15 janvier 2020

Blanquer néolibéral ou plutôt national-autoritaire ?

La politique de Blanquer comme avatar de la logique libérale, comme l’expression d’un néo-libéralisme mondialisé : un discours à la mode qui permet d’expliquer sans qu’il soit nécessaire d’argumenter longuement les reformes annoncées ou mises en œuvre depuis plus de deux ans à l’Education nationale.  Réforme du bac, de la formation et du métier des enseignants, instruction obligatoire à 3 ans etc : autour du ministre, toute une équipe s’attacherait, dans l’ombre, à donner corps aux préconisations de la Banque mondiale,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2019

Le SNU contre la revalorisation des profs

Les annonces fantaisistes et approximatives de Blanquer relatives à une revalorisation des salaires censée compenser les effets de la réforme des retraites, réforme dont les enseignants seront les grands perdants, illustrent surtout l’embarras et les contradictions d’un ministre confronté à un calcul tout simple : comment distribuer des millions dont on ne dispose pas ou plutôt comment distribuer des millions qu’on a déjà prévus pour autre chose ? Quel que soit l’angle sous lequel on regarde le financement de l’éducation,... [Lire la suite]
04 décembre 2019

Dépenses militaires : un angle mort de la contestation sociale

Le 5 décembre, si la grève des enseignants cible principalement la réforme des retraites – une réforme dont ils seront les grands perdants – il est incontestable qu’au fil des mois, les raisons de mécontentement se sont accumulées. A côté de revendications purement matérielles et parfaitement légitimes, la politique éducative du gouvernement et, plus particulièrement, l’autoritarisme décomplexé de Blanquer, n’ont pas peu fait pour susciter un ressentiment assez général. Dans un contexte scolaire rendu délétère par des réformes... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2019

13 morts au Mali : l’éducation à la défense n’est pas innocente

Comment rendre hommage à des hommes dont on a soi-même provoqué la mort ? Question classique à chaque fois qu’un soldat meurt « pour la France », « en mission », « par fidélité à son devoir » etc. A chaque fois que des responsables politiques et leurs (nombreux) relais dans l’opinion, plutôt que de s’interroger sur leur propre implication, de reconnaître leurs erreurs, font le choix de recouvrir d’un drapeau tricolore le cercueil du mort en question qui n’est malheureusement plus en mesure de... [Lire la suite]
12 novembre 2019

Le SNU contre les droits de l’enfant.

A sa façon, la France célèbre les 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), adoptée par l’ONU le 20 novembre 1989 : en instituant, avec le SNU (service national universel) une période d’encasernement obligatoire pour tous les jeunes de 15-16 ans, elle s’essuie les pieds sur une déclaration pourtant juridiquement contraignante, qu’elle a ratifiée et qu’elle s’est engagée à respecter. Mais quand la chose militaire est en cause, que valent les engagements officiels de la France ? Article... [Lire la suite]
05 novembre 2019

Le venin dans la plume, le venin dans l'école

Dans un contexte de poussée identitaire et xénophobe qui repousse toujours plus ses limites, on peut à juste titre mettre en avant la responsabilité de quelques agitateurs médiatiques et des réseaux (sociaux et autres) qui les suivent et les soutiennent. Une démarche certes nécessaire mais qui ne permet pas de comprendre à elle seule pourquoi des fantasmes et des contrevérités aussi peu fondés sur les faits ou sur l’histoire (souvent mise à contribution) ont pu conquérir l’espace public. Des convictions largement répandues ne viennent... [Lire la suite]
01 juillet 2019

SNU : "on nous apprend l'ordre... et la fierté d'être français"

Militarisation de l’éducation, discipline abrutissante, patriotisme exacerbé : la phase test du SNU aura confirmé et même renforcé toutes les craintes déjà exprimées sur le dispositif, notamment sur le rôle malsain qu’y joue l’Education nationale. Rôle majeur également, puisque sur 14 centres établis en métropole, 8 l’ont été directement dans les lycées (dont un lycée privé sous contrat) auxquels il faut ajouter 2 lycées agricoles. L’administration de l’EN s’est fortement impliquée, au niveau des recteurs comme à celui des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 11:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2019

Une Marseillaise obsessionnelle pour un SNU résolument identitaire

C’était attendu mais c’est même pire : avec au minimum une Marseillaise quotidienne, chaque matin devant le drapeau, mais en réalité davantage, lors d’incontournables et interminables manifestations officielles, les jeunes volontaires du SNU auront dû chanter une bonne vingtaine de fois l’hymne national durant les 15 jours de ce qui se confirme (malgré la dénomination officielle de « séjour d’intégration en maisonnée »…) comme un encasernement en bonne et due forme. Une pitrerie qui pourrait faire rire si elle... [Lire la suite]
17 juin 2019

SNU : des lycées-casernes pour la servitude nationale universelle

Aujourd’hui, lancement officiel du SNU (service national universel) : une période d’encasernement obligatoire, à forte dimension militaire, imposée à tous les jeunes de 15 ans (on a même vu, aujourd’hui des élèves de 3e incorporés !). Du côté des enseignants, des syndicats, des mouvements éducatifs, des associations de parents, c’est un silence assourdissant qui accompagne la mise en place d’un projet, ubuesque dans ses modalités, totalitaire dans son principe. Silence et/ou approbation, certains mouvements dits d’éducation... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2019

SNU : l'éducation populaire au garde-à-vous

 Le 4 juin, une vingtaine d’associations ont signé avec Attal, secrétaire d’état auprès du ministre de l’EN, une convention de partenariat pour le SNU (service national universel). Des associations, parmi lesquelles des mouvements d’éducation populaire (mais ce n’est pas une surprise) qui cautionnent l’encasernement des jeunes de 15-16 ans, la militarisation de la citoyenneté, la dilapidation de l’argent public (3 milliards d’euros par an pris sur les budgets éducatifs) au profit d’un projet ubuesque et totalitaire. A quelques... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,