08 juillet 2011

Lecture de vacances

«Voici une Lettre que le facteur devrait glisser dans toutes les boîtes aux lettres. Et notamment à l’adresse de celles et ceux qui, face à la crise de l’école, s’interrogent sur ses missions et sur la direction et les pratiques dans lesquelles il lui faudrait plus lucidement s’engager. Et tout autant, sinon plus, à celles et ceux qui ont ou auront comme métier d’enseigner… Elle devrait pleinement retenir l’attention des décideurs d’aujourd’hui et de demain chargés de faire des choix dans ce domaine essentiel, à la fois dépendant et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2011

Rythmes scolaires : Chatel fait son tri

C’est aux réactions de Chatel au rapport sur les rythmes scolaires que les préoccupations du gouvernement face aux questions éducatives peuvent s'apprécier. Parmi les mesures préconisées, le ministre se livre à un tri très personnel (Libé, 04/07/2011). D’abord, des propositions qu’il qualifie d’ « opérationnelles », car « consensuelles » : ce serait le cas du raccourcissement des vacances d’été. Mais où diable a-t-il vu du consensus dans une mesure proposée par un comité de pilotage, où, curieusement, ne... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juillet 2011

Nouvelles menaces sur la justice des mineurs

Pendant les vacances, les travaux continuent avec un chantier d’ailleurs ininterrompu, celui de la destruction du droit des mineurs. Jamais à court d’imagination, le gouvernement prépare la création d’un tribunal correctionnel pour mineurs et le contournement du juge des enfants. Un des arguments mis en avant est que les jeunes de 2011 n’auraient physiquement plus rien à voir avec ceux de 1945 : après la majorité civile, la majorité pénale, de fins juristes de droite accouchent d’un nouveau concept, celui de majorité pondérale…Ce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juillet 2011

Un libéral, ça trompe énormément

Discours libéral, pratiques autoritaires (voir mon dernier post) : la tendance se confirme, en particulier avec la réorganisation de l’administration voulue par Chatel, renforçant le pouvoir des recteurs d’académie directement nommés par le pouvoir politique, au détriment des inspecteurs d’académie, recrutés sur concours. Pour Jean-Louis Auduc, «(…) Il y a d’un côté les discours libéraux sur l’autonomie des établissements, la suppression de la carte scolaire, la mise en concurrence des établissements, l’insistance sur la gestion... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juin 2011

Chatel : discours libéral, pratiques autoritaires

Dans une terminologie qui relève davantage de l’administration pénitentiaire que de l’éducation, le ministre de l’Education nationale publie au Journal officiel du 26 juin 2011 (le Monde, 26/06/2011) un décret prévoyant, au titre de sanctions scolaires, l’instauration de tâches d’intérêt général. En imposant la règle de l’automaticité des sanctions au sein des établissements, Chatel reprend à son compte l’obsession gouvernementale, à l’œuvre notamment avec la justice des mineurs, tendant à punir indistinctement, toujours plus vite,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 juin 2011

Absentéisme : merci patron

Jeudi dernier, au 13 heures de TF1, un reportage présentant sous un jour favorable le bilan de la loi Ciotti sur l’absentéisme. Une « mère de famille » éplorée exprime devant la caméra «  sa détresse face à l’absentéisme de son enfant et son soulagement de voir son désarroi pris en charge par ce dispositif ». Merci monsieur Ciotti.Ou, plus précisément, merci patron. Car, comme le révèle France info, la jeune femme en question n’a pas lieu de s’inquiéter de l’absentéisme pour sa progéniture, tout simplement parce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2011

Outrageons

Yohann Forestier, l’artiste caennais interpellé parce qu’il portait une burqa tricolore, est convoqué devant le tribunal pour outrage au drapeau (Rue89, 23/06/2011). Récapitulons : alors que le législateur transforme en délit l’exercice d’un droit fondamental qu’est la liberté d’expression, la police, la justice et l’administration suivent servilement. Aux côtés du drapeau et de la Marseillaise, la bêtise, la coercition et l’intolérance sont bien des symboles nationaux. Une pétition est en ligne à l’initiative de plusieurs... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2011

Les ratés du solstice

« Si on enlève des statistiques les enfants issus de l’immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens ». Avec cette sortie tout droit venue d’un tract électoral de la droite populaire, la rectrice d’Orléans-Tours ne risque pas en tout cas de voir lui échapper la prime de 22 000 euros réservée aux fidèles serviteurs du pouvoir. Le racisme sans honte qui s’affiche ainsi à l’échelon le plus élevé des services de l’état témoigne de cette confusion de plus en plus manifeste... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 juin 2011

Un fonctionnaire "éthique et responsable" ?

Dans un entretien confié aux Cahiers pédagogiques Philippe Meirieu dénonce « (…) la caporalisation qui sévit dans nos structures et la confusion, de plus en plus répandue, dans l’Éducation nationale comme ailleurs, entre l’État et le gouvernement : ceux et celles qui sont censés représenter l’État dans sa continuité, porter les textes fondateurs en matière éducative, faire respecter les engagements des différentes lois d’orientation et, même, tout simplement, faire respecter le code de l’éducation, se contentent d’être des VRP de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2011

Le civisme, c'est bon pour les élèves

Que l’état, c’est-à-dire le contribuable, rembourse à sa fac les salaires versés pour un travail qu’il n’a jamais fait, Ferry trouve cela « normal ». « Normal », alors que le gouvernement et ses partisans s’obstinent à jeter en pâture à l’opinion publique les enseignants qui ne seraient pas en poste devant les élèves mais qui, pourtant, travaillent (au sein des mouvements pédagogiques, comme formateurs, comme remplaçants etc). Outre que le salaire attribué à Ferry pouvait déjà paraître exorbitant au regard de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]