24 avril 2017

Elections : sortir du piège identitaire

En avril 2002, les réactions provoquées par l’accession de l’extrême-droite au second tour des élections présidentielles étaient le signe d’une réelle émotion : 4,8 millions de voix pour Le Pen, ce ne pouvait être qu’un accident, quelque chose d’intolérable de toute façon, ce que les millions de manifestants qui étaient descendus dans les rues le 1er mai suivant avaient voulu signifier, comme le score hors norme (82 %) obtenu au second tour par le candidat Chirac. C’était entendu : l’extrême-droite ne passerait pas. Quinze... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Au terrorisme, les candidats reconnaissants

Même si l’on ne va pas jusqu’à dire que c’était cousu de fil blanc, l’attentat des Champs-Elysées n’est pas une surprise. En premier lieu, parce qu’il vient confirmer toute l’inanité, toute la vanité de la politique anti-terroriste menée depuis plus de deux ans : des vantardises à n’en plus finir, une surveillance généralisée de la population … à l’exception des terroristes, une croyance aveugle dans les vertus de la guerre pour ramener la paix au Proche-Orient. Après tout, par bien des côtés, cet attentat peut apparaître comme... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2017

"Le formidable recul qu'a subi le monde"

« Et de fait, rien peut-être ne rend plus sensible le formidable recul qu’a subi le monde depuis la Première Guerre mondiale que les restrictions apportées à la liberté de mouvement des hommes et, de façon générale, à leurs droits. Avant 1914, la terre avait appartenu à tous les hommes. Chacun allait où il voulait et y demeurait aussi longtemps qu’il lui plaisait. Il n’y avait point de permissions, point d’autorisations, et je m’amuse toujours de l’étonnement des jeunes, quand je leur raconte qu’avant 1914 je voyageais en Inde et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2017

Mélenchon et l'école : un projet résolument réactionnaire

Chez Mélenchon, comme chez les autres candidats à la présidentielle, l’école, c’est d’abord le lieu du verbe, de la parole qui permet de se faire valoir, si possible en faisant appel au « vieux bon sens populaire », en ratissant large, très large. Dans son projet, modestement intitulé « l’école de l’égalité et de l’émancipation », les principes affichés tranchent singulièrement avec les mesures annoncées. Certes, les slogans flottent au vent : l’école doit être « un espace de coopération et d’échanges... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 avril 2017

Mélenchon et ses électeurs, Mediapart et ses lecteurs

Incontestablement, la rencontre quotidienne d’un abonné avec Mediapart ne va plus de soi. Ou plus précisément, si de nombreuses rubriques conservent leur intérêt, si le club est toujours l’occasion d’échanges et de découvertes, par contre, dans la couverture de la campagne présidentielle, quelque chose s’est passé, quelque chose s’est cassé. Au-delà de la question assez futile de savoir s’il existe une ligne officielle en la matière, si Mediapart vote Mélenchon, Hamon, Macron ou Ducon, le problème est survenu avec l’arrivée massive... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 avril 2017

"Frappes" guerrières en Syrie : les candidats à la présidentielle également frappés

Bombardements, contre-bombardements, attentats, exode de réfugiés, condamnations, contre-condamnations, mouvements du menton : au Proche-Orient et par ricochet en Europe, une spirale de violence sans fin qui met en évidence, une nouvelle fois, l’incompétence des dirigeants politiques - et de ceux qui, en France, aspirent à le devenir – lorsqu’il s’agit de travailler à la paix du monde. Car le monde, manifestement est un échelon qui échappe à leur médiocre horizon politique. La « guerre au terrorisme » ayant été... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2017

Pour les candidats à la présidentielle : le vieux rêve d'une jeunesse encasernée

Après Le Pen, Mélenchon et Dupont-Aignan, c’est au tour de Macron de proposer le rétablissement d’un service militaire obligatoire. Même si, dans ce dernier cas, les considérations opportunistes ne sont pas à exclure – Le Drian, en récompense, lui apporte son soutien – cette obsession politicienne pour l’encasernement des jeunes (partagée, prétend un sondage, par 74 % des Français) en dit long sur les notions de service, de solidarité, de civisme mises en avant pour justifier cette initiative. Un mois pour Macron, trois mois pour... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,