04 août 2017

A la cathédrale de Ratisbonne, des enfants sous terreur

Les Petits chanteurs de Ratisbonne (en allemand Regensburger Domspatzen, littéralement les Moineaux de la cathédrale de Ratisbonne) : les mélomanes, les amateurs de musique baroque les auront sans doute rencontrés au cours d’une de leurs tournées, de leurs concerts ou écouté leurs enregistrements unanimement appréciés. Mais aujourd’hui, on aura sans doute bien du mal à écouter sans honte les Motets de Bach ou les Psaumes de David de Schütz lorsque l’on connaît le contexte de l’enregistrement dans les années 70. Ce chœur,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2017

Fables obligatoires, rentrée en musique : un coup de bluff mais pas seulement

Un jour, une annonce : la communication du ministre de l’EN a trouvé son rythme de croisière. Avec les dernières en date – une rentrée en musique, les Fables de La Fontaine comme lecture de vacances – si la volonté d’affichage prime, elle ne doit pas faire oublier en arrière-plan la réalité d’un programme éducatif rétrograde. La rentrée de septembre 2017 se fera donc en musique : « afin de marquer de manière positive le début de l'année dans les écoles, les collèges et les lycées. Il s'agit de proposer aux élèves, qui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2017

Canicule, calendrier scolaire et lobby du tourisme

Heureusement pour le ministre de l’EN, le ridicule tue moins que le réchauffement climatique. Alors que la canicule de ces derniers jours rend les conditions de travail insupportables dans de nombreux établissement scolaires, le ministère répond comme à son habitude par une inénarrable suite de recommandations officielles dont l’objectif le plus évident est de ne pas avoir à aborder frontalement les questions qui fâchent. Une circulaire contre la chaleur… Dans une école primaire de Rennes (35° à l’ombre hier), 11 élèves ont dû être... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2017

Le vote des jeunes est-il soluble dans l'éducation civique ?

Si, au premier tour des législatives, le taux d’abstention atteint des sommets, il est encore plus remarquable chez les 18-24 ans qui, à 65 %, n’ont pas jugé bon de se déplacer pour voter, pour « remplir leurs devoirs de citoyens », selon la formule officielle. Il faut croire que tout le monde ne voit pas la citoyenneté du même œil. Face à cet état de fait, il serait surprenant que, dans les jours qui viennent, le traditionnel chœur des pleureuses ne fasse pas entendre ses non moins traditionnelles lamentations sur le thème... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2017

Blanquer et le redoublement : un discours à destination des électeurs

Au rythme d’une annonce hebdomadaire, voire quotidienne, Blanquer retrouve le mode de communication qui était le sien comme Dgesco (c’est-à-dire ministre bis de l’Education) sous Sarkozy : saturer l’espace médiatique, contourner les partenaires sociaux et, en période électorale, flatter l’électeur. L’intérêt de l’élève, c’est juste bon pour les discours. En quelques jours, donc, le ministre s’est employé, sans aucune concertation avec les intéressés, à saborder le travail de ses prédécesseurs qui n’avaient pourtant rien de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2017

Les quinze premiers jours de Blanquer : comme un air de revanche

Il n’aura pas fallu quinze jours au nouveau ministre de l’EN pour faire comprendre qu’avec lui, une brutale réaction était à l’œuvre, dans la ligne de ce que lui-même et son très controversé directeur de cabinet avaient déjà annoncé à SOS Education. Sur les rythmes scolaires en primaire, sur la réforme du collège, sur les redoublements, sur les programmes officiels (notamment ceux d’histoire), l’ancien directeur général de l’enseignement scolaire sous le gouvernement Fillon ne laisse planer aucun doute : c’est le vent de la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2017

L'école au péril de SOS Education

« Ecole : au secours, Sarkozy revient ! », écrivions-nous avant-hier. Mais l’on ne pensait pas que cela viendrait aussi vite et aussi brutalement. Et c’est par le biais de deux interviews confiées à l’officine ultra-réactionnaire SOS Education, l’une par le nouveau ministre, l’autre par C. Kerrero, annoncé comme son directeur de cabinet, que les projets éclatent au grand jour (1). Et ces projets sont fous. Abscons, ampoulé et inquiétant, Blanquer est tout cela à la fois dans cet entretien où son projet se... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2017

Blanquer, ministre de l'Education nationale : au secours, Fillon revient !

Si l’on considère la nomination d’un ministre comme un signal fort, alors celle de Blanquer à l’éducation est incontestablement un très mauvais signal. Car l’homme n’est pas un inconnu : comme recteur de l’académie de Créteil de 2007 à 2009 puis, surtout, comme directeur général de l’enseignement scolaire de 2009 à 2012, il a occupé les plus hautes fonctions dans l’EN à une époque que l’on peut considérer comme l’une des pires de l’histoire de l’enseignement : les années Sarkozy. On ne parle pas ici simplement de la... [Lire la suite]
04 mai 2017

Brighelli : l'extrême-droite banalisée

Brighelli appelant à voter Le Pen, ce n’est une surprise pour personne :  sur l’école comme sur la société, son système de pensée est celui de l’extrême-droite. Aussi bien d’ailleurs, sur le fond que sur la forme, la violence des propos, les outrances, la vulgarité tenant lieu d’analyse. Dénonciation morbide de la pédagogie, du collège unique, sélection précoce des élèves aboutissant à réserver les études secondaires aux élèves issus des milieux aisés, cantonnant les autres aux rudiments, nostalgie d’un ordre scolaire... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2017

Mélenchon et l'école : un projet résolument réactionnaire

Chez Mélenchon, comme chez les autres candidats à la présidentielle, l’école, c’est d’abord le lieu du verbe, de la parole qui permet de se faire valoir, si possible en faisant appel au « vieux bon sens populaire », en ratissant large, très large. Dans son projet, modestement intitulé « l’école de l’égalité et de l’émancipation », les principes affichés tranchent singulièrement avec les mesures annoncées. Certes, les slogans flottent au vent : l’école doit être « un espace de coopération et d’échanges... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]