20 janvier 2015

Même à géométrie variable, les valeurs de la république affolent l'Education nationale

A défaut d’arrêter les terroristes avant leur passage à l’acte, on arrête un lycéen pour un dessin assimilé à une « apologie du terrorisme », une incrimination qui commence à faire des ravages, y compris en milieu scolaire. Dans les académies de l’Ouest de la France, l’administration met toute son énergie à défendre « les valeurs de la république ».  Enfin, certaines valeurs, pas toutes. A Nantes, un lycéen de 16 ans a été placé en garde à vue après la diffusion sur Facebook d’un dessin jugé peu conforme aux... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2015

Des rituels éculés pour éduquer ?

Avec l’invitation adressée par Najat Vallaud-Belkacem à ses prédécesseurs de venir l’éclairer de leurs conseils, la question scolaire a pris un sacré coup de vieux. Un défilé de fantômes – Chevènement, de Robien, Darcos et quelques autres – a donné à la rue de Grenelle comme une odeur de naphtaline… et de rance. S’expliquant ensuite sur RTL, la ministre a alors fait part de quelques-unes des préconisations sans doute inspirées par ces maîtres-penseurs : « la question des rites et de l’autorité à l’école se pose. Il y a besoin... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2015

Exorcisme

Des comparutions immédiates, des condamnations à la pelle, des années des prisons qui pleuvent et, comme par hasard, la plupart des condamnés portent un nom arabe : c’est par une ratonnade judiciaire que le gouvernement – qui a donné ses ordres aux procureurs -  rend hommage à Charlie Hebdo. A Lille, la maire licencie trois éducateurs qui avaient refusé la minute de silence, tandis que l’inénarrable Ciotti dépose une proposition de loi visant à priver d’allocs les familles dont les enfants l’ont pareillement rejetée. Une... [Lire la suite]
14 janvier 2015

Police de la pensée et répression : c'est l'école qui trinque

Dérapages incontrôlés hier à l’Assemblée nationale avec l’école en ligne de mire. Passons sur cette Marseillaise hystérique lancée par Serge Grouard, député UMP d’Orléans dont il faut quand même rappeler le titre de gloire : ce prototype de la droite dure s’était signalé en 2008 avec un dépôt de  plainte contre un blog satirique qui le mettait en cause. C’est cet ardent défenseur de la liberté de la presse et des journalistes (morts) qui aura donc entraîné derrière lui la représentation nationale unanime dans l’indécence. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 janvier 2015

Les valeurs de la république à l'école ? Un discours à côté de la plaque

C’était attendu : partant des difficultés rencontrées – ou créées ? - dans un certain nombre d’établissements par une malencontreuse minute de silence, medias et politiques, sous la houlette d’un Premier ministre jouant les matamores, ont trouvé les responsables de l’épisode terroriste de la semaine écoulée : l’école.  13 millions d’élèves transformés en autant de terroristes potentiels sous les yeux d’enseignants déboussolés, effrayés par un tel ensauvagement. Remercions Europe 1 de nous ouvrir les yeux sur... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2015

Une minute de silence : discours et réalité

On n’y aura évidemment pas échappé, à la sentencieuse lettre de la ministre aux enseignants, couplée à la non moins solennelle minute de silence sans lesquelles un drame national n’en serait pas un. Mais ce rituel, régulièrement imposé aux établissements scolaires sommés de faire pour la circonstance bonne figure, laisse perplexe. « L’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo – écrit Najat Vallaud-Belkacem – a atteint notre république au cœur. » Effet de style, raccourci commode : car si c’est bien Charlie Hebdo qui... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 janvier 2015

Charlie

Comme si les morts, comme si Charlie Hebdo avaient besoin de cela : la récupération éhontée d’un drame par une meute haineuse qui se soucie moins des morts et de Charlie Hebdo que du profit qu’elle va pouvoir en tirer. Cabu, Wolinski, Charb, pleurés par ceux qui n’ont  eu de cesse de les malmener, de les injurier de leur vivant, la liberté de la presse honorée par ses ennemis habituels : ça, les charognards savent faire. Reste le fond : depuis des décennies, la guerre portée au Moyen-Orient par des puissances... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,