14 mars 2012

Et derrière la réforme du bac

Et pourquoi donc ne faudrait-il pas toucher au bac ? Parce que ce serait un monument du patrimoine national ou un rite de passage ? Si l’idée de réformer l’examen n’a en soi rien de choquant, Chatel ne prend même pas la peine de dissimuler l’arrière-plan idéologique de son dessein. Le bac serait bradé, trop facile à obtenir. Cet argument avancé depuis que le bac existe (1808, si mes connaissances historiques sont bonnes…), n’a en réalité pas d’autre objectif que de faire baisser, avec le nombre de bacheliers, celui des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2012

Quand les internats d'excellence s'intéressent de très près à la vie privée des élèves

Que les élèves des internats d’excellence soient recrutés sur un examen attentif de leur livret scolaire est une chose connue.  Connue également, la circulaire du 22 juillet 2010 qui impose à l’établissement d’accueil de « s’assurer que le candidat répond au profil recherché (situation personnelle et sociale, motivation de l’élève, volonté de la famille etc) et n’est pas un élève violent ou ayant peu d’appétence pour la vie en collectivité. » Cette énergie déployée pour ne pas faire courir de risque, non pas à la réussite des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2012

2005-2012 : prémonition...

Sur son blog, Luc Cédelle s’interroge sur le « fascinant parallélisme » existant entre un récent discours de Marine Le Pen et les positions traditionnelles de certains anti-pédagogues. C’était une question que je posais sur Journal d’école, il y a bien longtemps, le 10/09/2005…, en détaillant le programme éducatif de Le Pen père : «L'école devra "réhabiliter les notions d'effort, de mérite, de morale. Elle se fondera sur l'émulation et le mérite (...). Les contrôles en fin de cycle seront rétablis, entrée en 6e, fin... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2012

19 mars 1962 : une mémoire à géométrie variable

Côté pile, la France « ne peut se repentir d’avoir mené la guerre d’Algérie » (le Monde, 09/03/2012), côté face, « nous avons une dette à l’égard des harkis » (Libé, 09/03/2012). En deux petites phrases, Sarkozy commémore à sa façon le cinquantième anniversaire des accords d’Evian et confirme qu’il est décidément brouillé avec l’histoire ou qu’il l’interprète à sa façon, partielle et partiale, toujours vue du même côté. Car s’il est vrai que « les harkis ont été victimes de la décolonisation », il... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2012

Avec les petites culottes, la droite revient à ses fondamentaux

Comme prévu, le proviseur de Sourdun a convoqué le ban et l’arrière-ban de la presse pour immortaliser par l’image l’impérissable souvenir d’élèves faisant la rentrée en uniforme. Le temps presse il est vrai, car au rythme où vont les choses, cette rentrée pourrait bien être la dernière pour ce genre de structure, où le souci de l’image l’emporte décidément sur tout le reste. Pour le proviseur, « chaque matin, les professeurs devaient scruter les élèves de haut en bas, c’était beaucoup d’énergie et de temps perdu »... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mars 2012

Ecole : le libéralisme n'est pas un humanisme

Construction de 24 000 places de prison supplémentaires votée en urgence mardi soir, feu vert pour la carte d’identité biométrique : pendant la campagne électorale, les travaux continuent. Reconnaissons à Sarkozy la constance de ses choix idéologiques – surveiller et punir – même s’ils tournent à vide, comme chacun peut s’en rendre compte. Des choix qui s’appliquent également à l’école, déguisés sous un abus de langage : derrière la revendication de l’ « autonomie » des établissements, du « libre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 février 2012

Un rêve de droite : l'école des notables

« (…) On a eu tort d’abaisser l’autorité du professeur, de faire croire à l’enfant qu’il était l’égal du professeur » etc etc. Avec le discours de Sarkozy et sa dénonciation de l’ « erreur du pédagogisme », avec la célébration de « l’école de la république, école de l’autorité », on est revenu dix ans en arrière, presque mot pour mot. Il fallait alors en finir avec le laxisme issu de Mai 68, le « pédagogisme » responsable de tous les maux, revenir aux... [Lire la suite]
25 février 2012

A Sourdun, un internat qui ne manque pas de crédit(s)

Les conditions matérielles dans lesquelles se fera la prochaine rentrée sont maintenant à peu près connues : fermetures de classes, voire d’écoles, classes surchargées, scolarisation retardée en maternelle. Les missions de l’éducation seront encore un peu plus difficiles à assurer, notamment dans les établissements les plus défavorisés. Une situation qui fait paraître toujours plus indécent le sur encadrement dont font l’objet les internats dits d’excellence, pour des résultats - on se répète - qui n’ont jamais été évalués et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2012

Apprentissage à 14 ans : clap de fin ?

Rappel chronologique : - par la loi du 28 mars 1892, Jules Ferry  rend l’enseignement obligatoire jusqu’à 13 ans ;- le 9 août 1936, Jean Zay allonge l’enseignement obligatoire jusqu’à 14 ans ; - l’ordonnance du 6 janvier 1959 prolonge l’enseignement obligatoire jusqu’à 16 ans ; - le décret du 17 février 2012 rend possible des « dispositifs d’alternance » pour les collégiens dès la classe de quatrième. Dans la torpeur des vacances d’hiver, le gouvernement tire un trait sur deux siècles d’allongement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2012

40 % d'élèves en difficulté : faire parler les chiffres ou les faire mentir ?

Mais d’où sort-il, ce chiffre de 40% d’élèves entrant  en 6ème « avec une faible  maîtrise de l'écrit », hier encore avancé par le candidat socialiste dans son projet éducatif, martelé avec la même évidence ces dernières semaines par quasiment tous les candidats à la présidentielle et repris sans aucune distanciation par les médias comme vérité indiscutable ? Pourtant, la dernière enquête de l’INSEE, à partir d’une méthodologie difficilement contestable, en arrive à  un élève sur cinq concerné par les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,