24 novembre 2009

"Sanctuarisation" de l'école : Sarkozy lasse

Nouvelle étape de la croisade sécuritaire de Sarkozy. Dans la « lutte sans merci contre les voyoux et les délinquants », Sarkozy, en déplacement dans les gendarmeries et les commissariats (Libé, 24/11/2009), en appelle à nouveau à la « sanctuarisation » des établissements scolaires. Pour lui, il ne rate pas une occasion de le rappeler, l’école buissonnière est une forme de délinquance comme les autres. Dans la logique libérale qui prévaut aujourd’hui pour l’école, l’échec scolaire n’existe pas, il s’agit avant tout de l’échec... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 novembre 2009

"Grippe porcine : je vaccine mes enfants ? "

«  (...) ce sera aux citoyens de qualifier l’attitude d’un gouvernement qui, tout en brandissant à tort et à travers un « principe de précaution » visant à camoufler son incompétence et son irresponsabilité, ne craint pas de recommander à la population française (notamment les enfants et les femmes enceintes) un vaccin incorrectement évalué qui expose au risque de complications graves chez des centaines de milliers de gens et à un avenir sanitaire incertain chez les enfants vaccinés : certes, je le redis, il s’agit de risques... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 novembre 2009

Besson confond Victor Hugo et Guaino

Besson ou l’intox permanente. Dans un entretien à RMC et BFM TV, il n’a pas hésité à faire dire à Victor Hugo : « la France, la nation, c’est un passé pour se tourner vers l’avenir », paroles sans doutes extorquées sous la torture car l’écrivain n’a jamais rien dit de semblable. Interrogé par un journaliste du Monde, les services de Besson sont bien incapables de citer leurs sources. Ils ont dû confondre avec Guaino. Pour connaître la pensée de Hugo sur le sujet, le mieux, sans doute, est de lui donner la parole. Par exemple,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 novembre 2009

Grippe A : A comme administrative

On la prévoyait, elle est là : l’arnaque à la grippe dans les établissements scolaires. Depuis quelques jours, fermetures de classes et d’établissements, diligentées par de zélés préfets, se multiplient. Et vont d’ailleurs se poursuivre pour une raison qui n’échappe à personne : jusqu’à ces dernières semaines, nulle trace d’épidémie, encore moins de pandémie, quoiqu’elle ait été officiellement décrétée en France depuis la rentrée de septembre. Et les autorités de s’affoler devant le peu d’enthousiasme manifesté par l’opinion publique... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 novembre 2009

Interdire la fessée : réactions frappantes

On ne sait pas s’il faut se réjouir de la proposition de loi sur l’interdiction de la fessée ou s’affliger de l’intarissable flot de critiques bêtes et méchantes qu’elle a suscité. En la matière, Edwige Antier fait preuve d’un courage politique qu’on chercherait vainement chez ses collègues de droite comme de gauche dans un pays décidément arc-bouté sur des conceptions éducatives d’un autre âge. C’est sans doute un trait constitutif de l’identité nationale... Le pays auto-proclamé des Droits de l’homme a encore a besoin d’une longue... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2009

L'inquiétant visage de l'identité nationale

L’instrumentalisation de l’histoire par Sarkozy n’est pas une chose nouvelle : du discours de Dakar à celui du Latran, de la récupération de Jean Jaurès à celle de Guy Môquet, de l’esclavage aux enfants de la Shoah, le chef de l’état a eu maintes fois l’occasion de montrer, outre sa très grande ignorance du passé, une forte propension à sortir les faits historiques de leur contexte pour les tourner à son profit personnel. Mais avec le discours tenu le 12 novembre à la Chapelle-en-Vercors, il est allé beaucoup plus loin, beaucoup trop... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 10:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 novembre 2009

Modération des commentaires

Insultes grossières, insinuations racistes, sur Journal d’école comme ailleurs, le débat sur l’identité nationale montre ses véritables motivations. Pour la seconde fois dans l’existence de ce blog, je suis forcé de modérer momentanément les commentaires qui y sont déposés, laissant ainsi le temps à leurs auteurs d’aller voir ailleurs, là où les fantasmes racistes sont les bienvenus. Les adresses ne manquent pas.
Posté par B Girard à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2009

A la Chapelle-en-Vercors, le débat identitaire tombe le masque

Avec les effarants propos tenus aujourd’hui par Sarkozy sur l’identité nationale (Le Monde, 12/11/2009), le débat Besson tombe le masque et donne à voir un racisme ordinaire qui ne se cache même plus. Amalgamant dans la confusion la plus totale des notions qui n’ont rien à voir entre elles – nationalité, civilisation, valeurs, mœurs, religion et, bien sûr, délinquance – il a une fois de plus mais sans le nommer, stigmatisé l’Islam pour sa « confusion du spirituel et du temporel » - allusion qui ne manque pas de piquant dans la bouche... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2009

Grippe A : refuser les réquisitions

Selon le Café pédagogique (Expresso du 12/11/2009) qui reprend une info du SNMSU Unsa, les médecins de l’EN se plaignent d’avoir été réquisitionnés pour la campagne de vaccination dans les établissements scolaires. Sur le site du docteur Marc Girard, ils trouveront, avec une analyse de la question, tous les moyens de contourner cette réquisition.
Posté par B Girard à 15:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 novembre 2009

Le Bescherelle, nouveau symbole identitaire

Avec Bentolilla, le concept d’identité nationale compte un fervent défenseur. Dans une tribune au Monde, l’ancienne éminence grise de Darcos, co-responsable avec Brighelli des programmes de primaire et adepte des fameuses « leçons de mots » pour les élèves de maternelle, pourfend le « particularisme identitaire » qui sape les fondements de notre beau pays. Derrière la formule, chacun aura reconnu la bête noire, la phobie du linguiste : les jeunes de banlieue qui croupissent dans un « petit périmètre de communication » qu’on a eu... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]