27 septembre 2014

Redoublement : un outil de sélection sociale et de régulation scolaire

Des enquêtes, des dossiers, des chiffres, des analyses, des rapports : une abondante documentation, fruit de réflexions qui remontent déjà à loin dans le temps, aboutit à la condamnation quasi unanime du redoublement. Une pratique qui, pourtant, perdure et suscite à intervalles réguliers dans l’opinion publique, des polémiques à n’en plus finir. Un témoignage pour commencer. Dans un collège qui m’est familier, au début du mois de juin, conseil de classe de fin d’année. Malgré les moues dubitatives et les froncements de sourcils... [Lire la suite]
25 septembre 2014

Entendu à la radio : "le djihadisme, c'est la faute à l'histoire au collège"

Le refrain n’est pas nouveau mais à la longue, il inquiète : il y a deux ans déjà,  un député UMP de la Droite populaire, dans une intervention tout ce qu’il ya de plus officielle à l’Assemblée nationale, avait cru judicieux d’imputer la responsabilité du terrorisme à l’Ecole et plus spécialement aux programmes d’histoire, accusés de cultiver chez les élèves « la haine de soi, la repentance en permanente » - en germe, assurément chez les apprentis-terroristes – ajoutant « […] on a voulu faire apprendre à des... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Règlement et dérèglement scolaire : à Perpignan, la laïcité en pleine dérive

Ça se passe aujourd’hui, en France, dans l’école de la république : au lycée Aristide-Maillol à Perpignan, une élève de Première s’est vu interdire l’entrée de l’établissement. Sa faute ? S’être présentée avec une casquette sur la tête, ce qui est contraire au règlement intérieur. Une faute lourde, à n’en pas douter. Il faut dire que depuis la loi de 2004 prohibant, au nom, paraît-il, de la laïcité, « le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse » , la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2014

Droits de l'homme pendant qu'il en reste...

Blocage administratif d’internet, interdiction administrative de sortie du territoire, création d’un délit d’ « entreprise individuelle terroriste » etc : le démantèlement des libertés publiques n’en finit plus et – chose qu’on croyait impensable – un gouvernement élu comme « socialiste » travaille à renforcer toute la législation de l’époque Sarkozy, une législation, qu’il est vrai le PS n’avait guère combattue avec détermination. Outre le fait, maintes fois relevé ces derniers jours,  que ces... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2014

Egalité ou uniformité à l'école : un sondage qui trompe énormément

Le problème, avec ce genre de sondages, c’est que l’on ne sait jamais s’ils reflètent l’opinion – et laquelle au juste -  ou bien plutôt les préférences cachées du sondeur et du commanditaire, surtout lorsqu’ils émanent des piliers de l’info de comptoir, comme c’est le cas du dernier en date, « les Français et l’école », sondage CSA pour RTL. - 57 % des sondés ne pensent pas que l’école soit efficace dans la lutte contre les inégalités sociales. Rien de bien remarquable dans ce chiffre, sinon qu’il pourrait être plus... [Lire la suite]
01 septembre 2014

Contre la nouvelle ministre de l'Education nationale, l'obscène rentrée scolaire de la droite

De  la démission de Benoît Hamon à quelques jours de la rentrée, alors que l’application de la loi d’orientation sur l’école est toujours à la peine, on a d’abord retenu l’indifférence dans laquelle les politiques tiennent l’éducation : pour un ministre de l’Education nationale, la fonction consiste d’abord à soigner son ego et à promouvoir sa carrière. Lorsqu’elle devient un handicap ou qu’elle paraît décidemment trop lourde à porter, il suffit de démissionner en tentant de se justifier par toutes sortes de bonnes raisons qui ne... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 août 2014

Un ministre pour quoi faire ?

Pas le moins du monde gêné, le ministre sortant, dans son message de départ aux enseignants : « Ce n’est pas sans tristesse que j’ai pris la décision de partir. Cette décision est inspirée par des convictions profondes que j’ai eu l’occasion d’exprimer publiquement. » Des convictions profondes ? Si tant est qu’elles existent, il aurait pu les mettre en avant il y a trois mois pour refuser le poste qu’on lui proposait alors… et pour lequel il n’était manifestement pas fait. Ce que nous dit le remaniement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2014

1914 - 1944 : la mémoire instrumentalisée

Faire sonner les cloches de toutes les églises de France pour commémorer le début de la Première guerre mondiale : de cette initiative ubuesque, on pourrait à juste titre s’amuser, tant la méthode choisie – une circulaire autoritaire, adressée en pleines vacances d’été à l’ensemble de la population – paraît décalée par rapport aux attentes habituelles en matière de mémoire historique. Indécentes, également, ces invraisemblables cérémonies, défilés, reconstitutions militaires à la limite de l’obscène, censés rappeler aux... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 août 2014

Barenboim : un chemin vers la paix

« Pour ma part, je fais donc ce que je peux : je ne travaille pas pour la paix, en quelque sorte, mais contre l’ignorance (…) Un travail contre l’ignorance et contre les solutions fausses et illusoires. Tout ce que je fais avec l’orchestre du Divan n’a pas pour but d’influencer les politiciens, cela répond à une nécessité intérieure, à l’idée de créer un petit modèle de société avec d’autres valeurs. » Dans La musique est un tout,dont la traduction française vient de paraître (Fayard), Daniel Barenboim revient avec... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2014

Droits de l'homme en perdition

« Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un état. Toute personne a le droit de quitter son pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. » Cet article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen (1948), un gouvernement vient de le rayer d’un trait de plume, un gouvernement qui se vante d’être de gauche dans un pays qui se vante d’être « le » pays des droits de l’homme. Dorénavant, n’importe quel citoyen vit sous la menace de se... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :