19 avril 2009

La Marseillaise à l'école, cache-misère des discriminations

Dans la lettre de mission qu’il vient de faire parvenir au ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale, Sarkozy demande à Eric Besson « d’engager les actions permettant de valoriser les principes de la République et les valeurs fondamentales de notre communauté nationale (...), en renforçant la place des emblèmes et symboles de la République, des langues, de son drapeau, de son hymne, des valeurs contenues dans la devise « Liberté, égalité, fraternité » et de la Marianne qui les incarne, partout où cela... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2009

Illusion identitaire

La fonction du ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale ne se réduit pas seulement à rafler – son objectif pour 2009 s’élève à 27 000 expulsions, un score nettement supérieur à celui de son prédécesseur de sinistre mémoire – mais aussi, comme le lui demande Sarkozy dans sa lettre de mission du 7 avril « d’engager les actions permettant de valoriser les principes de la République et les valeurs fondamentales de notre communauté nationale (...), en renforçant la place des emblèmes et symboles de la République, des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2009

La Marseillaise, le maillot, les petites culottes

Un député UMP, manifestement en état d’ébriété, vient  de déposer une proposition de loi visant à obliger les sportifs à chanter la Marseillaise sous peine de sanction (le Monde, 05/02/2009). Cette sanction pourrait aller jusqu’à l’exclusion de l’équipe nationale. On s’étonne qu’une peine aussi légère suffise pour un délit aussi grave : pourquoi ne pas envisager la prison à vie avec période de sûreté, voire rétablir la peine de mort ? Ce serait la moindre des choses. L’argumentaire est à la hauteur du député : « les sportifs... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2008

La Marseillaise sert à tout

C’est donc à Vichy que s’est tenue la conférence européenne sur l’immigration. Face à une Europe qui se replie brutalement sur elle-même, on est prié de ne voir dans le choix de cette ville aucun symbole particulier. Et d’ailleurs, comme l’a dit avec sa délicatesse habituelle l’organisateur Hortefeux, « on en a ras le bol de cette histoire de passé ... » Il ne faudrait sans doute pas trop le pousser, ce ministre de l’immigration et des valeurs nationales, pour l’entendre reprendre à son compte le célèbre « point de détail » de Le Pen.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2008

La comédie de l'indignation nationale

A bien y regarder, plus que les sifflets adressés à la Marseillaise, ce sont les réactions politiques quasi unanimes de la gauche à l’extrême-droite qui devraient retenir l’attention. Par leur outrance gourmée, par leur démesure au regard de ce qui reste une grosse rigolade juvénile, ces cris d’orfraie montrent surtout la futilité et la vanité d’une identité nationale qu’ils prétendent pourtant défendre. Mais aussi sa dangerosité. Les dérives anti-maghrébines auxquelles se sont laissés aller plusieurs des hauts responsables politiques... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 05:40 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
17 octobre 2008

La Marseillaise rend fou

On sait bien que la Marseillaise fait perdre la tête, mais à ce point là... C’est Amara, bien dans son rôle de l’Arabe de Sarkozy, qui, à son tour, réclame « sanction et justice exemplaire » contre les siffleurs de Marseillaise : « pas de pitié pour ces gens-là », clame-t-elle, à l’encontre des 40 000 jeunes terroristes du Stade de France (Libé.fr, 17/10/2008). Face à ces réactions délirantes, chacun peut comprendre qu’outrager les symboles nationaux n’est pas un délit mais une obligation morale.
Posté par B Girard à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2008

En finir avec la Marseillaise

N’en déplaise à Le Pen qui voit dans les sifflets contre la Marseillaise hier au Stade de France, « un échec de l’intégration des masses étrangères », on ne peut nier le lourd contentieux que cet hymne national traîne derrière lui. Car s’il faut s’intégrer, pour reprendre la terminologie du Front national, pourquoi faudrait-il que ce soit dans le cadre arbitraire de la « nation », que personne n’a jamais été en mesure de définir, sinon lorsqu’il s’agit de dresser des frontières artificielles entre les hommes et surtout, s’intégrer par... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:51 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
27 février 2008

Avec les nouveaux programmes, le religieux fait son entrée à l'école primaire

Si l’on n’en est pas encore à la prière obligatoire, il est pourtant certain que les nouveaux programmes de l’école primaire portent en germe quelque chose qui y ressemble : à défaut des religions, le religieux fait son entrée dans l’enseignement élémentaire, mais de telle sorte que les défenseurs les plus intransigeants de la laïcité n’y trouvent rien à redire. Ainsi en est-il de la Marseillaise, dont l’apprentissage n’est pas une chose nouvelle – réintroduit dans les programmes il y a plus de vingt ans par Chevènement alors... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2007

Le sang impur d'Alfoussène, 9 ans

Alfoussène, 9 ans, en voie d’être expulsé tout seul vers le Mali où il n’a aucune famille. Il croupit actuellement dans une prison de la république. Pendant ce temps, le socialiste-national Valls écrit dans Libé : « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde (...) Il faut renoncer au principe de régularisation systématique (...) Il faut donc assumer une politique de reconduite aux frontières ». Valls sera sans doute le prochain ministre « d’ouverture » de Sarkozy ; on croit savoir que ce sera comme secrétaire d’état... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2007

Du sang impur dans le bénitier

Pour une fois que la Marseillaise nous fait bien rire, on ne va pas s’en priver ni en priver le lecteur. On apprend dans Ouest France (14/05/07) que dans une petite commune de la Mayenne, des enfants d’une école conduits par leur adjudant – pardon, par leur instit – ont participé aux cérémonies commémoratives du 8 mai. Devant le monument aux tués par la France (c’est plus conforme à la réalité que « morts pour la France »), encadrés par les anciens d’Algérie, ils ont chanté la Marseillaise. Comme partout ailleurs, la récupération de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]