17 septembre 2012

Peillon se chatelise

Peillon se chatelise. Après les déclarations sur la morale laïque, « discipline à part entière », on en a la confirmation avec de nouvelles annonces ce matin sur Europe 1, d’où il ressort que : - La semaine sera portée à 4 jours et demi : innovation certes intéressante, sauf que ce n’est pas une innovation pour l’enseignement secondaire qui la pratique depuis des décennies ni même pour un certain nombre d’écoles primaires qui l’ont déjà adoptée. - Les vacances d’été seront plus courtes : mais pas un mot sur... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2012

Morale laïque (1) : la laïcité selon Saint Peillon

La tonitruante initiative de Vincent Peillon en faveur des cours de morale laïque à l’école s’inscrit dans une longue tradition de rentrée scolaire où le souci de communication l’emporte sur toute autre préoccupation. Et, de fait, les médias se sont montrés intarissables sur le sujet, au point d’en négliger tout le reste : les ratés de la rentrée, curieusement passés sous silence cette année, ou encore la « refondation » du système éducatif – on croyait innocemment que la concertation serait la règle – ont laissé la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2012

Refondation : la faute au primaire ou au secondaire ?

Une rentrée, la mienne, terminée. Des conditions matérielles pas meilleures que les années précédentes, peut-être même pires, au moins dans mon collège, avec des effectifs de 31 élèves en 6e et des enseignements non assurés, qui se traduisent, toujours dans mon cas, par des heures supplémentaires non demandées et, dans les faits, difficiles à refuser. Mais tout cela n’est pas bien grave, la presse se montrant d’ailleurs bien davantage intéressée par le thème de la morale laïque lancé par le ministre au même moment, mais ce n’est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 septembre 2012

Kevin : 12,5/20 en morale laïque

Kevin : 12,5/20 en morale laïque. Peut mieux faire. En annonçant l’institution d’une nouvelle matière « à part entière » (Libé, 05/09/2012),  Peillon n’a même pas la décence d’attendre la fin officielle de la concertation. Concertation qui, sauf erreur de ma part, porte sur les contenus de l’enseignement et les rythmes scolaires, pourtant concernés au premier chef, une nouvelle matière prenant soit la place d’une autre, soit sur le temps libre des élèves. Peillon se ridiculise et se discrédite. Effets d’annonce,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2012

Rentrée, Roms, morale laïque

Dans l’histoire de l’école, c’est une constante : chaque ministre se croit tenu d’en appeler aux vertus de l’éducation civique. Et lorsqu’il ne peut prétendre la rétablir dans les programmes officiels, parce qu’elle n’en a jamais été absente, l’imagination ne fait jamais défaut. Ainsi, il y a juste quelques mois, avec Chatel et l’instauration de leçons de morale en primaire et aujourd’hui, sortant cela d’on ne sait où, personne ne lui ayant rien demandé, Peillon et sa dernière lubie : des leçons de morale laïque. Avec une... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 août 2012

Sortir de l'histoire de France

C’est la tradition : chaque année, à pareille époque, une bruyante campagne est lancée contre l’enseignement de l’histoire, avec le support indéfectible du Figaro (24/08/2012). Toujours racoleuse – « Qui veut casser l’histoire de France ?» - elle mêle des préoccupations idéologiques fortes, une réelle méconnaissance du sujet, une bonne dose de mauvaise foi mais aussi des intérêts commerciaux bien pensés. La critique du système éducatif, c’est aussi un marché. Relever les contrevérités qui s’affichent à chaque ligne ou... [Lire la suite]
28 août 2012

"Vague brune sur l'histoire de France"

Comme chaque année en période de rentrée, le Figaro relance sa campagne sur le thème : « on n’apprend plus l’histoire de France à vos enfants ». Avec toujours les mêmes arguments éculés mais aussi beaucoup d’arrière-pensées.La réaction d’Aggiornamento : « Ceux qui souhaitent réintroduire les valeurs nationalistes et chrétiennes à l’école continuent de mentir sur la manière dont l’histoire est enseignée aux enfants. A la rentrée 2010 déjà, puis en 2011 jour pour jour, Dimitri Casali attaquait les nouveaux... [Lire la suite]
27 août 2012

Valls + Montebourg + Peillon ?

«  (…) Le temps où l'on peut s'attaquer aux enseignants, mépriser les transmissions du savoir, l'enseignement de La Princesse de Clèves [...], ce temps-là, c'est fini (…) » (Le Monde, 27/08/2012). C’est Natacha Polony qui parle ainsi ? Non, juste Vincent Peillon qui met ses pas dans ceux de Valls et de Montebourg. Et la présence de Chevènement en invité vedette à l'atelier "éducation" de l'université d'été du PS, c'est un symbole ou juste une négligence ?   B. Girard
Posté par B Girard à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2012

Démocratie ?

A propos de la campagne pour les législatives dans la 1ère circonscription du Rhône, où Philippe Meirieu était candidat, on parlait pudiquement de magouille électorale : le candidat EELV, qui bénéficiait pourtant de l’investiture officielle du PS, s’était trouvé confronté à une candidature dissidente soutenue par le maire de Lyon, Collomb. Dans Le khmer et le maire (téléchargeable gratuitement), Philippe Meirieu raconte l’épisode sans rien en dissimuler et ce qu’il nous fait découvrir laisse pantois : intimidations, menaces,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 août 2012

Aphg + sénateurs = zéro pointé

Et l’on ne nous en avait rien dit ? Soyons reconnaissant à l’Aphg de dévoiler les noirs desseins du ministre : figurez-vous qu’à la rentrée, l’horaire imparti en collège à l’enseignement de l’histoire-géographie se voit réduit de façon drastique. Ainsi, en classes de 5e et 4e, avec une seule heure d’histoire hebdomadaire, les enseignants seront tenus de traiter toute la période courant de Charlemagne à 1914. Sur son site, l’Aphg mentionne les questions écrites laissées au ministre par deux sénateurs/sénatrices socialistes,... [Lire la suite]