17 mai 2017

Blanquer, ministre de l'Education nationale : au secours, Fillon revient !

Si l’on considère la nomination d’un ministre comme un signal fort, alors celle de Blanquer à l’éducation est incontestablement un très mauvais signal. Car l’homme n’est pas un inconnu : comme recteur de l’académie de Créteil de 2007 à 2009 puis, surtout, comme directeur général de l’enseignement scolaire de 2009 à 2012, il a occupé les plus hautes fonctions dans l’EN à une époque que l’on peut considérer comme l’une des pires de l’histoire de l’enseignement : les années Sarkozy. On ne parle pas ici simplement de la... [Lire la suite]
04 mai 2017

Brighelli : l'extrême-droite banalisée

Brighelli appelant à voter Le Pen, ce n’est une surprise pour personne :  sur l’école comme sur la société, son système de pensée est celui de l’extrême-droite. Aussi bien d’ailleurs, sur le fond que sur la forme, la violence des propos, les outrances, la vulgarité tenant lieu d’analyse. Dénonciation morbide de la pédagogie, du collège unique, sélection précoce des élèves aboutissant à réserver les études secondaires aux élèves issus des milieux aisés, cantonnant les autres aux rudiments, nostalgie d’un ordre scolaire... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2017

Mélenchon et l'école : un projet résolument réactionnaire

Chez Mélenchon, comme chez les autres candidats à la présidentielle, l’école, c’est d’abord le lieu du verbe, de la parole qui permet de se faire valoir, si possible en faisant appel au « vieux bon sens populaire », en ratissant large, très large. Dans son projet, modestement intitulé « l’école de l’égalité et de l’émancipation », les principes affichés tranchent singulièrement avec les mesures annoncées. Certes, les slogans flottent au vent : l’école doit être « un espace de coopération et d’échanges... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2017

Une éducation trop nationale

Le FN peut-il réussir une percée électorale dans le monde de l’enseignement ? Au-delà de l’autosatisfaction bruyamment affichée par le collectif Racine, il est de fait que son programme éducatif (1) - qui n’a rien de révolutionnaire, se gardant bien d’effaroucher l’électeur potentiel - distille plutôt comme un air de déjà vu, déjà entendu. « L’Ecole de la République est aujourd’hui en grand péril : elle ne remplit plus sa mission la plus essentielle, celle de permettre à chaque enfant de France, selon ses talents et ses... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2017

A l'école, une éducation civique au service d'une république corrompue

Des politiciens convaincus de malhonnêteté, d’enrichissement personnel et/ou familial, de mensonge et de tricherie, des élections vidées de leur sens, une démocratie confisquée : l’état des lieux de la France politique d’aujourd’hui ne semble pourtant guère émouvoir une grosse majorité de l’opinion publique qui s’apprête à renouveler sa confiance – puisque telle est la formule consacrée - à des individus qui, sous d’autres cieux, seraient à juste titre qualifiés d’escrocs. Sujet d’étonnement chez nos voisins, la complaisance des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2017

Un enseignant suspendu : la laïcité comme principe d'obéissance

Un professeur des écoles suspendu « pour atteinte au principe de laïcité » : il n’a pas fallu davantage que la dénonciation d’un anonyme et courageux « collectif de parents » accusant l’enseignant d’avoir lu des passages de la Bible en classe pour que l’inspection académique de l’Indre, toutes affaires cessantes, prenne cette mesure, « à titre conservatoire », précisant, un brin jésuite, qu’il « ne s’agit pas d’une sanction ».  Une réactivité qui n’a généralement pas cours dans les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 01:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2017

Erasmus : pour dépasser les identités collectives

Erasmus a cette année 30 ans. Fruit d’une initiative venue, au départ, du terrain, de la volonté de quelques enseignants d’échanger leurs étudiants, ce programme européen, en s’institutionnalisant, en élargissant ses domaines d’intervention, a permis à quelque 3 millions d’étudiants de se former en voyageant à travers toute l’Europe. Au-delà de l’aspect purement utilitaire, à visée professionnelle, Erasmus mérite également considération comme symbole d’une collectivité éducative qui dépasse les frontières et les identités nationales.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2017

"Espérance banlieues" : mais où sont passés les élèves ?

A moins d’être sourd, chacun a entendu parler des écoles « Espérance banlieues », tant ces établissements, experts en marketing, savent s’y prendre pour attirer les médias, amateurs d’images faciles d’élèves en uniformes, qui commencent leur journée en entonnant la Marseillaise pour un règlementaire lever de couleurs. Il y a encore quelques jours, l’Express titrait : « Les écoles Espérance banlieues essaiment, leur succès interroge » ; tandis que France bleu Sud Lorraine avançait de son côté : « sur... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2017

Fillon promeut l'éducation morale et civique ... pour les élèves uniquement

Promouvoir « l’éducation comme lieu d’apprentissage des valeurs collectives d’excellence, de reconnaissance du mérite, de récompense de l’effort, de respect des autres et de sens de la vérité ; sans contrevenir au rôle essentiel des parents dans la transmission de valeurs morales à leurs enfants. Les règles propres à la vie de l’école (politesse, ponctualité, assiduité) doivent être apprises dès le plus jeune âge. » Apprentissage des valeurs collectives, mérite, effort, respect des autres, valeurs morales etc ? Ces... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2017

Une société mise au pas : le projet éducatif du FN

Même si, pour les détails, le programme éducatif du FN reste à finaliser, les grandes lignes en sont connues depuis la publication des « Cent mesures pour l’école et l’université de demain », sorties de l’imagination sans limite des enseignants lepenistes rassemblés dans le collectif Racine. A quelques mois d’une échéance qui s’avère cruciale, il importe que ce projet soit connu de tous les professionnels de l’éducation ainsi que des parents : même s’il ne vient pas de nulle part, sa brutalité lui donne une cohérence... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :