01 mai 2011

Nice et ses écoles : la fuite en avant sécuritaire

La ville de Nice et le département des Alpes-Maritimes, sous la conduite de leurs très sécuritaires élus, Estrosi, député-maire et Ciotti, président du Conseil général, signent le 2 mai une convention de partenariat, qui, si elle est appliquée, attribuera à une municipalité des responsabilités en matière scolaire qui relèvent normalement des départements. Il faut savoir que ce département offre le singulier exemple d’avoir équipé la quasi-totalité de ses collèges (69 sur 72) de systèmes de vidéosurveillance : 425 caméras... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2011

La gifle, version socialiste du kärcher

Un maire qui se vante d’avoir frappé un de ses administrés : cela se passe à Villeneuve-sur-Lot où, au cours d’une altercation bénigne, Jérôme Cahuzac, député maire PS,  a giflé violemment un jeune de 20 ans, qui paraît-il, l’avait agressé verbalement (Libé, 23/04/2011).Perdre son sang-froid au point d’en venir aux coups est déjà en soi une chose peu banale pour un élu dont ou pourrait attendre des réflexes un peu plus réfléchis et constructifs dans la gestion des conflits mais en revendiquant son geste, le maire en donne... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 avril 2011

Frontières

Une vingtaine de jeunes sénégalais, âgés de 16-17 ans, viennent de se voir refuser un visa de séjour pour participer à un tournoi de foot dans la région nantaise (Ouest France, 23/04/2011). Quelques jours auparavant, une forte mobilisation avait contraint les autorités françaises à accorder un visa à douze lycéens de Saint-Louis-du-Sénégal pour un séjour scolaire en Loire-Atlantique. La grande peur de l’étranger, spécialement des Africains, entretenue par des politiciens qui voient là l’ultime moyen de sauver leur pouvoir, a pris ces... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 avril 2011

"Racisme compréhensif"

Des policiers mobilisés en nombre aux frontières contre les immigrants, d’autres arrêtant sans honte en pleine rue des femmes voilées, d’autres encore à la chasse aux Roms. Le ridicule dans la  brutalité est la marque des régimes autoritaires et, en réagissant aussi peu, la France se prépare des lendemains qui ne chantent pas. Il est vrai également, que le passé ne chantait pas vraiment lorsque, il y a cinquante ans, les policiers noyaient les Arabes dans la Seine, pour ne pas remonter à ceux qui, deux décennies plus tôt,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 avril 2011

ERS : tel père, tel fils

Plusieurs centaines de policiers, presque autant de journalistes, Sarkozy et neuf élèves. Ne cherchez pas plus loin : c’est un ERS. Plus précisément celui de Bagnères-de-Luchon, visité par Sarkozy dans le cadre de sa campagne pour l’élection présidentielle. L’ERS : une structure baroque dont la caractéristique la plus remarquable est d’accueillir davantage d’encadrants - enseignants, éducateurs, surveillants - que d’encadrés. Autre élément déterminant : un ERS ne prend sens que par la magie d’une visite ministérielle ou... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2011

Pour un aggiornamento de l'enseignement de l'histoire-géo

L’enseignement de l’histoire-géo en a effectivement bien besoin. Des historiennes et des historiens y travaillent, notamment ceux qui, aux côtés de Suzanne Citron, ouvrent un nouveau site qui «  a pour objet de proposer une réflexion et des propositions dans l’optique d’un renouvellement de l’enseignement de l’histoire et de la géographie scolaires et universitaires. Il réunit une équipe d’enseignants et de chercheurs de différentes disciplines et degré d’enseignement qui souhaitent tout à la fois organiser une veille en ce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2011

Violence à l'école ou comment parler d'un rapport sans l'avoir lu

Comment faire dire à un rapport le contraire de ses conclusions ? C’est l’exercice auquel se sont livrés la plupart des médias à propos de la récente enquête de l'Observatoire international de la violence à l'école pour le compte de l’Unicef. Pour beaucoup, c’est une habitude : à force de médiatisation et de généralisation abusive, l’école ne peut être perçue que comme un lieu de violence et d’insécurité, même quand la réalité est toute autre.L’enquête est sérieuse et s’appuie sur une méthodologie solide : plus de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2011

De "La journée de la jupe" aux lycéennes en robe, les mêmes fantasmes sur l'Islam

Avec « La journée de la jupe », film plutôt mal inspiré et très approximatif sur le contexte éducatif, équivoque au point de recueillir les suffrages unanimes de l’extrême-droite, la jupe portée par une enseignante était présentée comme le symbole d’une femme libérée, en proie aux sarcasmes, aux vexations infligées par des élèves très majoritairement d’origine immigrée et musulmane. Aujourd’hui, au lycée Auguste-Blanqui à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) la robe longue portée cette fois-ci par quelques jeunes filles ne peut... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 mars 2011

Libye : une guerre providentielle

Si la guerre n’existait pas, il faudrait l’inventer. Toujours la bienvenue pour faire oublier tout le reste, jusqu’à la catastrophe du Japon dont on pourrait croire aujourd’hui qu’elle ne s’est jamais produite : séisme destructeur, tsunami d’épouvante, centrale nucléaire d’apocalypse, des victimes en nombre incalculable, tout cela doit s’effacer devant les gesticulations médiatiques de politiciens dont l’opportunisme tourne au sordide.Sarkozy, par exemple, au plus bas dans les sondages, qui aura tout raté, se trouve comme par... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2011

L'outrage au drapeau, antidote au racisme

Trois jeunes filles, trois dangereuses délinquantes à n’en pas douter, placées en garde à vue après avoir brûlé deux drapeaux tricolores (le Parisien, 18/03/2011). La France, effectivement, pour se consoler d’avoir dépénalisé le racisme, s’est rattrapée en pénalisant l’outrage  aux symboles nationaux. Et lorsque qu’un ministre de l’Intérieur se laisse aller aux pires invectives racistes, qu’il en tire gloire, même, aux yeux de son électorat, se torcher avec un drapeau vous conduit devant les tribunaux. Deux drapeaux brûlés ?... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]