30 janvier 2009

Leçon d'éducation civique pour une lycéenne

[photo Ouest France] Sur la photo, un brave policier n’écoutant que son courage terrasse une dangereuse terroriste d’ultra-gauche déguisée en lycéenne. Si l’on écrit que le policier n’est en fait qu’une grosse brute qui craint de se faire virer par Sarkozy, là, on se lance dans l’outrage à force de l’ordre et outrage au président. On peut être sûr qu’après ce traitement, cette lycéenne – qui a dû être hospitalisée – aura peut-être un autre regard sur le programme d’éducation civique et les valeurs de la république. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 janvier 2009

Une grève contre Sarkozy

On ne pouvait trouver symbole plus fort pour cette journée de grève que la mutation-sanction du préfet de la Manche par Sarkozy (le Monde, 28/01/2009). Le 12 janvier, on s’en souvient, Sarkozy était censé présenter ses vœux au corps enseignant, un corps enseignant qu’il n’avait entrevu qu’à travers une muraille de CRS. Arrivé et reparti en hélicoptère militaire dans une ville en état de siège, il n’avait pu malgré tout ne pas entendre les huées et les sifflets des manifestants maintenus manu militari à bonne distance. C’était sans... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 23:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 janvier 2009

Désobéissance

Un inspecteur d’académie – celui de la Sarthe – qui adresse aux maires la liste d’enseignants retraités avec leur adresse personnelle dans le but d’assurer le service minimum jeudi prochain : l’Education nationale montre une nouvelle fois le peu de respect dans lequel elle tient ses agents, même à la retraite (Ouest France¸ 24/01/2009). A moins qu’il ne s’agisse d’une provocation bête et méchante. A force de prendre des mesures jamais concertées, sans se soucier non plus de leur application, l’Education nationale s’enferre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:28 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
24 janvier 2009

Dans l'académie de Créteil, le Cours Florent prend le relais des IUFM

Dans un premier temps, on ne sait pas si c’est à prendre au second degré mais il paraît que c’est tout ce qu’il y a de plus sérieux : une  formation à la « tenue de classe » pour les jeunes enseignants de l’académie de Créteil. Sébastien Clerc, le « formateur », puisque c’est comme cela qu’il faut l’appeler, avait été remarqué par le recteur pour avoir commis un bouquin sur ce thème, vous savez, ce genre de bouquin comme il s’en produit à chaque rentrée, vite écrit, en gros caractères, avec un titre qui commence toujours par « Au... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:01 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
19 janvier 2009

"Darcos démission". Pétition à nouveau en ligne

L’évaluation des élèves sur des questions pas encore étudiées, c’est nouveau, c’est Darcos. « Quand l’évaluation perd la tête » (sur le site des Cahiers pédagogiques), ce sont les élèves qui trinquent, en l’occurence, ceux de CM2 qui passent actuellement dans des conditions ubuesques, une sorte d’examen qui n’ose pas dire son nom. Voir sur le sujet l’analyse d’André Ouzoulias, dans la Lettre de l’éducation. En décembre (Journal d’école, 09/12/2008) un collectif d’enseignants appelait à la démission de Darcos. La pétition qui avait... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 janvier 2009

Darcos et l'uniforme : les masques tombent

Darcos et ses obsessions, Darcos et ses fantasmes. En affichant une nouvelle fois ses faveurs pour l’uniforme scolaire, Darcos nous replonge cinq ans en arrière, époque où, ministre délégué à l’enseignement scolaire, le même Darcos s’était lancé dans l’apologie de l’uniforme, appuyée par une lourde stigmatisation des jeunes filles, des élèves – avait-il dit – « désirables...qui jouent de leur charme », parce qu’elles ont l’audace de s’habiller comme elles l’entendent. En grand ayatollah, sans peur du ridicule, il n’avait pas craint... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 23:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
12 janvier 2009

Sarkozy et l'école

[Cet après-midi à Saint-Lô. Photo Ouest France] Puisqu’il est avéré qu’en toutes choses il privilégie la forme sur le fond, préfère l’oukase au débat, la communication à la concertation, l’esbroufe au sérieux, la pulsion à la réflexion, Sarkozy s’est montré égal à lui-même en présentant ses vœux aux profs aujourd’hui à Saint-Lô. Dans une ville en état de siège (les autorités n’osent même pas donner le chiffre de policiers), avec un centre ville interdit à ses propres habitants, Sarkozy arrive en hélicoptère militaire dans... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 23:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
10 janvier 2009

Loi de la société, loi des commissariats

Libé (08/01/2009) revient sur l’affaire du lycée Joliot-Curie ; une des lycéennes a été entièrement déshabillée pendant sa garde-à-vue au commissariat. Avec 600 000 gardes-à-vue pour l’année écoulée, on va finir par penser que la névrose se cache derrière le souci de l’ordre public. L’Inspecteur d’Académie, pour sa part, non seulement n’y trouve rien à redire mais justifie dans une déclaration à l’AFP : « [les lycéennes] ont nié la loi de l’établissement (...) il a fallu recourir à la loi de la société ». Que l’IA ne sache pas... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:02 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
06 janvier 2009

Zélés délateurs

Juste avant les vacances, j’ai dû m’interposer sur la cour de récré entre deux élèves qui en venaient aux mains pour je ne sais trop quelle raison. L’affaire était gravissime puisqu’ils parlaient de « se buter » l’un l’autre. Je n’ai pas trop de mérite : les élèves étaient du genre poids plume et la simple présence du prof les a séparés. Affaire réglée en deux minutes. Dans le langage collégien, « se buter » ne signifie pas grand chose, juste qu’on est en colère et qu’on ne sait pas comment la dire autrement ; rien à voir avec la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 décembre 2008

Ce n'est pas parce qu'un ministre n'a rien à dire qu'il doit se taire

Même en cette période de l’année et même quand ils n’ont rien à dire, c’est plus fort qu’eux, il faut qu’ils parlent. Ce week-end, c’était au tour de Morano d’occuper le terrain avec l’éducation. Tout en finesse comme à son habitude.  D’abord, la réforme des lycées « ne sera pas enterrée, je vous le dis droit dans les yeux » ; on s’incline devant une telle fermeté qui hisse la sous-ministre de la Famille au rang de ses collègues de l’Intérieur et de la Justice, ce qui n’est pas rien... Les lycéens, « bien  sûr qu’ils sont... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]