12 juin 2017

Le vote des jeunes est-il soluble dans l'éducation civique ?

Si, au premier tour des législatives, le taux d’abstention atteint des sommets, il est encore plus remarquable chez les 18-24 ans qui, à 65 %, n’ont pas jugé bon de se déplacer pour voter, pour « remplir leurs devoirs de citoyens », selon la formule officielle. Il faut croire que tout le monde ne voit pas la citoyenneté du même œil. Face à cet état de fait, il serait surprenant que, dans les jours qui viennent, le traditionnel chœur des pleureuses ne fasse pas entendre ses non moins traditionnelles lamentations sur le thème... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2016

Fillon, Clovis, Najat Vallaud-Belkacem et les autres

Clovis au centre du jeu politique ? Qu’un obscur et lointain roi des Francs des 5e et 6e siècles (certes après JC) puisse occuper une place aussi extravagante dans la perspective des prochaines présidentielles confirme à la fois la vacuité du débat politique, l’incapacité crasse des politiciens à parler sérieusement de l’école mais aussi la place inquiétante prise par les considérations identitaires dans la société française. Aussi s’est-on réjoui dans un premier temps d’entendre la ministre de l’EN en titre dénoncer la... [Lire la suite]
22 septembre 2016

"Nos ancêtres les Gaulois" : Sarkozy n'est pas seul

« Dés que l’on devient français, nos ancêtres sont les Gaulois ». Bien sûr, il s’agit de Sarkozy, le même qui, à Dakar, en 2007, devant un parterre médusé, évoquait « l’homme africain qui n’est pas entré dans l’histoire ». Le même qui prétendait faire lire par les lycéens, à chaque rentrée, la lettre de Guy Môquet. Le même qui, d’une ignorance crasse en histoire, n’a jamais manqué l’occasion de chercher à l’instrumentaliser. Bien sûr, la réponse à ce morceau de bravoure est venue, immédiate, notamment du côté des... [Lire la suite]
09 avril 2016

De droite comme de gauche, résolument réactionnaire : "l'école réac-publicaine"

« Quand, au milieu des années 1980, sur les ruines des idéaux émancipateurs, émerge un pôle « national-républicain » appelant à la « restauration » des valeurs de la République, l’incontournable « crise de l’école » est devenue l’otage d’une offensive intellectuelle et médiatique visant à faire voler en éclats le clivage gauche/droite à travers le procès de la modernité, de la démocratisation scolaire et de la « pensée 68 ». » Une école sélective, au service d’un ordre politique et... [Lire la suite]
16 mars 2016

L'histoire, "une passion française" ? Mais ce n'est pas de l'histoire

L’histoire serait – paraît-il – « une passion française » : c’est du moins l’enseignement tiré par les sondeurs de BVA dans l’enquête sur « les Français et l’histoire » réalisée il y quelques semaines pour la presse régionale. Une passion, pourtant passablement édulcorée, singulièrement restrictive et qui sent trop souvent l’encre violette et les cahiers d’écoliers. Si 85 % des sondés se disent effectivement intéressés par l’histoire, les objets de cette curiosité frappent d’emblée par les limites... [Lire la suite]
15 octobre 2015

A l'école, le patriotisme, érigé en discipline scolaire, prend la place de l'histoire

On a tout dit ou presque sur la régression majeure que constituent les nouveaux programmes d’histoire en primaire et au collège : une campagne médiatique d’une rare violence accompagnant la publication d’un avant-programme pourtant peu novateur ; l’ingérence du pouvoir politique – notamment de Najat Vallaud-Belkacem – dans la mission d’un Conseil supérieur des programmes (CSP) pourtant censé travailler « en toute indépendance » ; au final, des programmes rabougris, étriqués, sans guère de rapport avec les objectifs... [Lire la suite]
07 octobre 2015

Retour du catéchisme national : et pourtant, le CSP "n'a cédé sur rien"...

Dans un entretien au Café pédagogique (06/10/2015), le président du CSP, Michel Lussault, apporte de curieuses précisions sur la nouvelle rédaction des programmes d’histoire-géographie mais en réalité s’enferre un peu plus. « Dans le cycle 2 – explique-t-il  - on place des repères, dans le 3, on privilégie le proche en histoire, dans le 4, on ouvre des perspectives ». Passons sur le 4, où les perspectives restent passablement étriquées, sur le 2 où les repères se limitent à la vie quotidienne sans guère de rapport... [Lire la suite]
30 septembre 2015

Brighelli, Philippot, NVB : mêmes programmes, même combat ?

Dans ma note du 19/09, j’écrivais : « …car si l’on se fiche complètement de savoir d’où vient la ministre, il est par contre parfaitement légitime de lui demander où elle va, lorsqu’elle donne corps à une vision de l’histoire scolaire dont la droite ou l’extrême-droite n’auront pas à changer une ligne en 2017. » Exagéré ? Dans un cordial entretien avec… Brighelli, Philippot, vice-président du FN, donne sa conception sur l’enseignement de l’histoire : « L'enseignement de l'histoire et de la géographie a... [Lire la suite]
19 septembre 2015

Nouveaux programmes d'histoire : l'inquiétante dérive identitaire de l'Education nationale

La publication par le ministère de l’Education nationale des programmes d’histoire (cycles 2, 3 et 4) dans leur version définitive est comme un coup de massue pour tous ceux qui pensaient encore, même sans trop y croire, qu’il était possible de faire sortir l’enseignement de l’histoire du carcan administratif et politique qui l’étouffe depuis trop longtemps. Au printemps dernier, l’avant-projet présenté par le Conseil supérieur des programmes (CSP), sans être révolutionnaire, laissait entrevoir quelques possibilités... [Lire la suite]
31 août 2015

Education morale et civique : mais quelle morale et quel civisme ?

La communication sur le sujet n’aura pas fait défaut : tous les services de l’Education nationale sont mobilisés, derrière leur ministre, pour vanter les mérites et la nouveauté de l’enseignement moral et civique (EMC). En réalité, nouveauté est un bien grand mot pour ce qui ressemble quand même diablement à ce qu’on connaît depuis longtemps sous des dénominations variées, suivant l’humeur du ministre en poste : instruction civique, éducation civique, éducation civique juridique et sociale, éducation morale etc. Mais c’est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,