24 mars 2007

Un égarement inadmissible

Sur les terres du Front national, Royal est effectivement chez elle. Il n’y a que deux manières d’attirer à soi les voix lepenistes : ou bien démonter le discours et l’idéologie de l’extrême-droite ou bien reprendre à son compte ses idéaux et les faire siens. Royal, en optant pour la seconde alternative, leur donne en fait une nouvelle légitimité, en particulier sur le concept fumeux et dangereux d’identité nationale, socle de l’extrême-droite. Fumeux, parce que personne n’a jamais été en mesure de le définir, dangereux parce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 mars 2007

La bête hideuse

Comment dit-on « au fou ! » au féminin ? http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-887281@51-822961,0.html
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2007

Ecoliers raflés, écoliers gazés et sang impur

Ecoliers raflés, écoliers gazés, ce n’est pas d’aujourd’hui que Sarkozy montre son vrai visage. Avec les incidents du 19e arrondissement et l’arrestation d’une directrice de maternelle, le flicage de la France monte encore d’un cran. Mais cela ne semble pas troubler outre mesure Royal qui préfère, pendant ce temps, faire entonner à ses partisans l’hymne lepéniste « Qu’un sang impur... » . Parce que Louise Michel, paraît-il, le faisait chanter à ses écoliers. Jeanne d’Arc un jour, Louise Michel le lendemain. Elle en rêve, Royal, de la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 mars 2007

Rien à attendre du ministre (présent ou futur)

Dans une Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle, André Giordan, professeur à l’université de Genève appelle à une refonte de l’Ecole qui partirait de la base, des établissements. Extraits : « (...) Certains enseignants ont cru aux réformes précédentes, ils ont été trompés ; après trente ans de remaniements incessants et inutiles, ils ont compris. Ils savent que tous les changements promis ne sont que des effets d’annonce pour ministre en manque de publicité (...) L’école ne peut se changer par décret, les oukases... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 mars 2007

Froid dans le dos

Dans ma messagerie, ce matin, ce mail reçu d’Education sans frontières. « Répression et chasse aux étrangers : un pas a été franchi. Hier et ce soir, des incidents graves se sont produits lors de rafles effectuées dans nos quartiers à Paris. Lundi 19 mars en fin de journée, nous avons assisté, révoltés, à une tentative d'arrestation devant l'école maternelle Rampal d'une dame venue chercher une petite fille à la sortie de l'école. Malgré l'intervention des parents présents, et celle d'enseignants, les policiers ont... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2007

Profs agressés : il y a "profs" et "profs"

Vendredi soir, des individus encagoulés, armés de matraques et de barres de fer, ont brutalement agressé deux enseignants qui sortaient de leur lycée, rue de Vaugirard à Paris. L’un d’entre eux, grièvement blessé à la main, s’est vu prescrire une ITT de 70 jours. Habituellement, dans des circonstances analogues, Robien convoque illico la presse, puis, escorté de micros et caméras, rend visite à l’établissement  en question avant d’annoncer, généralement, une nouvelle circulaire qui résoudra le problème. Dans le cas présent, à... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 mars 2007

Ministre de la morgue et du mépris

Avec Robien, on croyait avoir atteint un sommet insurpassable dans la morgue et le mépris. On se trompait. Constatant que les enseignants en grève aujourd’hui sont moins nombreux qu’en décembre, il a déclaré sur LCI : « En tout cas, s'il y a moins d'enseignants [grévistes] c'est que, naturellement, ils ont compris que les mesures de justice sociale que j'ai pu prendre sont pour les professeurs et en faveur des élèves". Se gargarisant de ce qu’il appelle sa « refondation » de l’école primaire, il a ajouté : « ceux et celles... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 mars 2007

Sarkozy s'adresse aux jeunes...enfin pas à tous

On se cramponne à sa table de travail, on lit, on se pince pour se dire qu’on ne rêve pas : « Je rêve que tous les enfants de tous les quartiers, de toutes les couleurs, de toutes les religions qui habitent ce pays qui est le leur, puissent partager la même fierté d’être français, les mêmes rêves, les mêmes ambitions (...) avec les mêmes chances et les mêmes droits ». C’était Sarkozy au Zénith, cet après-midi, devant, paraît-il, 6000 « jeunes » de l’UMP rassemblés pour la circonstance. Dommage que certains ne soient plus là pour... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 mars 2007

Désir d'avenir, peur pour l'avenir

Consternant. Il ne lui suffisait pas de marquer Sarkozy à la culotte ; c’est maintenant vers Le Pen qu’elle vole. Ces derniers jours, on vient d’entendre Royal exalter Jeanne d’Arc, chanter l’identité nationale. Alors qu’elle avait reculé sur le service civil pour les jeunes, ne le souhaitant plus que volontaire, voilà qu’elle se prononce pour un service militaire obligatoire. Derrière Royal, c’est le profil hideux de Chevènement qui se dessine et « Désir d’avenir » est en train de virer au cauchemar. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2007

Bulletin de salaire, bulletin de vote

C’est tout un symbole, l’annonce par Robien d’une augmentation de salaire pour quelques profs, souvent, par parenthèse, les plus âgés : un ministre qui, dans son mode de gouvernement, montre avec obstination dans quel mépris il tient les profs, les tenant à l’écart de toutes ses décisions en même temps qu’il cherche à les déposséder de leurs responsabilités pédagogiques,  les désignant à la vindicte populaire, ce ministre, donc, sentant sa fin prochaine et le mécontentement gronder, n’a plus d’autres ressources que tenter de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]