25 mars 2017

Une déconstruction du discours identitaire : "Le mythe national de Suzanne Citron"

« Le discours frileux ou méchant de ceux qui voudraient nous convaincre que nous sommes menacés de « disparaître » sous la vague des nouvelles « invasions » ne débouche sur aucun futur, mais il se réclame de stéréotypes que l’histoire républicaine a diffusés : origine gauloise, France éternelle défendue à Poitiers par Charles Martel, nation supérieure à toute autre (« la nationalité française se mérite » ) … Le modèle d’assimilation que nous offrait cette histoire est devenu inopérant (…) : Notre schéma de la laïcité devra être... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2017

Une éducation trop nationale

Le FN peut-il réussir une percée électorale dans le monde de l’enseignement ? Au-delà de l’autosatisfaction bruyamment affichée par le collectif Racine, il est de fait que son programme éducatif (1) - qui n’a rien de révolutionnaire, se gardant bien d’effaroucher l’électeur potentiel - distille plutôt comme un air de déjà vu, déjà entendu. « L’Ecole de la République est aujourd’hui en grand péril : elle ne remplit plus sa mission la plus essentielle, celle de permettre à chaque enfant de France, selon ses talents et ses... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2017

A l'école, une éducation civique au service d'une république corrompue

Des politiciens convaincus de malhonnêteté, d’enrichissement personnel et/ou familial, de mensonge et de tricherie, des élections vidées de leur sens, une démocratie confisquée : l’état des lieux de la France politique d’aujourd’hui ne semble pourtant guère émouvoir une grosse majorité de l’opinion publique qui s’apprête à renouveler sa confiance – puisque telle est la formule consacrée - à des individus qui, sous d’autres cieux, seraient à juste titre qualifiés d’escrocs. Sujet d’étonnement chez nos voisins, la complaisance des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2016

NVB soutient Valls ... depuis deux ans déjà

Le bruyant soutien apporté par Najat Vallaud-Belkacem à la candidature de Valls aux présidentielles n’est en rien une surprise ; que ce dernier reste dans l’histoire – s’il y reste – comme l’un des chefs de gouvernement les plus brutaux qu’on ait connus, l’école a déjà eu l’occasion de s’en rendre compte, utilisée comme terrain d’expérimentation d’un projet politique qui affiche sans complexe ses fantasmes identitaires. Valls et l’injonction identitaire On peut remonter à janvier 2015 (1), dans les journées et les semaines qui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2016

Fillon, Clovis, Najat Vallaud-Belkacem et les autres

Clovis au centre du jeu politique ? Qu’un obscur et lointain roi des Francs des 5e et 6e siècles (certes après JC) puisse occuper une place aussi extravagante dans la perspective des prochaines présidentielles confirme à la fois la vacuité du débat politique, l’incapacité crasse des politiciens à parler sérieusement de l’école mais aussi la place inquiétante prise par les considérations identitaires dans la société française. Aussi s’est-on réjoui dans un premier temps d’entendre la ministre de l’EN en titre dénoncer la... [Lire la suite]
18 novembre 2016

L'histoire à l'école et le "besoin de frontières"

Selon Valls, l’élection de Trump marquerait « le besoin de frontières » et, par corollaire, la nécessité de « réguler l’immigration ». Nul besoin de porter plus loin l’analyse : aux USA comme en France, la référence aux frontières suffit pour légitimer tous les discours, tous les projets. Même quand le projet implique que l’on assimile les Mexicains à des « meurtriers » et à des « violeurs » et que l’on s’apprête à vider le pays de plusieurs millions de ses habitants. On peut bien se... [Lire la suite]
11 novembre 2016

A l'école, on ne commémore pas la guerre, on la célèbre

Dans le cadre d’une enquête menée auprès de 7000 élèves âgés de 11 à 19 ans, auxquels il a été demandé de raconter l’histoire nationale (1), une des co-auteur.e.s, Eglantine Wuillot, s’est plus spécialement intéressée aux représentations de ces derniers portant sur la guerre. De fait, « la guerre, opérateur de l’histoire », est omniprésente dans le récit des élèves, un récit qui n’est guère baigné de considérations pacifistes. Les guerres françaises toujours légitimes… Sur les 3767 lycéens ayant participé à l’enquête, de... [Lire la suite]
22 septembre 2016

"Nos ancêtres les Gaulois" : Sarkozy n'est pas seul

« Dés que l’on devient français, nos ancêtres sont les Gaulois ». Bien sûr, il s’agit de Sarkozy, le même qui, à Dakar, en 2007, devant un parterre médusé, évoquait « l’homme africain qui n’est pas entré dans l’histoire ». Le même qui prétendait faire lire par les lycéens, à chaque rentrée, la lettre de Guy Môquet. Le même qui, d’une ignorance crasse en histoire, n’a jamais manqué l’occasion de chercher à l’instrumentaliser. Bien sûr, la réponse à ce morceau de bravoure est venue, immédiate, notamment du côté des... [Lire la suite]
04 septembre 2016

Fillon veut faire réécrire les programmes d'histoire... sans les avoir lus

Pour Fillon, c’est un inépuisable filon. Si le jeu de mots est effectivement facile, c’est qu’il vient incontestablement à l’esprit devant l’obsession maladive du candidat à la présidentielle – une pathologie largement partagée dans la classe politique - pour l’enseignement de l’histoire, qui aurait le tort à ses yeux de ne pas être suffisamment nationale. Son projet de faire rédiger de nouveaux programmes (précision : les « anciens » programmes sont rentrés en application cette semaine…) par trois académiciens s’appuie... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2016

L'école au péril de la surenchère identitaire

Le débat politique au péril de la surenchère identitaire : avec les dernières déclarations de Sarkozy et de Copé, mais après beaucoup d’autres émanant de milieux très divers, ce n’est plus une éventualité mais une certitude. Autre confirmation : face à l’injonction patriotique, l’école est une nouvelle fois mise à contribution. « Dans les années qui viennent, la France restera-t-elle la France ? C’est cela le premier défi. Le plus grand. Le plus fondamental […] Je suis français, vous êtes français, nous sommes français,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :