04 novembre 2008

La dame qui coûtait trop cher

Catherine, la dame de la BCD, brutalement renvoyée de son poste à la fin de l’année scolaire, continue de tenir son joli site. Sa ténacité s’est heurtée à un mur comme on peut le voir dans la rubrique « preuves à l’appui ». Une histoire certes personnelle mais qu’on peut rapprocher de la suppression des postes en Rased. Il n’y a, paraît-il, plus d’argent dans les caisses mais il reste quand même 185 milliards d’euros pour équiper l’armée française pour les cinq prochaines années. On ne peut pas tout avoir, non plus...
Posté par B Girard à 20:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 novembre 2008

La Marseillaise sert à tout

C’est donc à Vichy que s’est tenue la conférence européenne sur l’immigration. Face à une Europe qui se replie brutalement sur elle-même, on est prié de ne voir dans le choix de cette ville aucun symbole particulier. Et d’ailleurs, comme l’a dit avec sa délicatesse habituelle l’organisateur Hortefeux, « on en a ras le bol de cette histoire de passé ... » Il ne faudrait sans doute pas trop le pousser, ce ministre de l’immigration et des valeurs nationales, pour l’entendre reprendre à son compte le célèbre « point de détail » de Le Pen.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
29 octobre 2008

Enseignement de l'histoire : Darcos confus et inquiétant

Les programmes d’histoire décidés par le Parlement ? Avec cette idée lancée devant la mission d’information sur les questions mémorielles de l’Assemblée nationale, Darcos ne pouvait qu’aller au devant des désirs maintes fois exprimés par Sarkozy : avec l’épisode malheureux de la lettre de Guy Môquet en lycée, avec la proposition – non moins malheureuse - de confier à chaque élève de CM2 la mémoire d’un enfant de la Shoah, mais aussi avec le discours de Dakar sur l’Afrique ou celui de Latran sur la France « fille aînée de l’Eglise »,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:23 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2008

Suicide d'un enseignant : une récupération malhonnête

Dans l’Aisne, un enseignant s’est donc suicidé. Sans laisser d’explication comme c’est souvent le cas. Ce qui n’a pas empêché une large partie de l’opinion publique, téléguidée par une presse approximative, de chercher et de trouver le coupable : un élève de 15 ans qui, quelques jours plus tôt, avait accusé l’enseignant de l’avoir frappé. Si l’on en croit le procureur de la République de Laon, « les faits allégués sont inexacts (...) Tout au plus le professeur a-t-il empoigné le menton de l’élève avec une certaine rudesse pour lui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:32 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
21 octobre 2008

La comédie de l'indignation nationale

A bien y regarder, plus que les sifflets adressés à la Marseillaise, ce sont les réactions politiques quasi unanimes de la gauche à l’extrême-droite qui devraient retenir l’attention. Par leur outrance gourmée, par leur démesure au regard de ce qui reste une grosse rigolade juvénile, ces cris d’orfraie montrent surtout la futilité et la vanité d’une identité nationale qu’ils prétendent pourtant défendre. Mais aussi sa dangerosité. Les dérives anti-maghrébines auxquelles se sont laissés aller plusieurs des hauts responsables politiques... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 05:40 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
17 octobre 2008

Mourir en prison

« Le détenu âgé de 16 ans et demi qui s'était pendu avec un drap dans sa cellule de la maison d'arrêt de Strasbourg, jeudi dernier, est décédé hier à 18 heures, indique le parquet de Strasbourg » (LibéStrasbourg, 15/10/2008). Le second du même âge en quelques jours, après Nabil (Journal d’école, 09/10/2008). Il avait connu la prison dès l’âge de 14 ans et demi. Cela n’empêche pas Dati de dénoncer l’ « impunité » des mineurs et l’ordonnance de 1945. Dans notre beau pays, la mort d’un ado en prison, c’est le prix à payer pour favoriser... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 octobre 2008

La Marseillaise rend fou

On sait bien que la Marseillaise fait perdre la tête, mais à ce point là... C’est Amara, bien dans son rôle de l’Arabe de Sarkozy, qui, à son tour, réclame « sanction et justice exemplaire » contre les siffleurs de Marseillaise : « pas de pitié pour ces gens-là », clame-t-elle, à l’encontre des 40 000 jeunes terroristes du Stade de France (Libé.fr, 17/10/2008). Face à ces réactions délirantes, chacun peut comprendre qu’outrager les symboles nationaux n’est pas un délit mais une obligation morale.
Posté par B Girard à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2008

En finir avec la Marseillaise

N’en déplaise à Le Pen qui voit dans les sifflets contre la Marseillaise hier au Stade de France, « un échec de l’intégration des masses étrangères », on ne peut nier le lourd contentieux que cet hymne national traîne derrière lui. Car s’il faut s’intégrer, pour reprendre la terminologie du Front national, pourquoi faudrait-il que ce soit dans le cadre arbitraire de la « nation », que personne n’a jamais été en mesure de définir, sinon lorsqu’il s’agit de dresser des frontières artificielles entre les hommes et surtout, s’intégrer par... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:51 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
13 octobre 2008

Les canons avant l'éducation

3000 suppressions de poste dans les Rased (aide aux élèves en difficulté, voir la pétition), les associations complémentaires de l’école, comme la Ligue de l’enseignement touchées de plein fouet dans leurs activités (accompagnement scolaire, éducatif, classes vertes etc), des dizaines de milliers d’emplois d’enseignants supprimés, c’est l’éducation qui fait les frais de l’austérité budgétaire. Mais une austérité très sélective : alors que le budget militaire est en augmentation de 5,4%, le renseignement militaire voit son budget... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2008

L'info, c'est sérieux

Dans le domaine économique, les journalistes sont aussi sérieux que lorsqu’ils écrivent sur l’éducation. Ainsi, aujourd’hui, c’est toute la presse qui bruit de ce sondage IFOP, publié par le JDD,  selon lequel 67% des Français seraient favorables au travail du dimanche. Cela tombe bien au moment où le gouvernement se mobilise sur le sujet et cherche à détricoter encore un peu plus le Code du travail. Ainsi, le ministre du Travail de se féliciter de ce que « les esprits sont en train d’évoluer ». L’ennui, c’est que les résultats... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]