13 octobre 2005

Les ânes et les sept hélicos

Plusieurs dizaines de milliers de morts, on ne sait trop combien – mais on ne va quand même pas chipoter sur des détails – dans le dernier séisme au Pakistan. Et d’ailleurs, l’opinion publique a déjà tourné la page ; il faut dire qu’entre les tsunamis, les cyclones, les tremblements de terre, les famines, les guerres, elle ne sait plus où donner de la tête, l’opinion publique et, pour parler franc, elle s’en fout un peu. Tant que ça se passe aussi loin, n’est-ce pas, à quoi bon s’inquiéter ? Nous autres, en France, nous vivons en... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2005

J'ai beaucoup d'estime pour Philippe Meirieu mais...

Dans le Figaro littéraire ( 29/09/05) Philippe Meirieu échange avec J.-P. Brighelli. Brighelli, c’est le Le Bris de la rentrée 2005. Pour le Bris, l’école fabrique des illettrés et des analphabètes, pour Brighelli, elle produit également des « crétins ». Il faut croire que ce prof agrégé en est lui-même un pur produit, vue la quantité d’âneries, de lieux communs, de contre-vérités qui remplissent ce pamphlet nullissime, vite écrit, vite lu, destiné aux Centres Leclerc, quelque part entre le rayon produits d’entretien et le rayon... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2005

Les "géniales intuitions" de l'extrême-droite

Envoyé ça à Ouest-France Dans un quotidien censé respecter les valeurs de ses lecteurs, on aurait attendu un peu plus de retenue que le "Touche pas à la Marseillaise" de D. Pillet (OF, 02/10/05) qui, au passage, en profite pour cirer les pompes ("les géniales intuitions") d'un député d'extrême-droite, J. Rivière, auteur de l'amendement Marseillaise, bien connu pour ses prises de position racistes et xénophobes (cf ses polémiques répétées avec le MRAP). Si 80% de vos lecteurs approuvent... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2005

Un budget policier pour un état policier

Dépenses de santé en baisse de 32%, ville et logement de 3,5%, politique des territoires de 63% etc. Dans le même temps, le budget de la justice augmente de 9,2%, celui de la police de 3,4%, le colossal budget militaire (plus de 43 milliards d’euros) de 1,2%. Le budget 2006 reflète les choix, les priorités, la morale du gouvernement. Depuis plusieurs années, l’état se désengage massivement de secteurs où les besoins sont pourtant criants, comme c’est la cas pour le logement, pour concentrer son action sur la répression : police,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2005

Un enseignement véritablement libre

Il y a quelque chose de dérisoire dans la levée de boucliers, les appels à la guerre civile – on n’ose pas dire à la guerre sainte – qui ont accompagné, il y a quelques semaines la visite du ministre de l’Education à un collège privé. Dans l’enseignement dit « privé » – j’entends sous contrat d’association – il n’y a guère que les locaux qui le soient réellement. Même si le choix des enseignants y relève de la responsabilité du chef d’établissement, tout le reste, les programmes, les méthodes d’enseignement, les examens et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2005

La pédagogie plutôt que l'armée

L'actualité étant ce qu'elle est on fait remonter ici un texte déjà posté dans "Journal d'école" le 22 juillet dernier. Dernière lubie du pouvoir pour tenter de remédier au chômage des jeunes : le service militaire adapté (SMA). Des volontaires de 18 à 21 ans recevraient donc dans des casernes désaffectées une formation débouchant sur un emploi. On rêve ! Tout cela serait assuré par d’anciens militaires rémunérés (leur retraite ne leur suffit pas ?) mais aussi par des enseignants détachés de l’Education... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2005

Les bonnes vieilles méthodes qui ne font plus leurs preuves

« Etablissements bien tenus, calmes, circulation des élèves contrôlée ...parfois même par des dispositifs de surveillance par caméra...des chefs d’établissements qui ne laissent rien passer...les sanctions sont administrées avec fermeté...les redoublements généralisés etc ». Le rapport de l’Inspection générale (paru en juillet 2005) dont sont tirées ces lignes, montre que, depuis la fin des années 90, l’académie de Versailles s’est lancée sans état d’âme apparent dans une politique de tolérance zéro et de rétablissement des bonnes... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2005

Révolution pour l'évaluation

« Au niveau national, la culture de l’évaluation tarde à s’enraciner (...). La conversion de toute évaluation en note et (...) le compactage en note moyenne par discipline sur le bulletin trimestriel de toutes les notes obtenues par l’élève au cours du trimestre (...) réduisent considérablement la précision de l’analyse des acquis et des manques (...). Le culte de la moyenne, spécificité française, empêche une estimation fine des compétences et des acquis... ». Subversif, n’est-ce pas ? Qui sont les dangereux pédagogues... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2005

Les enfants et internet : la France à l'école de la Chine

On n’est pas vraiment surpris : le gouvernement veut réglementer internet. Bien sûr, avec de bons sentiments, au nom de la protection de l’enfance. Peu lui chaut, à ce gouvernement, que les enfants passent bien davantage de temps devant les écrans de télés que devant un écran d’ordinateur ; nos dirigeants ne vont quand même pas mettre des bâtons dans les roues à des responsables de chaînes, notoirement connus pour leur complicité avec le pouvoir en place, quand bien même ce dernier ne les a pas directement nommés. TF1, M6, France 2 et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2005

On joue à la guerre ?

L’éditeur – si l’on peut appeler ça ainsi – Eyrolles publie « L’armée racontée aux enfants », petit album illustré dont la présentation vante les qualités de « drôlerie ». Comme c’est drôle la guerre, effectivement ! Les auteurs sont trois femmes – si on peut appeler ça ainsi – dont on taira les noms, pour qui la parité hommes-femmes se ramène visiblement à dépasser les hommes dans la connerie. Titre de quelques chapitres : - « Y a-t-il encore des chevaliers et des châteaux-forts ? » - «  Les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]