16 octobre 2015

L'éducation morale et civique, ça sert (encore et toujours) à faire la guerre

Des enfants qui meurent à la guerre, on en voit tous les jours, presqu’à nos portes. Des enfants qui jouent à la guerre, ça leur passe généralement en grandissant. Des enfants qui préparent les guerres de demain, c’est, dans les établissements scolaires, l’objet de l’éducation à la défense, partie intégrante des programmes officiels de l’Education nationale. Et lorsque, dans une école de Moselle, des enfants de 9 à 10 ans s’entrainent au maniement de fusils d’assaut, ce n’est pas la conséquence d’un excès de zèle des enseignants ou... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mars 2015

Dernière initiative de l'Education nationale : un "parcours citoyen" qui sent la caserne

La récente publicité lancée par l’Education nationale autour du « parcours citoyen » des élèves, sa dernière fantaisie – en attente de la prochaine – décline, parmi ses objectifs, la « préparation en amont de la Journée défense et citoyenneté », une exigence très spécifique de l’éducation civique à la française : à défaut de préparer les jeunes à la guerre, l’école se voit assigner pour mission de la leur faire accepter comme allant de soi. Hasard du calendrier ? Rapprochement spécieux ?  Cette... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2014

Barenboim : un chemin vers la paix

« Pour ma part, je fais donc ce que je peux : je ne travaille pas pour la paix, en quelque sorte, mais contre l’ignorance (…) Un travail contre l’ignorance et contre les solutions fausses et illusoires. Tout ce que je fais avec l’orchestre du Divan n’a pas pour but d’influencer les politiciens, cela répond à une nécessité intérieure, à l’idée de créer un petit modèle de société avec d’autres valeurs. » Dans La musique est un tout,dont la traduction française vient de paraître (Fayard), Daniel Barenboim revient avec... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mai 2014

Avec l'éducation à la défense, la culture de guerre devient matière d'examen

C’est peu dire que l’intervention militaire de la France au Mali n’a guère suscité jusqu’à présent l’unanimité : un peu partout dans la communauté internationale, des voix autorisées ou des autorités officielles, de nombreux  médias également, font régulièrement part de leurs plus vives réserves sur une opération décidée sans guère de précautions par un chef d’état auquel la constitution française accorde en la matière des droits exorbitants. Une réprobation qui va de soi, dira-t-on, au seul regard de la liberté... [Lire la suite]
29 avril 2013

La guerre au Mali vue d'un collège de l'Aube

Initiative de l’Est-éclair : à l’occasion de la 24e Semaine de la presse à l’école, treize établissements scolaires de l’Aube participent à un concours d’écriture. Plusieurs contributions, publiées sur un blog ouvert pour la circonstance, s’intéressent au Mali. Quelques extraits sous la plume d’élèves d’un collège de Troyes…probablement sous surveillance. « (…) Le 11 Janvier, le Mali lance un appel à l’aide, pour stopper l’avancée des islamistes. L’opération serval est lancée par l’ONU (…) Le président malien... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2013

L'éducation civique au collège, ça sert aussi à faire la guerre

Dans le but d’entraîner les élèves de troisième à l’épreuve  écrite d’éducation civique – car en France, le civisme est soluble dans l’examen écrit – l’académie de Nantes a préparé et mis en ligne un sujet test : les missions de l’armée française. Pourquoi pas, sauf que, dans le cas présent, les candidats ne sont pas évalués sur leur esprit critique, leurs capacités de raisonnement, ni même rédactionnelles mais exclusivement – dans le cadre d’une stricte grille de « réponses attendues » - sur leur disposition à... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2013

Le gouvernement enterre la Maison de l’histoire de France et déterre l’éducation patriotique et militaire.

Il a suffi d’un simple décret paru au Journal officiel (26 décembre 2012) pour enterrer la Maison de l’histoire de France. Une mesure règlementaire qui met certes fin à l’un des symboles les plus controversés de l’époque sarkozyenne mais qui ne solde probablement pas les comptes en matière de promotion de l’identité nationale, un domaine décidément imperméable aux changements de majorité politique. La Maison de l’histoire de France aux oubliettes, reste l’histoire de France, défendue avec une bien curieuse ardeur par le ministre de... [Lire la suite]
17 novembre 2012

Education à la défense, collégiens en danger

Une option « défense et sécurité globale » en collège ? C’est le choix – douteux – proposé par le collège Henri-Wallon de Lanester (56) à une classe de troisième depuis la rentrée. Option basée sur un partenariat avec l’école des fusiliers marins de la même ville. S’il s’agit officiellement d’informer les élèves sur la protection des espaces naturels, la prévention des risques sanitaires ou encore le phénomène de contrefaçons - en quoi au juste l’armée est-elle concernée par ces domaines ? – il est clair que cette... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2011

Dessine-moi un canon...

A l’initiative de l’inspecteur d’académie du Var, les écoles primaires du département sont « invitées », selon la formule consacrée, à faire participer leurs élèves à l’opération lancée chaque année par Solidarité Défense, à destination des militaires français engagés à l’étranger dans ce qu’on appelle pudiquement les « opérations extérieures » (OPEX). Car comme on le sait, la France ne fait pas la guerre. Il s’agit pour l’association, émanation directe du ministère de la Défense et présidée par l’amiral Lanxade,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2011

Allégeance aux armes, allégeance au pire

La proposition de Copé et de l’UMP d’obliger tous les jeunes Français arrivés à l’âge de la majorité ainsi que les candidats à la nationalité française à prêter un « serment d’allégeance aux armes » n’a fait l’objet, jusqu’à présent, que de critiques singulièrement anodines, à la marge, eu égard à la perversité du sujet et à la malignité de ses instigateurs.Reprocher à Copé un anachronisme qui nous ramène à la guerre des tranchées ou aux campagnes napoléoniennes, lorsque la puissance militaire d’un état était fonction du... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]