24 septembre 2005

Répression à l'école : efficacité limitée

De tous les pays d’Europe, l’Angleterre est sans doute celui où le taux d’absentéisme des élèves est le plus élevé : l’an passé, un élève du secondaire sur quatre a séché les cours. Et ceci, malgré les 900 millions de livres dépensés par le gouvernement pour y faire face et malgré, également, un appareil répressif particulièrement brutal, les parents passibles d’amende et même de prison. Les dernières enquêtes parues montrent que le phénomène continue de progresser. Et si, au lieu de punir encore et toujours, on s’interrogeait sur les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2005

Marseillaise, mode de non-emploi

Trois semaines après la rentrée, les écoles ont donc choisi leur camp. Face à la Marseillaise, les enseignants du primaire ont suivant les cas : - choisi de boycotter, mieux même, de saboter l’apprentissage en question, expliquant haut et fort les raisons de leur refus. Ceux-là auront droit à une couronne de lauriers et pourront continuer à se regarder chaque matin dans la glace en se rasant ou en s’épilant. - choisi d’égarer au fond d’un tiroir le BO du 25 août avec la circulaire sur la Marseillaise. Parmi les centaines... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 septembre 2005

Des petits riens

Il y a des jours comme ça, où l’actualité qui, d’habitude, vous déprime, pour une fois vous apporte comme un petit air frais, une petite pluie bienfaisante (au fait, celle-là, on l’attend toujours). Tiens par exemple, en Allemagne, Angela Merkel n’a pas remporté les élections On se marre à l’évocation du baiser baveux qu’elle avait échangé il y a quelques mois avec Sarkozy ; et nos journalistes-courtisans tout ébaubis à l’avance devant ce tandem de choc qui devait changer la face du monde.  Les électeurs en ont décidé autrement,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 septembre 2005

Bas les masques !

Après ses envolées racistes, xénophobes, lepenistes à 150% de dimanche dernier, de Villiers vient de recevoir le soutien de Rivière, député UMP des Alpes-Maritimes : « De l’UMP où je suis, nous serons nombreux à défendre en 2007 ce que tu appelles, Philippe, le patriotisme populaire » (Le Monde, 16/09/05). Rivière, c’est celui qui a fait voter la Marseillaise obligatoire dans les écoles...avec la bénédiction d’une partie de la gauche et des enseignants. Ce petit message juste pour ceux qui n’ont toujours pas compris où mène la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2005

Journée internationale de la paix

Mercredi 21 septembre, c’est la Journée internationale de la paix proclamée par l’ONU. La « Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix » profite de la circonstance pour lancer des animations et des campagnes de sensibilisation au niveau des établissements scolaires. Il faut utiliser l’occasion pour réclamer l’abrogation de la Marseillaise obligatoire. Parce que, quand même, une « culture de non-violence et de paix », ça ne va pas très bien avec le sang impur qui abreuve les sillons.
Posté par B Girard à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 septembre 2005

Humiliations

Ce n’est pas nouveau mais c’est bien qu’on en parle de temps en temps. Pierre Merle, sociologue,  revient sur ce qui ressemble à une spécialité éducative bien française : l’humiliation (L’élève humilié, PUF). Oh certes, c’est moins voyant qu’autrefois – quoique les coups et les brimades n’aient pas disparu des écoles – mais les violences verbales, les attitudes désobligeantes, les vexations habilement calculées, autant de brutalités dont sont la cible des élèves qui, à un titre ou à un autre, posent problème à certains... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2005

Quand l'école de la république fait le lit de l'extrême-droite

Attention ! Dans le texte ci-dessous, regardez bien où s'ouvrent et se ferment les guillemets...   L'école d'aujourd'hui est "une machine à produire de l'échec (...) Comme on ne peut obtenir que tous les élèves soient également intelligents, on préfère qu'ils soient tous également ignorants". La faute en incombe aux "pédagogues soixante-huitards. (...) Les professeurs sont devenus des animateurs (...). Des générations entières sont sacrifiées (...) la jeunesse est ensauvagée".   L'école devra "réhabiliter les notions... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2005

Malaise en collège

Une récente enquête publiée par l’Institut de prévention et d’éducation pour la santé vient confirmer ce que l’on sait déjà : les 11-15 ans sont de plus en plus nombreux à souffrir de leur collège. Plusieurs facteurs expliquent ce rejet : l’ennui, secrété par des journées de travail beaucoup trop longues, la pression familiale, les sanctions toujours plus lourdes, l’autoritarisme des enseignants, le poids des notes. Toutes les études parues depuis plusieurs mois confirment cet état de fait et il est affligeant de voir comment une... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2005

L'histoire en collège : à revoir d'urgence

Si le rôle de l’histoire est élargir l’horizon, de faire réfléchir, de porter un regard critique, d’ouvrir au monde, d’aller à la découverte, ce ne sont sûrement pas les programmes d’histoire-géo de collège qui permettront d’arriver à ces fins. Pauvre, étriqué, étroitement borné dans une aire géographique limitée, mais fortement connoté, tel apparaît l’enseignement de l’histoire en collège. En classe de 6e, on s’enferme dans le limites de la Méditerranée, au Nord de la Méditerranée principalement, seule une incursion dans... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2005

La Marseillaise des matins blèmes

Aujourd’hui, c’est la rentrée. Aujourd’hui, c’est la Marseillaise obligatoire dans les écoles : le sang impur retrouve une place de choix dans l’imaginaire enfantin. Aujourd’hui, ce devait être la rentrée pour plusieurs dizaines d’enfants jusqu’à ce que des policiers, des CRS déboulent chez eux au petit matin pour les embarquer sans ménagement vers une destination inconnue. Il faut dire qu’ils sont tous noirs. Aujourd’hui, ce n’est pas non plus la rentrée pour les enfants sans-papiers raflés depuis plusieurs... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]