15 novembre 2014

Commémorer 1914, ça sert aussi à faire la guerre

Mais qui en doutait encore ? La commémoration de 1914, ça sert à faire la guerre ou à la justifier. Eventuellement, à grappiller des points dans les sondages d’opinion. En inaugurant, le 11 novembre, le mémorial de Notre-Dame-de-Lorette, François Hollande s’est livré à un exercice dans lequel il excelle : interpréter l’histoire à l’aune de ses considérations personnelles : « La paix (…) ce sont nos militaires qui se battent encore au Mali, qui évitent des massacres en Centrafrique ou nos aviateurs qui en Irak... [Lire la suite]
10 novembre 2014

Une éducation pour la paix, avec Maria Montessori

« La véritable défense de l’humanité ne peut se baser sur des armes. Tant que nous ne ferons pas confiance à la grande « arme pour la paix » qu’est l’éducation, les guerres continueront de succéder aux guerres et tant la sécurité que la prospérité des hommes ne seront pas assurées. L’éducation étant la seule voie de salut pour la civilisation et l’humanité, elle ne saurait se confiner dans ses limites actuelles ni conserver sa forme présente. » En 1937, une série de conférences offre à Maria Montessori l’occasion... [Lire la suite]
15 octobre 2014

Rendez-vous de l'histoire à Blois : Valls fait main basse sur les rebelles

Valls, un rebelle ? C’est en tout cas ce qu’il assure, sans doute conforté dans sa prétention par la très flatteuse invitation qui lui a été adressée par les derniers Rendez-vous de l’histoire de Blois consacrés cette année aux rebelles. Objet de sa participation : un débat sur Clémenceau, lui-même honoré comme rebelle, et dont le premier ministre serait un spécialiste. Une double affirmation un tantinet péremptoire… Pour apprécier à sa juste valeur l’ambigüité de la situation, il faut la replacer dans le contexte un peu... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
05 octobre 2014

1914-1918 à l'école : ce n'est plus de l'histoire

La commémoration de la Première guerre mondiale est aujourd’hui suffisamment avancée pour que les réticences qu’elle avait suscitées au fil des mois quant aux motivations de ses instigateurs se trouvent confirmées : dans sa déclinaison scolaire, empêtrée dans des injonctions administratives lourdement insistantes, cette opération mémorielle à grand spectacle n’a guère à voir avec l’histoire. C’est même tout le contraire. Dans un entretien au Monde, Laurent Wirth, président de la commission pédagogique de la Mission du... [Lire la suite]
25 septembre 2014

Entendu à la radio : "le djihadisme, c'est la faute à l'histoire au collège"

Le refrain n’est pas nouveau mais à la longue, il inquiète : il y a deux ans déjà,  un député UMP de la Droite populaire, dans une intervention tout ce qu’il ya de plus officielle à l’Assemblée nationale, avait cru judicieux d’imputer la responsabilité du terrorisme à l’Ecole et plus spécialement aux programmes d’histoire, accusés de cultiver chez les élèves « la haine de soi, la repentance en permanente » - en germe, assurément chez les apprentis-terroristes – ajoutant « […] on a voulu faire apprendre à des... [Lire la suite]
09 août 2014

1914 - 1944 : la mémoire instrumentalisée

Faire sonner les cloches de toutes les églises de France pour commémorer le début de la Première guerre mondiale : de cette initiative ubuesque, on pourrait à juste titre s’amuser, tant la méthode choisie – une circulaire autoritaire, adressée en pleines vacances d’été à l’ensemble de la population – paraît décalée par rapport aux attentes habituelles en matière de mémoire historique. Indécentes, également, ces invraisemblables cérémonies, défilés, reconstitutions militaires à la limite de l’obscène, censés rappeler aux... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2014

Histoire-géo au DNB : ça ne sert à rien mais on continue

Vendredi matin, quelques minutes avant 9 heures. Dans la salle de classe, vingt candidats au Diplôme national du brevet (DNB) attendent calmement le début de l’épreuve d’histoire-géographie-éducation civique. Sur leur bureau, la convocation d’examen et une pièce d’identité, dûment contrôlés par les surveillants, attestent du sérieux de la chose, du moins en apparence. Dans le couloir, un bruissement précipité de pas annonce, comme au théâtre, l’entrée du chef d’établissement, les bras chargés d’une volumineuse enveloppe contenant les... [Lire la suite]
31 mai 2014

Les jeunes et le vote Fn : quelle responsabilité pour l'école ?

30 % des jeunes auraient donc voté Front national aux européennes ? La présentation spécieuse des résultats électoraux, basée sur des pourcentages de votants et non des électeurs dans leur ensemble, n’en a pas fini de faire des dégâts, autant par l’image qu’elle contribue à populariser – celle d’un parti politique recueillant les suffrages massifs d’un vote contestataire – que par les analyses approximatives qu’elle entretient comme à plaisir. Cependant et même si, compte tenu de l’abstention massive des jeunes, il n’y a pas plus... [Lire la suite]
17 mars 2014

Antisémitisme à l'école : entre contrevérités et obsessions identitaires

« Les milieux scolaires (…) sont régulièrement le théâtre d’actes antisémites. » C’est une conclusion étonnante tirée du « rapport sur l’antisémitisme en France en 2013 » rédigé par le Service de protection de la communauté juive (SPCJ). Etonnante, car ce rapport – anonyme – outre qu’il  ne s’embarrasse guère de précautions méthodologiques attendues sur ce type de sujet, s’autorise sur l’école des insinuations gratuites, jamais étayées, révélatrices d’un système de pensée particulièrement pervers. Si les... [Lire la suite]
02 février 2014

A l'école, la Shoah instrumentalisée

La « journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité » - c’est son nom – fixée au 27 janvier, s’est accompagnée, dans les établissements scolaires, des traditionnelles injonctions administratives, si souvent revenues qu’on n’y prête plus guère attention. Elle prend place néanmoins cette année dans un contexte très particulier où des polémiques inopportunes, sans guère de rapport avec la réalité historique, viennent obscurcir considérablement la cause que l’on prétend défendre.   ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :