11 mars 2012

2005-2012 : prémonition...

Sur son blog, Luc Cédelle s’interroge sur le « fascinant parallélisme » existant entre un récent discours de Marine Le Pen et les positions traditionnelles de certains anti-pédagogues. C’était une question que je posais sur Journal d’école, il y a bien longtemps, le 10/09/2005…, en détaillant le programme éducatif de Le Pen père : «L'école devra "réhabiliter les notions d'effort, de mérite, de morale. Elle se fondera sur l'émulation et le mérite (...). Les contrôles en fin de cycle seront rétablis, entrée en 6e, fin... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2012

Avec les petites culottes, la droite revient à ses fondamentaux

Comme prévu, le proviseur de Sourdun a convoqué le ban et l’arrière-ban de la presse pour immortaliser par l’image l’impérissable souvenir d’élèves faisant la rentrée en uniforme. Le temps presse il est vrai, car au rythme où vont les choses, cette rentrée pourrait bien être la dernière pour ce genre de structure, où le souci de l’image l’emporte décidément sur tout le reste. Pour le proviseur, « chaque matin, les professeurs devaient scruter les élèves de haut en bas, c’était beaucoup d’énergie et de temps perdu »... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mars 2012

Ecole : le libéralisme n'est pas un humanisme

Construction de 24 000 places de prison supplémentaires votée en urgence mardi soir, feu vert pour la carte d’identité biométrique : pendant la campagne électorale, les travaux continuent. Reconnaissons à Sarkozy la constance de ses choix idéologiques – surveiller et punir – même s’ils tournent à vide, comme chacun peut s’en rendre compte. Des choix qui s’appliquent également à l’école, déguisés sous un abus de langage : derrière la revendication de l’ « autonomie » des établissements, du « libre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 février 2012

Un rêve de droite : l'école des notables

« (…) On a eu tort d’abaisser l’autorité du professeur, de faire croire à l’enfant qu’il était l’égal du professeur » etc etc. Avec le discours de Sarkozy et sa dénonciation de l’ « erreur du pédagogisme », avec la célébration de « l’école de la république, école de l’autorité », on est revenu dix ans en arrière, presque mot pour mot. Il fallait alors en finir avec le laxisme issu de Mai 68, le « pédagogisme » responsable de tous les maux, revenir aux... [Lire la suite]
25 février 2012

A Sourdun, un internat qui ne manque pas de crédit(s)

Les conditions matérielles dans lesquelles se fera la prochaine rentrée sont maintenant à peu près connues : fermetures de classes, voire d’écoles, classes surchargées, scolarisation retardée en maternelle. Les missions de l’éducation seront encore un peu plus difficiles à assurer, notamment dans les établissements les plus défavorisés. Une situation qui fait paraître toujours plus indécent le sur encadrement dont font l’objet les internats dits d’excellence, pour des résultats - on se répète - qui n’ont jamais été évalués et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2012

Bayrou : l'urgence de ne rien faire

« Les bases, encore les bases … retour aux fondamentaux. » C’est Bayrou 2012. Et ça ressemble comme deux gouttes d’eau au ministre de l’Education nationale en poste en 1996, un certain Bayrou. Un homonyme, sans doute. L’école va mal, dit-il. Il est donc urgent de ne rien changer : parmi les trente propositions présentées à la presse, on aurait du mal à trouver, en dehors des incantations habituelles, quelque chose qui ressemble à un début de réflexion sur les programmes, les rythmes, la formation des enseignants ou la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2012

La droite et l'école : le passé comme seul horizon

« On appelle petites écoles celles où l’on montre à lire, à écrire, où l’on enseigne la grammaire. »  Cette structure éducative propre à l’Ancien Régime, telle que la définissait en 1772 le Dictionnaire de l’Académie française, pourrait bien avoir une descendance jusqu’en plein 21e siècle, si certains projets politiques avancés dans le cadre des élections présidentielles venaient à voir le jour. Des projets, présentés comme « innovants » mais qui nous replongent en réalité très loin en arrière. Exposé il ya... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2012

Internats d'excellence : un bien curieux bilan

Un bilan qualifié de « positif » pour les internats d’excellence, c’est du moins ainsi que le Figaro (05/01/2012) qualifie le très léger rapport d’étape d’un chercheur du Circeft, un chercheur qui, manifestement, n’aura trouvé que ce qu’il a bien voulu chercher car le moins que l’on puisse dire c’est que la méthodologie de l’enquête laisse à désirer (le meilleur est pour la fin, un peu plus bas). Les « données incontestables » se ramènent à quelques témoignages soigneusement sélectionnés de parents, d'élèves « ravis », heureux de «... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2012

La voix de son maître

Après une longue journée de travail, est-il vraiment indispensable de réagir au discours programme de Sarkozy (ses « vœux »,dit-il !) sur l’école (Le Monde, 05/01/2012) ? Ce qui restera de plus marquant de Sarkozy dans l’éducation, au point de devenir la marque de fabrique de toute la haute administration du ministère de l’Education nationale, c’est le détournement du verbe, le travestissement d’une politique bien réelle derrière des mots vidés de leur sens. La rémunération des enseignants « devra être... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2011

L'adjoint de Copé impose l'uniforme aux internes de Sourdun

C’est à ce genre de préoccupations que se mesure la qualité d’un projet éducatif : las de « se trimbaler dans les couloirs avec à la main les baskets confisqués aux mômes », fatigué de traquer les petites culottes des filles, le proviseur de l’internat dit «d’excellence » de Sourdun, tout pénétré de l’importance de sa mission a donc tranché : les élèves porteront l’uniforme (le Parisien ,12/12/2011). Pas pratique (ainsi, les garçons se voient dans l’obligation de n’user que deux pulls, deux pantalons et quatre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:28 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,