15 décembre 2009

Besson libère la parole (suite)

Avec le prochain charter d’émigrés vers l’Afghanistan et la dernière sortie de Morano, le débat Besson sur l’identité nationale atteint les sommets. Sommets de quoi au juste ? « Moi, ce que je veux du jeune musulman quand il est français, c’est qu’il aime son pays, c’est qu’il trouve du travail (Morano n’a pas osé dire « qu’il cherche »), c’est qu’il ne parle pas le verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers ». Ramenée par la secrétaire d’état à cet attirail vestimentaire, l’identité nationale retrouve, on le voit, toute sa... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2009

Pétition d'"historiens" : grosse manip en vue

La pétition parue dans le JDD sur l’histoire en terminale n’est pas une pétion d’historiens mais une pétition du JDD lui-même, probablement rédigée par Serge Berstein. De quoi décrédibiliser un peu plus ce qui ressemble à une grosse manip. Info trouvée dans la revue de presse de Philippe Watrelot, qui la tient lui-même d’ Educpros, qui est allé la chercher sur arretsurimages. Un historien ne manque jamais de citer ses sources...  Il est vrai qu’en cette circonstance, nombre de collègues profs d’histoire-géo semblent avoir... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
07 décembre 2009

Histoire au lycée : les apparentements terribles

De son côté, le CVUH réagit à l’annonce sur l’enseignement de l’histoire en lycée. Extraits : « (...) Ce projet masque à peine la volonté du gouvernement de transformer l’enseignement de l’histoire en didactique d’un passé le plus récent possible, afin d’ôter la distance nécessaire à toute réflexion sur l’organisation du savoir historique où temps et espace sont étroitement mêlés. D’où une hémorragie à craindre dans le supérieur en termes d’effectifs et de vocations ! La condensation des programmes sur deux ans, entre la seconde... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 décembre 2009

"Sauver l'histoire" : est-ce vraiment le problème ?

La levée de boucliers contre le projet de rendre optionnel l’enseignement de l’histoire en terminale S, dans le cadre de la réforme des lycées, suscite deux types d’observations. Bien que le texte accouché par le ministère se réduise à quelques ajustements techniques qu’on aurait du mal à qualifier de réforme, les mesures envisagées se heurtent une nouvelle fois à la logique disciplinaire qui n’est pas, loin s’en faut, une logique éducative. Alors que le second cycle se caractérise par un emploi du temps surchargé et par la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
15 novembre 2009

L'inquiétant visage de l'identité nationale

L’instrumentalisation de l’histoire par Sarkozy n’est pas une chose nouvelle : du discours de Dakar à celui du Latran, de la récupération de Jean Jaurès à celle de Guy Môquet, de l’esclavage aux enfants de la Shoah, le chef de l’état a eu maintes fois l’occasion de montrer, outre sa très grande ignorance du passé, une forte propension à sortir les faits historiques de leur contexte pour les tourner à son profit personnel. Mais avec le discours tenu le 12 novembre à la Chapelle-en-Vercors, il est allé beaucoup plus loin, beaucoup trop... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 octobre 2009

"La fabrique scolaire de l'histoire"

«L'enseignement de l’histoire a régulièrement été au centre des préoccupations du pouvoir en France. Aujourd’hui, la question d’une école vecteur des valeurs républicaines est une fois de plus agitée. Alors que les discours électoraux de Nicolas Sarkozy donnaient déjà le ton d’une école française stigmatisée comme un avatar de la « pensée 68 » qu’il convenait de redresser par un retour à ses fondements républicains traditionnels, un rapport publié en avril 2009 par le Haut Conseil à l’intégration, intitulé « Faire connaître les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2009

Résistance ou obéissance ?

On croyait avoir tout dit sur l’affaire Guy Môquet. Sur la récupération et le détournement de l’histoire par le pouvoir politique, sur un mode de gouvernement qui ne connaît que l’injonction, sur la confusion entre service public et caprice du prince. La décision de Sarkozy, en 2007, de faire lire dans tous les lycées la lettre de Guy Môquet avait suscité une vive opposition des historiens comme des milieux éducatifs. Il s’agissait, pour Sarkozy, d’évoquer « la grandeur de la France», de faire comprendre aux lycéens « ce qu’est un... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:17 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2009

Guy Môquet, le retour...

Depuis deux ans, on croyait avoir tout dit sur la commémoration Guy Môquet voulue par le prince – mais la pantalonnade n’en finit pas de faire des victimes ni le ridicule de tuer. Une circulaire parue au BO du 16 septembre 2009 et toujours en ligne, tenant compte du bide des années précédentes, laissait « à l’initiative de chacun » le choix de lire ou non la lettre de Môquet. Suite à ce qu’on suppose être une crise de nerf de Sarkozy, Chatel, aujourd’hui sur RTL, a dû faire machine arrière et s’est empressé d’adresser une courrier aux... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2009

"L'histoire et les trois mémoires"

« En nous interrogeant sur l’histoire et sur la mémoire, nous nous situons d’emblée au cœur du problème culturel de l’école. Celle-ci, principalement au niveau du collège, est le lieu d’une acculturation forcée. La transmission obligatoire d’une culture produite pour les élites sociales du XIXe siècle à des jeunes de la fin du XXe siècle explique qu’ils soient incapables dans leur majorité, psychiquement et mentalement de se l’approprier. Non par défaut d’intelligence, mais parce qu’ils sont les enfants d’une société différente :... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mai 2009

La Résistance est-elle soluble dans le concours du même nom ?

La remise des prix aux lauréats du concours de la Résistance, ce 8 mai comme les précédents, c’est toujours la grande manip. Voir les élèves encadrés par les anciens combattants des guerres coloniales, au milieu des drapeaux et des fanfares militaires laisse toujours une impression de malaise. Que viennent faire au juste les Anciens d’Algérie dans la commémoration d’un événement – la fin du nazisme – auquel ils n’ont pas participé, sinon la récupérer à leur profit ? Tous les combats ne se valent pas : assimiler dans une même mémoire... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]