15 avril 2007

Katharina, 82 ans, sans-papiers

Pour ceux qui se font encore des illusions sur l’identité dite nationale, voir la triste et véridique histoire relatée dans Ouest France (15/04/2007) : Katharina, qui vit paisiblement en Mayenne depuis 62 ans, vient de se voir refuser le renouvellement de sa carte d’identité, sous prétexte qu’elle est née en Pologne il y a 82 ans. L’identité nationale, c’est d’abord ça : un bout de papier plus les caprices de l’administration. http://www.ouest-france.fr/PaysDeLaLoire_detail.asp?idDOC=394804&idCLA=8620
Posté par B Girard à 11:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 avril 2007

Ethique de responsabilité contre principe d'obéissance

Dans L’Huma (29/03/2007), Raymond Ouzoulias, inspecteur de l’éducation nationale honoraire, revient sur les interventions policières aux portes des écoles et l’absence de réaction des autorités de l’EN, notamment suite aux événements de ces derniers jours : « Monsieur le ministre de l’EN, si prompt à rappeler à l’ordre ses propres fonctionnaires, quant au choix de leurs méthodes d’enseignement et/ou de leur devoir de réserve, est aujourd’hui enfermé dans un silence assourdissant quand il s’agit d’une remise en cause de la place de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2007

"De l'illusion identitaire"

Dans Libé d’aujourd’hui, un point de vue pertinent de Joël Candau, professeur d’anthropologie à l’Université Nice-Sophia Antipolis, pour qui « la coopération permettrait de contenir les dérives d’une politique de l’identité nationale ».  Evoquant les fraternisations dans les tranchées entre soldats réputés « ennemis » durant la Première guerre mondiale, il écrit : « Le système « vivre et laisser-vivre », pratiqué entre belligérants dans les tranchées (...), offre une illustration étonnante de la robustesse d’une forme de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2007

Révisionnisme

Dans leur obsession à parer l’hymne national de toutes les vertus révolutionnaires, les thuriféraires de la Marseillaise n’hésitent pas à verser dans le révisionnisme. Dans Libé (27/03), on pouvait lire que Rouget de Lisle avait trouvé son inspiration – si tant est qu’on puisse utiliser ce mot pour la Marseillaise ­– dans la « déclaration de guerre de l’empereur d’Autriche à la France » en 1792. Grossier mensonge et qui n’est pas le premier, quand l’honneur national est en jeu : le 20 avril ce n’est pas l’Autriche qui déclare la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 mars 2007

BBR de 1984 à nos jours

Un qui ne se sent plus d’aise, c’est Chevènement, alias BBR, rappelant à qui veut l’entendre que la Marseillaise obligatoire, c’est lui qui l’a réintroduite dans les programmes scolaires lorsqu’il était ministre de l’Education nationale en 1984. Il avait ainsi ouvert la voie à l’amendement Rivière, qui renforce cet apprentissage dans la loi d’orientation de 2005, amendement qui doit son nom au député des Alpes-Maritimes, aujourd’hui président du comité de soutien à de Villiers. Les apparentements douteux, cela ne semble pas lui poser... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2007

La Marseillaise, la guillotine et Libération

Donc Libé approuve et applaudit Royal, le drapeau, la Marseillaise (27/03/07). Enfin, Libé ou son directeur-adjoint de rédaction, Jean-Michel Thénard. Avec des arguments d’une mauvaise foi confondante. Pour Libé¸donc, il s’agit de « rendre à la gauche l’héritage révolutionnaire de la Marseillaise et de reconquérir cet électorat ouvrier bla bla, bla bla ». La référence à la Révolution française est récurrente chez les tenants d’une Marseillaise « de gauche » qui oublient simplement que la Révolution n’est pas un bloc homogène et que la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2007

Fierté nationale

Donc pour Royal – elle vient encore de le répéter – comme pour Le Pen, comme pour les fanatiques de l’identité nationale, chacun doit être « fier de la France ». Fier de la France quoiqu’on ait pu faire en son nom. Fier de la France qui raflait les Juifs en 40 (comme elle rafle aujourd’hui les enfants devant les écoles). Fier de la France qui s’appropriait par la violence des contrées entières pour les exploiter à son profit. Fier de la France qui torturait en Algérie et noyait les Arabes dans la Seine. Fier de Papon,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 mars 2007

Lettre ouverte à Suzanne Citron

Bonjour, j’ai fait votre connaissance il y a près de 20 ans par l’intermédiaire du Mythe national (Les Editions ouvrières). Comme le titre de l’ouvrage l’indique, vous vous étiez employée à démythifier, avec beaucoup de pertinence, non seulement l’enseignement de l’histoire à l’école et l’histoire nationale mais, au-delà, l’idée même d’identité nationale, une identité qui ne semble exister que parce que l’on en a préalablement écrit l’histoire, une légende plus exactement, un conte. Constatant le refus de nombre de Français... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 07:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 mars 2007

Un égarement inadmissible

Sur les terres du Front national, Royal est effectivement chez elle. Il n’y a que deux manières d’attirer à soi les voix lepenistes : ou bien démonter le discours et l’idéologie de l’extrême-droite ou bien reprendre à son compte ses idéaux et les faire siens. Royal, en optant pour la seconde alternative, leur donne en fait une nouvelle légitimité, en particulier sur le concept fumeux et dangereux d’identité nationale, socle de l’extrême-droite. Fumeux, parce que personne n’a jamais été en mesure de le définir, dangereux parce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 mars 2007

La bête hideuse

Comment dit-on « au fou ! » au féminin ? http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-887281@51-822961,0.html
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]