08 mai 2005

Le pays où l'enfant n'est pas roi

Dans « 15 millions d’enfants à défendre », chez Albin Michel, Claire Brisset, Défenseure des enfants,  fait part de ses réflexions, des ses inquiétudes, de son indignation sur le sort des enfants aujourd’hui en France. Des cas, elle en évoque à la pelle : ce nouveau-né, arraché à sa mère parce que celle-ci souffrait de « béance narcissique » ( sic), ces enfants arrêtés et menottés par la police en pleine classe pour des bagatelles, le scandale des petits étrangers détenus de façon inhumaine dans les zones de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mai 2005

Eh, les Français, on se regarde un peu dans la glace ?

Donc, pour les partisans du non, c’est un fait acquis : avec la Constitution européenne, c’en est fini du droit à l’avortement et, plus généralement, du droit des femmes, de la laïcité et plus généralement des droits de l’homme. Peu importe que la Charte des droits fondamentaux proclame le contraire, l’interdiction de la peine de mort, la création d’un statut pour les objecteurs de conscience dans tous les pays qui l’ignorent encore ; l’essentiel n’est après tout pas là, il suffirait de savoir lire. Ce qui est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2005

Les menottes à 5 ans, la prison à 15 ans

Une écolière de 5 ans arrêtée et menottée en pleine classe par trois policiers. Trois molosses, pour maîtriser une écolière qui ne fait même pas ses 5 ans. « Il n’y avait rien d’autre à faire», ont affirmé sans rire les instits, pas dérangés le moins du monde par le fait que l’un d’entre eux, au lieu de faire son boulot d’instit qui consistait présentement à calmer la fillette en question, était occupé à filmer la scène avec un camescope. Bien sûr, ça se passe aux USA, le pays de la peine de mort, des 2 millions de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 avril 2005

Le sinistre visage de l'"exception française"

Un non « de gauche » ? On vous l’assure, la main sur le cœur : quoi de commun entre le non communiste, le non socialiste, le non altermondialiste, le non trotskyste d’un côté et, de l’autre, le non lepéniste, le non chevènementiste (il y a bien longtemps qu’on ne peut plus, même avec la meilleure volonté du monde, classer Chevènement à gauche) ou le non  villieriste ? Pourtant, à regarder de près les argumentaires anti-européens de toutes origines, on constate qu’ils surfent sur un fond commun : la peur, la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2005

Un cauchemar

Cette nuit, j'ai fait un cauchemar : Ratzinger au Vatican ; le 29 mai, la France dit non à l'Europe ; dans 2 ans, Sarkozy et Le Pen au second tour des présidentielles. Le retour des années 40...
Posté par B Girard à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2005

Le vieil éditorialiste et le vieux maréchal

Dans la page « Rebonds » de Libération (08/04/05), Jean Daniel s’émeut, se scandalise, appelle au secours, avec des accents qui rappellent saint Jérôme devant les invasions barbares :  notre « forteresse jacobine, laïque et républicaine » est « assiégée [...] fissurée de toutes parts ». Elle va mourir, c’est sûr. Et d’où vient donc la menace ? Qui sont les assiégeants ? S’agit-il des inégalités sociales, qui n’arrêtent pas de se creuser, des injustices toujours plus grandes, de la misère, qui ne se cache même plus,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 avril 2005

Racisme, discrimination et Marseillaise

En point d’orgue des Semaines d’éducation contre le racisme, des manifestations ont été organisées le 21 mars dans de nombreux établissements scolaires qui, selon le volonté des organisateurs « souhaitent s’investir dans la lutte contre le racisme et les discriminations ». En France, cette journée a pris place dans un contexte bien particulier puisque c’est le moment choisi par les parlementaires, pour inscrire dans la loi Fillon l’obligation pour les élèves, d’apprendre la Marseillaise. N’y aurait-il donc... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 avril 2005

Enseigner l'histoire des enfants

Il est curieux de constater qu’alors que le champ d’investigation des historiens n’a jamais  cessé de s’étendre, sa traduction en termes de programmes scolaires est plus que réduite. Aujourd’hui comme hier, l’histoire à l’école se ramène le plus souvent aux domaines politiques, diplomatiques, militaires, économiques ; parfois, mais relativement peu, surtout pour les élèves les plus jeunes, à l’histoire sociale. Pourtant depuis, plusieurs décennies, à la suite de Philippe Ariès et de beaucoup d’autres, les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2005

Un grand homme

Donc, de Gaulle est « le plus grand Français de tous les temps », du moins pour les téléspectateurs de France 2, qui, paraît-il, l’ont plébiscité comme tel, devant l’abbé Pierre, Coluche, Victor Hugo, Edith Piaf (tiens, une femme, comme c’est curieux...) et quelques autres. Les téléspectateurs en question seraient sans doute bien en mal d’expliciter leur choix et, surtout, de préciser un peu l’idée qu’ils se font de la « grandeur » d’un individu. Alors, puisque de Gaulle est un « grand homme », le plus... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2005

La Shoah à l'école : pas seulement en parler

Au-delà de la douteuse équipée à Auschwitz de quelques lycéens de Montreuil, exploitée à outrance et instrumentalisée comme il fallait s’y attendre, le 60e anniversaire de la libération des camps nazis devrait être l’occasion de remettre en cause, ou d’interroger, la manière dont l’Education nationale  envisage la formation, chez les élèves d’aujourd’hui, d’une mémoire, d’une prise de conscience de ce que fut la Shoah. A tous les niveaux du cursus scolaire – primaire, collège et lycée – ce thème est très... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]