30 août 2005

Marseillaise à l'école : saisir le médiateur

Même si la circulaire du 25 août sur l’apprentissage de la Marseillaise à l’école est en recul sur ce qu’on pouvait redouter, se contentant de reprendre presque mots pour mots une directive de Chevènement vieille de 20 ans, il n’empêche que le fait d’imposer par la force  une morale sectaire et partisane à toute une population, blesse la plus élémentaire des libertés de conscience, et, de ce fait, est parfaitement illégitime. On rappelle simplement que la Marseillaise était totalement absente du débat sur sur l’avenir de l’école... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2005

Quand la république "déstocke" les sans-papiers

Kankou a 13 ans ; en juin, comme ses camarades du collège de  Fleury-les-Aubrais (Loiret) elle est partie en vacances. A la rentrée, elle ne retrouvera ni ses camarades, ni son collège mais un centre de rétention dans l’attente du prochain charter vers le Mali. Car Kankou est malienne, sans-papiers, expulsable dans quelques jours. Au Mali, elle sera excisée car tel est le vœu de sa grand-mère (Libération,19/08/05). Une collégienne excisée, mutilée, grâce à la décision de reconduite à la frontière prise par le tribunal... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2005

Ceux qu'on assassine

Henri IV, Martin-Luther King, Anouar Al-Sadate, Ytzhak Rabin...aujourd'hui Frère Roger, bien d'autres encore à qui on on a volé la vie pour leur faire payer leur tolérance. Ils étaient protestants, juifs, catholiques, musulmans, agnostisques, incroyants, mais avant tout des hommes convaincus qu'on est d'abord sur terre en tant qu'être humain et que cette identité dépasse toutes les autres. Une conviction que, paraît-il, tout le monde ne partage pas.
Posté par B Girard à 15:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 août 2005

Caméras de surveillance et arrosoirs

S’il n’y avait eu mort d’homme, ça ressemblerait à un gag, cette histoire de Canadairs cloués au sol. Alors que le Sud-Est est comme chaque année ravagé par les incendies, notre beau pays, pourtant si bien sécurisé, n’a pas un seul avion à opposer aux flammes ! En plein été, en une période de sécheresse telle qu’on n’en avait pas vue depuis trente ans mais qui, pourtant, était prévue, annoncée de longue date, redoutée...sauf par les responsables, enfin, ceux qui prétendent l’être. A commencer par notre ministre de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2005

Quand le préfet de Chartres s'appelait Jean Moulin

Il y a quelques jours de cela, le préfet de Chartres a fait emprisonner deux fillettes de 4 et 5 ans, en langage administratif, on appelle cela conduire en centre de rétention. Ces deux dangereuses terroristes sont guinéennes et sans-papiers ; dans la France sarkozienne, c’est un double crime, n’est-ce pas ? Elles y ont passé des nuits de pleurs et de terreur, sans leur père, expulsé il y a plusieurs mois et dont elles n’ont aucune nouvelle, sans leur mère, à l’hôpital avec leur petite sœur de 2 ans. Toutes seules. Le... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2005

Sarkozy à la chasse aux bébés

Comment un des terroristes présumés des attentats de Londres du 21 juillet a-t-il pu prendre tranquillement l’Eurostar, traverser la Manche, puis toute la France sans être inquiété, se demande la presse britannique. Autrement dit, que fait la police française ? La réponse est toute simple : en France, tout spécialement sur la côte de la Manche, gendarmes et policiers occupent le plus clair de leur temps à traquer les sans-papiers. De dangereux délinquants, donc. Ainsi, à l’hôpital de Calais, en ce moment, deux policiers surveillent... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2005

La Marseillaise, pour oublier tout le reste

Il est tout à fait curieux de constater qu’alors que la loi d’orientation sur l’école, la loi Fillon,  néglige complètement l’éducation civique , n’y faisant quasiment pas allusion, la seule mesure faisant l’objet d’une attention particulière touche à l’apprentissage de la Marseillaise à l’école primaire, apprentissage qui, si l’on suivait les fantasmes manifestés par quelques-uns (Charasse, Vallini, tous deux parlementaires « socialistes »), devrait prendre l’aspect d’un gavage, d’un bourrage de crâne plus que d’une réflexion... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 juillet 2005

Rien compris depuis 60 ans

Sarkozy vient donc d’expulser vers l’Afghanistan une quarantaine de réfugiés. Vers l’Afghanistan, c’est-à-dire, probablement, vers la mort. « Il y en aura d’autres ! », a promis en ricanant cette sinistre fouine à casquette de flic ; la seule question qu’il se pose quant à l’émigration étant de savoir à partir de combien de charters les électeurs du FN lui apporteront leurs suffrages. Le crime de ces réfugiés ? Ils sont étrangers. Il y a 60 ans, on libérait les camps de la mort. Des millions de gens y... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2005

Un tract contre la Marseillaise

Vallini, le député social-nationaliste de l’Isère, insiste : il vient d’écrire à de Robien pour exiger que l’on chante la Marseillaise tous les lundis matins dans les écoles primaires. Le texte ci-dessous est une réponse aux fantasmes de nos politiciens. On peut (on doit) l’imprimer, le photocopier, le polycopier, le distribuer autant qu’on peut, en visant tout spécialement les milieux éducatifs et les parents. S’il faut une signature, on peut très bien donner mon nom – Lubin, enseignant – et l’adresse du blog. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:35 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
25 juillet 2005

Chiche, Sarkozy ?

Trois jeunes ont été interpelés pour avoir lancé une bouteille d’acide chlorhydrique dans la cour d’une école juive du 18e arrondissement. Quelle aubaine pour Sarkozy qui, depuis 2 jours, ne s’était plus montré à la télé : « Je n’ai pas l’intention d’accepter la moindre parole qui serait de nature raciste ou antisémite. Je ne connais qu’une stratégie, celle de la tolérance zéro : ne rien accepter et sanctionner tout de suite ». On attend avec impatience que Sarkozy répéte ces propos à l’adresse de sa police, dont les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]