04 août 2011

La prison ou la caserne ? La peste ou le choléra ?

Un service « citoyen», en réalité militaire,  pour les mineurs délinquants ? C’est signé Ciotti, mais aussi Royal, qui approuve chaudement et rappelle qu’elle fut la promotrice du principe d’encadrement militaire pour les jeunes lors de sa campagne électorale de 2007. La proposition de loi tendant à ce que des mineurs condamnés puissent choisir d’effectuer leur peine au sein d’un établissement d’insertion de la défense (EPIDE) plutôt qu’en prison s’éclaire par la méfiance obstinée de son auteur pour la justice des... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2011

Nouvelles menaces sur la justice des mineurs

Pendant les vacances, les travaux continuent avec un chantier d’ailleurs ininterrompu, celui de la destruction du droit des mineurs. Jamais à court d’imagination, le gouvernement prépare la création d’un tribunal correctionnel pour mineurs et le contournement du juge des enfants. Un des arguments mis en avant est que les jeunes de 2011 n’auraient physiquement plus rien à voir avec ceux de 1945 : après la majorité civile, la majorité pénale, de fins juristes de droite accouchent d’un nouveau concept, celui de majorité pondérale…Ce... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2011

Loppsi

Peines plancher pour tout et n’importe quoi, allongement des peines de sûreté, double peine pour les étrangers, développement de la vidéosurveillance, flicage d’internet, pouvoirs accrus pour la police, c’est Loppsi 2 qui vient de sortir. Avec, bien sûr, une attention toute particulière pour l’ennemi de classe d’âge, les mineurs, désormais passibles de comparution immédiate sur simple décision d’un procureur, sans intervention du juge des enfants. Le principe est toujours le même, bien rôdé depuis des années : alourdissement et... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 août 2010

Plus délinquant que lui ?

La droite et ses obsessions. C’est maintenant Serge Dassault qui propose d’abaisser la majorité pénale à 16 ans, au prétexte – prétend-il – que « ce sont les 16-18 ans qui commettent le plus d’agressions ». Outre que l’affirmation est fausse et que, de toutes façons, les mineurs de cette tranche d’âge sont déjà quasiment condamnés comme les majeurs, on peut dire que le jour où les 16-18 ans auront causé à la société autant de torts que la famille Dassault, on pourra en reparler. Naviguer sans pub sur Journal d'école avec Firefox +... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2010

Prison, toujours

A l’époque de Staline, en URSS, lorsqu’un prisonnier du Goulag avait purgé sa peine, il n’était pas rare que l’administration lui signifie une prolongation de sa peine, comme ça, sans justification. En France, ça existe également depuis deux ans, avec la rétention de sûreté qui permet de garder un détenu en prison une fois la peine effectuée. Les parlementaires, jamais à court d’idées, surtout au moment des élections, viennent de voter une nouvelle loi permettant de réincarcérer un ancien délinquant au motif qu’il refuserait de se... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2010

Mourir à 16 ans

Un adolescent de 16 ans se donne à la mort en prison, à l’EPM (prison pour mineurs) d’Orvault près de Nantes (Ouest France, 24/02/2010). On le savait pourtant gravement dépressif. Acharnés à écorner toujours plus le droit des mineurs, les parlementaires ont supprimé, il y a quelques jours, l’automaticité du huis clos pour la justice des mineurs. Face à la justice, il n’y a plus de mineurs, il n’y a plus d’enfants, rien que des délinquants. Et des ados qui se suicident en prison, comme les grands.
Posté par B Girard à 01:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Pour la police, il n'y a plus d'enfants

Un élève de 9 ans interpellé à l’école et placé en garde à vue toute l’après-midi ; des ados « frappés, insultés, gazés et laissés au sol les mains menottées dans le dos » ; des jeunes de 13 ans, entièrement déshabillés et menottés ; des bébés en centre de rétention ; de tout jeunes enfants renvoyés brutalement vers des pays lointains. Les policiers s’offrent bien du plaisir avec les jeunes. Le rapport d’activité 2008 de la commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) dresse un tableau inquiétant de certaines pratiques... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2009

Justice des mineurs : une réaction constructive

Je fais remonter un commentaire posté hier sur Journal d’école. Alors que le gouvernement ne peut plus dissimuler son incompétence en matière économique et sociale, il s’agrippe avec un acharnement jamais démenti sur ce qui reste son fond de commerce électoral : la peur des jeunes, la prison. Le débat parlementaire sur la réforme de la justice des mineurs approche ; on peut compter sur la majorité pour tenter, avec la prison à 12 ans, de faire oublier tout le reste. Pourquoi se priverait-elle de ce qui lui a toujours si bien réussi... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 février 2009

Quel futur pour les jeunes délinquants ?

« (...) Il faut oser dénoncer le « tout pénal » comme seule réponse politique aux violences individuelles ou collectives des jeunes et refuser le dénigrement du travail de lien que tissent, sur le terrain, les citoyens, les élus, les bénévoles et les professionnels qui sont au contact des enfants et des adolescents en grandes difficultés. Nous proposons de réhabiliter le travail associatif, social, éducatif et thérapeutique, comme corollaire fondamental de l’intervention judiciaire. Il faut oser dénoncer les sommes qui sont... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 décembre 2008

Les gros mensonges de Varinard

Varinard, l’ardent défenseur de la prison pour les enfants de 12 ans, est un homme de mauvaise foi. Dans une récente tribune à Libé ( 26/12/2008), il affirme que l’âge de 12 ans qu’il propose pour la responsabilité pénale est « conforme aux engagements de la France et aux préconisations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU ». Gros mensonge : la limite d’âge évoquée par l’ONU s’explique par la nécessité de mettre un frein à l’incarcération de très jeunes enfants dans certains pays et pas du tout dans l’optique d’abaisser la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :