08 septembre 2016

Entre frénésie médiatique et arnaque politique : l'uniforme scolaire

Selon un récent sondage BVA, 65 % des Français seraient donc favorables au « rétablissement de l’uniforme à l’école ». Tradition dorénavant bien ancrée dans le paysage de rentrée, une enquête dite d’opinion invente de toutes pièces quelque chose qui n’a jamais existé en France – l’uniforme scolaire – mais dont le retour récurrent dans le débat public jette un éclairage singulier sur la fabrique de l’opinion. Les filles dans le collimateur Pour trouver la trace de cet objet médiatique, il faut remonter treize ans en... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2016

Fillon veut faire réécrire les programmes d'histoire... sans les avoir lus

Pour Fillon, c’est un inépuisable filon. Si le jeu de mots est effectivement facile, c’est qu’il vient incontestablement à l’esprit devant l’obsession maladive du candidat à la présidentielle – une pathologie largement partagée dans la classe politique - pour l’enseignement de l’histoire, qui aurait le tort à ses yeux de ne pas être suffisamment nationale. Son projet de faire rédiger de nouveaux programmes (précision : les « anciens » programmes sont rentrés en application cette semaine…) par trois académiciens s’appuie... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2016

Rentrée scolaire : l'année de tous les dangers

Bien sûr, comme pour chaque rentrée scolaire, en sus des habituelles publications de la mouvance traditionaliste sur l’école perdue de la république, le bon temps de l’encre violette et de la blouse grise, s’afficheront les propositions loufoques comme celle, parmi les dernières en date, de Sarkozy, d’envoyer à l’armée les lycéens qui auraient échoué au bac, mais aussi de Fillon qui voudrait bien faire réécrire les programmes d’histoire par trois académiciens ou encore l’éblouissante idée de Geoffroy Didier, lui aussi candidat à la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juillet 2016

Encore une louche de sang impur, les enfants...

« Quand les drapeaux sont déployés, toute l’intelligence est dans la trompette. » Un aphorisme que Stefan Zweig aurait très bien pu appliquer à la séance de l’Assemblée nationale du 29 juin dernier : autour de la place des symboles nationaux à l’école, les députés ont fait assaut de poncifs patriotiques dans une surenchère certes grand-guignolesque mais qui en dit long sur le climat ambiant. Hystérie nationale au Palais-Bourbon Que les paroles de la Marseillaise soient affichées dans toutes les salles de classe, c’est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2016

De droite comme de gauche, résolument réactionnaire : "l'école réac-publicaine"

« Quand, au milieu des années 1980, sur les ruines des idéaux émancipateurs, émerge un pôle « national-républicain » appelant à la « restauration » des valeurs de la République, l’incontournable « crise de l’école » est devenue l’otage d’une offensive intellectuelle et médiatique visant à faire voler en éclats le clivage gauche/droite à travers le procès de la modernité, de la démocratisation scolaire et de la « pensée 68 ». » Une école sélective, au service d’un ordre politique et... [Lire la suite]
22 janvier 2016

Dans les lycées, Wauquiez traque la drogue, les armes et l'Etat islamique

Dans l’urgence, en priorité absolue, Wauquiez vient de faire voter* par le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes l’installation de portiques de détection (que certains appellent « de sécurité ») dans tous les lycées de la région. Le contribuable est heureux d’apprendre que cette plaisanterie ne lui coûtera pas moins de 20 millions d’euros, détournés des finances publiques pour des raisons qui ont plus à voir avec les représentations personnelles de cet éminent spécimen de la droite dure qu’avec la réalité du terrain. On... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2015

Elections régionales : lycées sous surveillance

L’éducation, finalement, est une chose simple, simplissime même. En tout cas, pour les candidats FN aux élections régionales – et manifestement pour d’autres - dont le programme éducatif est dominé par une idée force : surveiller les lycéens et, accessoirement, manger français. En Nord Pas-de-Calais Picardie, Le Pen ne fait pas dans les détails, pour reprendre une expression familiale : à côté d’une Université des métiers de la Mer (dont la création sera sans doute financée par la baisse d’impôt promise ?), et à défaut... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2015

Brighelli a localisé les terroristes : à l'école

« Au total, les jeunes gens […]  sont les produits du système scolaire dans ce qu'il a de plus typique : une maîtrise partielle de la langue, une tendance aux clichés, une culture nulle – l'ère du vide dont parlait jadis Gilles Lipovetski, et dont il m'est déjà arrivé de faire le tour – à laquelle le Coran s'est substitué. » C’est du lourd, c’est du glauque, c’est du sordide, c’est du Brighelli, dans sa dernière tribune au Point, un hebdomadaire qui s’est fait une spécialité d’accueillir ce genre de prose :... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2015

Brighelli, Philippot, NVB : mêmes programmes, même combat ?

Dans ma note du 19/09, j’écrivais : « …car si l’on se fiche complètement de savoir d’où vient la ministre, il est par contre parfaitement légitime de lui demander où elle va, lorsqu’elle donne corps à une vision de l’histoire scolaire dont la droite ou l’extrême-droite n’auront pas à changer une ligne en 2017. » Exagéré ? Dans un cordial entretien avec… Brighelli, Philippot, vice-président du FN, donne sa conception sur l’enseignement de l’histoire : « L'enseignement de l'histoire et de la géographie a... [Lire la suite]
24 septembre 2015

Frénésie éducative au Sénat (suite)

Ils sont intarissables sur le sujet, les sénateurs. Après « La nation française, un héritage en partage » de leur président Gérard Larcher, après l’impayable rapport de la commission d’enquête sur « la perte des repères républicains à l’école », ils repartent en guerre pour la troisième fois en quelques mois contre leurs moulins à vent préférés, avec une proposition de loi présentée par Jacques Grosperrin président (les Républicains) de ladite commission, proposition « visant à renforcer les repères... [Lire la suite]