08 mai 2008

L'Education nationale recrute

Finalement, la mobilisation n’aura pas été vaine. Effrayé devant l’ampleur prise par les manifs, les pétitions, les grèves, Darcos recule et lance un plan de recrutement massif dans l’Education nationale : le Journal officiel du 4 mai nous apprend ainsi la nomination au poste d’inspecteur d’académie d’un certain Arnaud Teullé. Arnaud Teullé, candidat malheureux à la mairie de Neuilly est un ancien conseiller de Sarkozy à l’Elysée. Toutes nos félicitations à l’heureux promu et au promoteur.
Posté par B Girard à 19:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 mai 2008

Stage de réflexion et d'action en langues

Plurilinguisme, oral, comprendre et se faire comprendre, comment aider, faire progresser, notamment à l’écrit etc. Ce sont quelques-uns des thèmes abordés par le Secteur Langues du GFEN au cours de son stage de rentrée du 26 au 28 août 2008. Parmi les communications, on peut relever également celle de Juan Torres à propos de la Guerre d’Espagne : « Transmettre, oui mais comment ? Un atelier sur l’idée de patrie, d’appartenance, de dépossession. Faire exister les acteurs oubliés de l’histoire ». Invitation et renseignements... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2008

Darcos en retard d'une guerre

Les directeurs de l’Eton College et de la St Paul’s School ne veulent plus du classement annuel des établissements scolaires en Grande-Bretagne (The Guardian, 28/04/2008). Ils dénoncent « la tyrannie » de la procédure, la pression qui en résulte et qui défavorise encore plus les écoles en difficuté, leur laissant la « tête sous l’eau ». Pour ces deux chefs d’établissements qui appellent leurs collègues à rejoindre le boycott, ce genre de classement aboutit à négliger l’essentiel : l’épanouissement des enfants. Cette info a dû échapper... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
05 mai 2008

On est rassurés (suite)

Un cyclone aurait donc fait  10 000 morts en Birmanie. Face aux menaces naturelles, les hommes paraissent toujours autant démunis. Surtout lorsque leurs préoccupations sécuritaires sont sans aucun rapport avec les menaces réelles. En Birmanie comme ailleurs, une dictature militaire et des dépenses militaires exorbitantes ne sont pas en mesure d’assurer la sécurité de la population. Dans le monde, suite aux attentats du 11 septembre qui avaient pourtant causé trois fois moins de victimes que ce cyclone, les dépenses militaires ont... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:58 - Commentaires [11] - Permalien [#]
04 mai 2008

La chasse aux enfants

Dans Rue89, un article sur Miguel Benassayag, co-auteur d’un livre sur « la chasse aux enfants », qui évoque « l’effet miroir » de l’expulsion des sans-papiers. Où l’on peut lire qu’un enfant de trois ans a été menotté par la police... Extraits : « Pédopsychiatre de formation, Miguel Benassayag s'est d'abord penché sur le traumatisme qui irradie l'ensemble des enfants en milieu scolaire. Les enfants de sans-papiers au premier chef. Mais aussi leurs camarades. Car la chasse aux enfants sans-papiers a fait bouger les lignes de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 mai 2008

Encore un cher collègue persécuté par la justice

Cela se passe en juin 2007. Un prof demande à trois élèves de 5e de ranger la classe. Mécontent du résultat, il déclare alors à l’un d’eux : « ça, s’est du travail de bougnoule ». Pur hasard, il se trouve que l’élève est d’origine maghrébine. Le tribunal correctionnel de Valenciennes vient de condamner l’enseignant à trois mois de prison avec sursis (Libé, 02/05/2008). On attend la pétition que le Snes et le Snalc ne vont pas manquer de lancer pour soutenir le cher collègue persécuté par la justice.
Posté par B Girard à 14:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 mai 2008

Violence à l'école : pourquoi donc s'en priver ?

Face au coup de folie d’un collégien à Meyzieu, toujours les mêmes réactions politico-médiatiques affligeantes. Un ado en pleine détresse, à la dérive, mais qui ne trouve personne à qui parler. Certes, il est légitime de poser la question : où sont les médecins scolaires, les psychologues scolaires, les infirmières scolaires, les assistantes sociales scolaires ? Et pourquoi des dizaines de milliers d’adultes ont-ils disparu des établissements ces dernières années ? Mais on ne peut s’empêcher non plus de dénoncer la perversité d’un... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:09 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
30 avril 2008

Glaciation

Sauf concessions à la marge, Darcos a donc entériné les programmes du primaire, ouvrant ainsi la porte à la plus formidable régression éducative qu’on ait vue depuis bien longtemps. Si cette décision trouve assez naturellement sa place dans la ligne politique du gouvernement actuel, on est frappé une nouvelle fois par la brutalité et l’arrogance du ministre, ses mensonges perpétuels, la manipulation des faits, et surtout cette  volonté obscène de faire passer pour des démolisseurs d’école tous ceux qui ne pensent pas comme lui.... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 avril 2008

On est rassurés

On ne remplace plus les enseignants partant en retraite, donc, mais les contraintes budgétaires ne sont pas pour tout le monde. Ainsi, l’autre soir à Sevran, une opération de télé-police a mobilisé pas moins de 350 hommes, sans compter les journalistes, tout cela pour un bilan un peu maigrichon : quatre gardes à vue, quelques barrettes de cannabis. Le joint devient hors de prix. Au même moment, à plusieurs milliers de kilomètres, en Afghanistan, l’armée française expérimentait une nouvelle bombe, dite AASM, à guidage GPS. Coût de ce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 avril 2008

Contre-pétition : 600 signatures

La contre-pétition lancée par Samuel vient de dépasser les 600 signatures. Bien plus que ce qu’on pouvait attendre au départ. Comme d’habitude, il y a deux façons de considérer ce chiffre : se dire  que faire régresser la maltraitance des enfants est un combat de longue haleine et pas gagné d’avance. Mais aussi, d’une certaine façon, considérer qu’une initiative exclusivement individuelle, sans relais dans l’opinion, peut aider à faire bouger les choses, même timidement. Au passage, on salue l’initiative de Camille Stromboni,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]