15 avril 2007

Katharina, 82 ans, sans-papiers

Pour ceux qui se font encore des illusions sur l’identité dite nationale, voir la triste et véridique histoire relatée dans Ouest France (15/04/2007) : Katharina, qui vit paisiblement en Mayenne depuis 62 ans, vient de se voir refuser le renouvellement de sa carte d’identité, sous prétexte qu’elle est née en Pologne il y a 82 ans. L’identité nationale, c’est d’abord ça : un bout de papier plus les caprices de l’administration. http://www.ouest-france.fr/PaysDeLaLoire_detail.asp?idDOC=394804&idCLA=8620
Posté par B Girard à 11:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 avril 2007

Regarder au-delà des frontières

Deux milliards de personnes menacées d’insécurité alimentaire, c’est une info développée par Jean-François Soussana, agronome, qui étudie l’impact du changement climatique sur l’agriculture. http://www.liberation.com/actualite/terre/245419.FR.php Pendant ce temps, en France, les responsables politiques se replient frileusement derrière leurs frontières, se gargarisent de symboles nationaux, s’interrogent doctement sur leurs ancêtres ou sur la nationalité du sang qui circule dans leurs veines. C’est l’Afrique qui paraît la plus... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 avril 2007

Et derrière le Tartarin de France 2...

C’était hier soir, dans une émission people sur France 2, on débattait de la violence à l’école. La chaîne sut se montrer à la hauteur de sa réputation lorsqu’elle parle éducation : caricaturale, racoleuse, parfaitement ignorante du sujet, incapable de monter un semblant d’enquête sur la question. Parmi les invités, bien sûr, il y avait Tartarin, il est ici chez lui, Tartarin : l’œil torve, la moustache tombante, le verbe haut, le doigt menaçant, interrompant grossièrement ses contradicteurs, hâbleur comme à son habitude, se vantant... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:42 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
10 avril 2007

L'éducation est-elle soluble dans la génétique (et dans le brighellisme) ?

Avec ses propos ahurissants sur la nature génétique de la pédophilie, propos repris sur France 2 et étendus au suicide des jeunes – « génétiquement, [les jeunes qui se suicident ] ont une fragilité...il y a un terrain » – Sarkozy ne surprend pas son monde : il est la traduction politique du tristement célèbre rapport de l’Inserm sur les troubles du comportement, paru il y a un peu plus de deux ans, déjà exploité par Benisti avec un rapport non moins célèbre et non moins ridicule, qui prétendait traquer la délinquance dès la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
06 avril 2007

Les ghettos sont-ils solubles dans les leçons de mots ?

Face à Vincent Cespedes, il est un peu mal à l’aise, Bentolila, le promoteur des leçons de mots à l’école et de la grammaire de grand-père. Alors que le conseiller préféré de Robien développe son antienne habituelle et s’inquiète de ce que « de plus en plus de nos concitoyens sont désormais condamnés à une communication de proximité, de pure connivence et que cet enfermement leur interdit toute chance de surmonter les inégalités sociales qu'ils subissent », Cespedes lui répond : « Ce qui me gêne, c'est votre présupposé :... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 avril 2007

Brighelli et sa bande : ça trompe énormément

On croyait avoir tout entendu de Brighelli et sa bande, on se trompait. Sur le blog de Brighelli, on peut lire depuis quelques jours qu’Hervé Hamon aurait retourné sa veste et signé la pétition pour la « refondation de l’école » (sic) de Lafforgue, Le Bris et Cie. Vérification faite, un Hervé Hamon, professeur des écoles, apparaît bien dans la liste des signataires mais qui n’a rien à voir avec le journaliste que nous apprécions (« Tant qu’il yaura des élèves »). Il s’agit-là, d’une nouvelle mystification de la clique à Brighelli, où... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 avril 2007

Enfants privés de cantine, élus privés de raison

Neuf enfants de maternelle au pain sec et à l’eau devant leurs camarades, c’est dans notre beau pays, dans notre belle école de la république. Les parents avaient un jour de retard dans le règlement de la cantine. La prochaine fois, il faudra penser à leur mettre un écriteau autour du cou : « enfant pauvre ». http://www.liberation.fr/actualite/societe/245473.FR.php Dans les écoles ou, plus généralement en matière éducative, la stigmatisation des enfants avance à grand pas : les difficultés personnelles ou familiales, loin... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2007

Ethique de responsabilité contre principe d'obéissance

Dans L’Huma (29/03/2007), Raymond Ouzoulias, inspecteur de l’éducation nationale honoraire, revient sur les interventions policières aux portes des écoles et l’absence de réaction des autorités de l’EN, notamment suite aux événements de ces derniers jours : « Monsieur le ministre de l’EN, si prompt à rappeler à l’ordre ses propres fonctionnaires, quant au choix de leurs méthodes d’enseignement et/ou de leur devoir de réserve, est aujourd’hui enfermé dans un silence assourdissant quand il s’agit d’une remise en cause de la place de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2007

"De l'illusion identitaire"

Dans Libé d’aujourd’hui, un point de vue pertinent de Joël Candau, professeur d’anthropologie à l’Université Nice-Sophia Antipolis, pour qui « la coopération permettrait de contenir les dérives d’une politique de l’identité nationale ».  Evoquant les fraternisations dans les tranchées entre soldats réputés « ennemis » durant la Première guerre mondiale, il écrit : « Le système « vivre et laisser-vivre », pratiqué entre belligérants dans les tranchées (...), offre une illustration étonnante de la robustesse d’une forme de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2007

On en rit encore...

Robien vote donc Sarkozy. Ce n’est pas vraiment une nouvelle, même si de leur côté, Le Pen et de Villiers votent Robien. Les arguments de Robien sont à la hauteur du personnage : Sarkozy, affirme-t-il, est un homme « humain, chaleureux, drôle ». Transmis aux enfants de l’école Rampal mais aussi à beaucoup d’autres qui, depuis cinq ans, ont pu apprécier à sa juste mesure l’humanité, la chaleur, la drôlerie du ministre de l’Intérieur. http://www.liberation.fr/actualite/politiques/elections2007/244751.FR.php
Posté par B Girard à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]