05 décembre 2009

Grippe A : A comme (presse) apathique

La dramatisation autour de la grippe A s’est brutalement renforcée ces derniers jours. Ce n’est pas très surprenant si l’on veut bien considérer que l’arrivée de 96 millions de vaccins sur le marché coïncidait avec un septicisme marqué de l’opinion publique sur le sujet. Il fallait donc faire quelque chose. Et puisque Bachelot a annoncé que 3 millions d’individus avaient été contaminés par la grippe A, la presse, sans la moindre hésitation, avec la servilité dont elle est coutumière dans les grandes circonstances, a repris ce chiffre.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2009

"Nous ne débattrons pas"

Mediapart lance avec plusieurs dizaines de personnalités un appel à refuser le «grand débat sur l'identité nationale» organisé par le pouvoir. Une pétition est en ligne. " Par principe, nous sommes favorables au débat. A sa liberté, à sa pluralité, à son utilité. C'est pourquoi nous refusons le « grand débat sur l'identité nationale » organisé par le pouvoir : parce qu'il n'est ni libre, ni pluraliste, ni utile. Il n'est pas libre car c'est le gouvernement qui le met en scène, qui pose les questions et qui contrôle les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 décembre 2009

Nice et ses petits "voyous"

En annonçant son intention d’instaurer dans sa ville un couvre-feu pour les moins de 13 ans, Estrosi, le maire de Nice, dont on connaît les obsessions sécuritaires, reprend au bond la balle lancée par Hortefeux. Il imagine même – on se demande d’ailleurs de quel droit – qu’on pourrait inscrire d’office à des « activités périscolaires » ( ?) les enfants qui ne respecteraient pas le couvre-feu. Il se rêve sans doute en shérif de ces villes nord-américaines qui ont le pouvoir de faire enfermer n’importe quel mineur, sous n’importe quel... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2009

Le débat Besson "libère la parole"...

La scène se passe à Verdun, au cours d’un débat Besson sur l’identité nationale. Un maire s’exprime sur le sujet : « (...) Il est temps qu’on réagisse, parce qu’on va se faire bouffer (...) Y’en a déjà dix millions, dix millions que l’on paye à rien foutre (...) ». Libé a beau parler d’un « dérapage », en réalité ce n’en est pas un. Alors que le racisme ordinaire se répand sans modération sur le forum officiel du débat, Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, approuve : « On va libérer la parole » et Guaino salue... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2009

"Français d'abord", est-ce si sûr ?

Le sondage TNS Sofres pour la Croix (17-18 novembre 2009) nuance sérieusement, voire contredit l’idée selon laquelle l’identité nationale irait de soi, ne souffrirait aucune réserve. Si 68% des sondés affirment se sentir avant tout Français, ils ne sont plus que 38% à faire le même choix lorsque la question leur offre plusieurs réponses possibles. Dans ce cas, 21% se sentent d’abord habitants de leur ville, 14% habitants de leur quartier et même 11% citoyens du monde. Chiffres, qui, dans le contexte actuel, ne manquent pas d’intérêt,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 novembre 2009

Une première reculade pour Besson

C’est une bonne nouvelle : le blog le Monde, « Combats pour les droits de l’homme », annonce aujourd’hui que la circulaire Besson aux préfets organisant le débat sur l’identité nationale avait été retirée du site circulaire du gouvernement « suite à un article de Rue89 et à une tribune publiée dans le Monde » . Cette tribune rédigée par plusieurs chercheurs et intellectuels dénonçait tout spécialement  le racisme larvé du document, notamment dans ce passage : « Comment éviter l’arrivée sur notre territoire d’étrangers en... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2009

Chatel n'est pas partisan de la suppression du collège unique "mais"...

Dans un chat au Monde (26/11/2009), le ministre de l’EN affirme : « Sur le principe, je ne suis pas favorable à la suppression du collège unique, mais cela n’interdit pas les réflexions sur le collège ».  La suppression du collège unique est la seule revendication de la mouvance réactionnaire qui, à ce jour,  n’ait pas reçu satisfaction. Le ministre n’y est donc pas favorable, mais... On sent toute la nuance que porte ce « mais ». Le collège unique est le symbole sans doute le plus fort de la volonté de permettre à chacun,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 novembre 2009

"Sanctuarisation" de l'école : Sarkozy lasse

Nouvelle étape de la croisade sécuritaire de Sarkozy. Dans la « lutte sans merci contre les voyoux et les délinquants », Sarkozy, en déplacement dans les gendarmeries et les commissariats (Libé, 24/11/2009), en appelle à nouveau à la « sanctuarisation » des établissements scolaires. Pour lui, il ne rate pas une occasion de le rappeler, l’école buissonnière est une forme de délinquance comme les autres. Dans la logique libérale qui prévaut aujourd’hui pour l’école, l’échec scolaire n’existe pas, il s’agit avant tout de l’échec... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 novembre 2009

"Grippe porcine : je vaccine mes enfants ? "

«  (...) ce sera aux citoyens de qualifier l’attitude d’un gouvernement qui, tout en brandissant à tort et à travers un « principe de précaution » visant à camoufler son incompétence et son irresponsabilité, ne craint pas de recommander à la population française (notamment les enfants et les femmes enceintes) un vaccin incorrectement évalué qui expose au risque de complications graves chez des centaines de milliers de gens et à un avenir sanitaire incertain chez les enfants vaccinés : certes, je le redis, il s’agit de risques... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 novembre 2009

Besson confond Victor Hugo et Guaino

Besson ou l’intox permanente. Dans un entretien à RMC et BFM TV, il n’a pas hésité à faire dire à Victor Hugo : « la France, la nation, c’est un passé pour se tourner vers l’avenir », paroles sans doutes extorquées sous la torture car l’écrivain n’a jamais rien dit de semblable. Interrogé par un journaliste du Monde, les services de Besson sont bien incapables de citer leurs sources. Ils ont dû confondre avec Guaino. Pour connaître la pensée de Hugo sur le sujet, le mieux, sans doute, est de lui donner la parole. Par exemple,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 00:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]