est ni une surprise, ni la dérive d’un ancien gauchiste qui aurait mal tourné, c’est dans l’ordre des choses : l’aboutissement naturel d’un positionnement idéologique, d’un discours sur l’école par essence d’extrême-droite. Les points de vue sont connus et de longue date : à travers ses publications, qui se répètent à l’identique d’une année sur l’autre, à travers ses interventions médiatiques, dans une sorte de frénésie verbale qui s’auto-entretient, Brighelli développe les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 septembre 2016

A Aix-en-Provence, la mairie tient les instits en laisse

Dernière initiative en date dans la paranoïa sécuritaire autour de l’école : après les caméras de surveillance, après la fouille des sacs et l’interdiction des attroupements à l’entrée des établissements et en attendant les exercices anti-intrusion (sic), la maire d’Aix-en-Provence, la très droitière Maryse Joissains, a décidé de relier directement à la police municipale tous les enseignants et tous les personnels des écoles primaires de la ville : un système d’alarme élégamment porté au poignet (genre vigile) ou autour du... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2016

Entre frénésie médiatique et arnaque politique : l'uniforme scolaire

Selon un récent sondage BVA, 65 % des Français seraient donc favorables au « rétablissement de l’uniforme à l’école ». Tradition dorénavant bien ancrée dans le paysage de rentrée, une enquête dite d’opinion invente de toutes pièces quelque chose qui n’a jamais existé en France – l’uniforme scolaire – mais dont le retour récurrent dans le débat public jette un éclairage singulier sur la fabrique de l’opinion. Les filles dans le collimateur Pour trouver la trace de cet objet médiatique, il faut remonter treize ans en... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2016

Fillon veut faire réécrire les programmes d'histoire... sans les avoir lus

Pour Fillon, c’est un inépuisable filon. Si le jeu de mots est effectivement facile, c’est qu’il vient incontestablement à l’esprit devant l’obsession maladive du candidat à la présidentielle – une pathologie largement partagée dans la classe politique - pour l’enseignement de l’histoire, qui aurait le tort à ses yeux de ne pas être suffisamment nationale. Son projet de faire rédiger de nouveaux programmes (précision : les « anciens » programmes sont rentrés en application cette semaine…) par trois académiciens s’appuie... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,