09 décembre 2007

Quand l'UFE infiltre l'éducation

Fesser les enfants, à main nue, avec une chaussure ou une baguette, les fouetter, leur tirer les cheveux, les oreilles, leur donner une douche froide, les priver de manger, voilà quelques-unes des conceptions éducatives en vigueur chez les parents de l’Union des familles en Europe, comme nous l’apprend une enquête commanditée par le mouvement et dont toute la presse s’est fait l’écho la semaine écoulée, sans aucune distanciation, sans regard critique, prenant pour une vérité révélée, une « étude », même, pour Libé, un sondage, ce qui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 décembre 2007

Quand la fessée fait jouir l'UFE

Je viens de consulter en détail l’enquête de l’Ufe sur la fessée. C’est pire que ce qu’on pouvait imaginer avec, notamment, un accompagnement iconographique qui relève du fantasme sexuel. Enquête, reprise une fois de plus sans sourciller, par la totalité de la presse. Ma première réaction, en attendant autre chose, a été de faire part de mon point de vue à la direction de l’Ufe dont voici l’adresse : bureaux@uniondesfamilles.org En voici la copie : « L'enquête de l'UFE sur la fessée est proprement écoeurante. Outre qu'elle n'a... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 décembre 2007

Les "Malheurs de la vertu" revisités par l'Union des familles en Europe

Certes, on sait que la France reste un pays de cogneurs d’enfants mais d’emblée, on s’est intéressé au commanditaire de ce que Ouest France (06/12/2007) appelle « une grande enquête » sur la fessée. Ce que le quotidien, avec la désinvolture et l’amateurisme dont il est coutumier en matière éducative, voudrait faire passer pour un sondage d’opinion, n’est en réalité que le résultat d’un questionnaire complété par  856 parents de la très réactionnaire Union des familles en Europe. Ce groupuscule, issu d’une scission avec Familles... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 décembre 2007

Se servir civiquement

Si l’on voulait ridiculiser un peu plus le service civique et même le civisme tout court, il suffisait de donner la parole à Laporte, homme de fric et affairiste véreux, présentement sous-ministre des Sports, de la Dope et de l’Argent. C’est fait : dans un entretien aux Dernières nouvelles d’Alsace, Laporte se montre « à titre personnel » partisan du STO. Il est vrai que pour Laporte, "servir", c'est surtout "se servir" dans la caisse. Information finalement plutôt réjouissante : avec un soutien de cet acabit, on... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 décembre 2007

Comparaison pour comparaison

Sur le site du Café pédagogique (Expresso du 05/12/2007), une analyse et un regard critique sur les récentes enquêtes internationales Pirls et Pisa, résultats que seule une grosse mauvaise foi peut faire pencher vers le camp des conservateurs. Comme le remarque Philippe Meirieu, ce dont souffre le système scolaire en France, c’est de son incapacité à remettre en cause une organisation, un système de connaissances, une discipline hérités du passé : "Nous payons au prix fort le manque de courage politique dans ce domaine, les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2007

Fillon amnésique

« ...il ne faut pas mélanger les fonctions. Les policiers sont là pour arrêter les délinquants (...), pour secourir les victimes, (...) pas pour faire de l’assistance sociale ». C’est Fillon, en visite au commissariat de Saint-Etienne. L’amnésie est sans doute un trait marquant chez les politiciens. Fillon premier ministre a sans doute oublié le Fillon ministre de l’Education qui, avec insistance, se prononçait en son temps pour une présence policière forte à l’intérieur des écoles, sans doute pour « arrêter les délinquants ». Qui n’a... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Tout devient possible

Comment financer les universités ou n’importe quelle autre dépense quand il n’y a plus un centime en caisse ? C’est tout bête : il suffit de vendre les bijoux de famille. Ainsi, les promesses budgétaires pour l’enseignement supérieur seront-elles assurées par la vente de 3% du capital d’EDF. C’est sorti du cerveau de Sarkozy, comme ça, au cours d’en entretien télévisé ; à EDF, personne n’était, paraît-il, au courant. Comme le Grenelle de l’environnement est maintenant terminé, il n’est plus nécessaire de s’attarder sur les questions... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Brutalisation

« Ce qui a été peu relevé c'est la militarisation du mode d'intervention de la police. A Villiers-le-Bel, c'était hallucinant. La systématisation et l'arrogance technologique des forces de l'ordre qui se déploient dans les quartiers atteignent des niveaux inégalés. Les hélicoptères et les drônes ont été de sortie. Sans parler de la quantité, de la masse des moyens engagés, les effectifs déployés  qui renvoient à des états de siège. On passe des simples opérations de police à des opérations de type militaire. Cela renvoie à des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 novembre 2007

A Montpellier, l'éducation civique a le goût du sang

A Montpellier, certaines écoles primaires ont été sollicitées par le rectorat d’académie pour faire participer les enfants à une opération de dessins envoyés pour Noël aux « 13 000 soldats français actuellement engagés dans les opérations extérieures  pour la restauration ou le maintien de la paix » (sic). Cette opération, soutenue par l’Education nationale, est due à l’initiative de l’association Solidarité Défense dont les membres visitent régulièrement les établissements scolaires avec pour mission de « présenter ce qu’est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2007

Amara : la voix de son maître

Pour Amara, « le respect de la police, c’est très important », bien plus important, sans doute, que la vie de deux jeunes tués dans un contact pas clair avec la police. Et qui ne sont ni les premiers ni les derniers. En juin dernier, l’appréciation que j’avais portée sur Amara lors de son entrée au gouvernement m’avait valu des commentaires pas spécialement élogieux. Alors que si j’avais voulu rester poli, j’aurais pu dire simplement qu’Amara, c’est vraiment la voix de son maître. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]