27 septembre 2014

Redoublement : un outil de sélection sociale et de régulation scolaire

Des enquêtes, des dossiers, des chiffres, des analyses, des rapports : une abondante documentation, fruit de réflexions qui remontent déjà à loin dans le temps, aboutit à la condamnation quasi unanime du redoublement. Une pratique qui, pourtant, perdure et suscite à intervalles réguliers dans l’opinion publique, des polémiques à n’en plus finir. Un témoignage pour commencer. Dans un collège qui m’est familier, au début du mois de juin, conseil de classe de fin d’année. Malgré les moues dubitatives et les froncements de sourcils... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Règlement et dérèglement scolaire : à Perpignan, la laïcité en pleine dérive

Ça se passe aujourd’hui, en France, dans l’école de la république : au lycée Aristide-Maillol à Perpignan, une élève de Première s’est vu interdire l’entrée de l’établissement. Sa faute ? S’être présentée avec une casquette sur la tête, ce qui est contraire au règlement intérieur. Une faute lourde, à n’en pas douter. Il faut dire que depuis la loi de 2004 prohibant, au nom, paraît-il, de la laïcité, « le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse » , la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2014

Egalité ou uniformité à l'école : un sondage qui trompe énormément

Le problème, avec ce genre de sondages, c’est que l’on ne sait jamais s’ils reflètent l’opinion – et laquelle au juste -  ou bien plutôt les préférences cachées du sondeur et du commanditaire, surtout lorsqu’ils émanent des piliers de l’info de comptoir, comme c’est le cas du dernier en date, « les Français et l’école », sondage CSA pour RTL. - 57 % des sondés ne pensent pas que l’école soit efficace dans la lutte contre les inégalités sociales. Rien de bien remarquable dans ce chiffre, sinon qu’il pourrait être plus... [Lire la suite]
01 septembre 2014

Contre la nouvelle ministre de l'Education nationale, l'obscène rentrée scolaire de la droite

De  la démission de Benoît Hamon à quelques jours de la rentrée, alors que l’application de la loi d’orientation sur l’école est toujours à la peine, on a d’abord retenu l’indifférence dans laquelle les politiques tiennent l’éducation : pour un ministre de l’Education nationale, la fonction consiste d’abord à soigner son ego et à promouvoir sa carrière. Lorsqu’elle devient un handicap ou qu’elle paraît décidemment trop lourde à porter, il suffit de démissionner en tentant de se justifier par toutes sortes de bonnes raisons qui ne... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 août 2014

Un ministre pour quoi faire ?

Pas le moins du monde gêné, le ministre sortant, dans son message de départ aux enseignants : « Ce n’est pas sans tristesse que j’ai pris la décision de partir. Cette décision est inspirée par des convictions profondes que j’ai eu l’occasion d’exprimer publiquement. » Des convictions profondes ? Si tant est qu’elles existent, il aurait pu les mettre en avant il y a trois mois pour refuser le poste qu’on lui proposait alors… et pour lequel il n’était manifestement pas fait. Ce que nous dit le remaniement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2014

La blouse de Robert Ménard fait des émules

Un collège public de Toulouse vient de faire part de son intention d’imposer le port de la blouse à ses élèves pour la rentrée 2015. Figurez-vous que dans la ville voisine de Béziers, le nouveau maire, Robert Ménard, a le même genre de préoccupations pour les enfants des écoles primaires. Entre un établissement dépendant de l’Education nationale et un élu d’extrême-droite, le rapprochement serait-il le seul fait du hasard ? Pour justifier son initiative, la principale du collège Pierre de Fermat met en avant la volonté de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2014

Le "bon sens" du FN sur l'école

A partir de la rentrée prochaine, les cantines scolaires de Cholet ne serviront plus de menu sans porc. Une mesure que la FSU juge  « raisonnable ». Le maire de Cholet, qui vient ainsi d’en décider, par « respect pour la laïcité » (sic), est le même qui, il y a quelques mois, avait déploré qu’Hitler n’ait pas exterminé davantage de Roms. On ne sait pas si la FSU avait trouvé les propos « raisonnables ». Dans les Pays de la Loire, toujours, le collectif Racine tente de s’implanter à Nantes, ce qui ne... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2014

Brighelli : la boucle est bouclée

Dans le dernier post de son blog, Brighelli reprend à son compte in extenso, mots pour mots, le projet éducatif du FN, tel que l’avance le collectif Racine. Pas de surprise : cette tribune est dans la continuité de ce qu’a toujours soutenu son auteur. Si surprise il devait y avoir, ce serait plutôt dans les réactions que cette dernière prise de position semble susciter, un peu plus bruyantes que de coutume. Que Brighelli fasse le lit du FN, que ses conceptions brutalement réactionnaires conduisent à l’extrême-droite, c’est un... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2014

Pas seulement une histoire de jupe

On aurait pu en rire, de ces mines affolées, de ces discours frénétiques qui ont accompagné l’initiative de quelques lycéens nantais engagés contre la discrimination. Mais la pantalonnade à laquelle elle a donné lieu en dit long sur la déliquescence du débat public. L’Education nationale aurait donc demandé aux élèves d’arriver vendredi en jupe à leur lycée ? Que Le Figaro ait cru bon faire ses gros titres sur une information inventée de toutes pièces est bien dans la ligne de ce journal mais qu’un ministre de l’EN ait été tenu,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2014

Violences à l'école : plus c'est gros...

Donc, tout au long de la journée, la presse n’a bruit que de cette terrifiante information : la moitié des enseignants auraient donc été agressés sur leur lieu de travail. Les barbares sont dans nos murs. C’est une enquête menée par Georges Fotinos – qu’on connaît surtout comme ancien inspecteur – qui l’affirmerait. Pourtant, en creusant un peu, il apparaît que les renseignements en question proviennent des déclarations de 4 000 directeurs d’école qui déplorent surtout les critiques que leur adresseraient les parents dans... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 23:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :