22 juin 2017

Canicule, calendrier scolaire et lobby du tourisme

Heureusement pour le ministre de l’EN, le ridicule tue moins que le réchauffement climatique. Alors que la canicule de ces derniers jours rend les conditions de travail insupportables dans de nombreux établissement scolaires, le ministère répond comme à son habitude par une inénarrable suite de recommandations officielles dont l’objectif le plus évident est de ne pas avoir à aborder frontalement les questions qui fâchent. Une circulaire contre la chaleur… Dans une école primaire de Rennes (35° à l’ombre hier), 11 élèves ont dû être... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2015

Calendrier scolaire : le patronat impose son rythme (suite)

« Ce calendrier est le fruit d’un travail interministériel approfondi associant les ministères chargés de l’intérieur, des transports, du tourisme et de l’agriculture. » En présentant le calendrier scolaire des trois prochaines années, Najat Vallaud-Belkacem ne s’en est même pas cachée : entre l’intérêt des élèves et les préoccupations lourdement insistantes des professionnels du tourisme, le choix est vite fait : l’école « bienveillante », attentive aux rythmes et aux besoins des élèves, attendra. ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2014

Redoublement : un outil de sélection sociale et de régulation scolaire

Des enquêtes, des dossiers, des chiffres, des analyses, des rapports : une abondante documentation, fruit de réflexions qui remontent déjà à loin dans le temps, aboutit à la condamnation quasi unanime du redoublement. Une pratique qui, pourtant, perdure et suscite à intervalles réguliers dans l’opinion publique, des polémiques à n’en plus finir. Un témoignage pour commencer. Dans un collège qui m’est familier, au début du mois de juin, conseil de classe de fin d’année. Malgré les moues dubitatives et les froncements de sourcils... [Lire la suite]
04 septembre 2014

Egalité ou uniformité à l'école : un sondage qui trompe énormément

Le problème, avec ce genre de sondages, c’est que l’on ne sait jamais s’ils reflètent l’opinion – et laquelle au juste -  ou bien plutôt les préférences cachées du sondeur et du commanditaire, surtout lorsqu’ils émanent des piliers de l’info de comptoir, comme c’est le cas du dernier en date, « les Français et l’école », sondage CSA pour RTL. - 57 % des sondés ne pensent pas que l’école soit efficace dans la lutte contre les inégalités sociales. Rien de bien remarquable dans ce chiffre, sinon qu’il pourrait être plus... [Lire la suite]
27 août 2014

Un ministre pour quoi faire ?

Pas le moins du monde gêné, le ministre sortant, dans son message de départ aux enseignants : « Ce n’est pas sans tristesse que j’ai pris la décision de partir. Cette décision est inspirée par des convictions profondes que j’ai eu l’occasion d’exprimer publiquement. » Des convictions profondes ? Si tant est qu’elles existent, il aurait pu les mettre en avant il y a trois mois pour refuser le poste qu’on lui proposait alors… et pour lequel il n’était manifestement pas fait. Ce que nous dit le remaniement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2014

La messe est dite

Tout ça pour ça ? Il n’était pourtant pas terrible, le bilan du ministre sortant : la refonte des programmes repoussée à toujours plus tard ; le sacro-saint statut des profs infléchi à la marge mais en réalité reconduit d’années en années ; la réforme de leur formation toujours balbutiante ; rien sur les examens (on continue dans le burlesque avec le DNB) ; rien sur le collège ; rien sur le lycée ; une administration centrale immuable et une hiérarchie toujours aussi étouffante. Il n’y avait... [Lire la suite]
28 février 2014

Rythmes scolaires, programmes, statut des profs : la refondation enterrée

L’annonce du report à la rentrée 2016 de l’entrée en vigueur des nouveaux programmes scolaires  vient conclure toute une série de reculs notifiés ces dernières semaines et dissiper les ultimes illusions que l’on pouvait encore entretenir sur la volonté réformatrice du gouvernement : la refondation de l’école, censée combiner dans une même approche une refonte des contenus de l’enseignement, des rythmes scolaires équilibrés et une redéfinition du travail des enseignants,  est morte avant même d’avoir vu le jour. La... [Lire la suite]
19 janvier 2014

Calendrier scolaire : le patronat impose son rythme

Calendrier scolaire, clap de fin. En modifiant le calendrier scolaire 2016-2017 comme le lui demandait le lobby du tourisme, Peillon rend encore plus hypothétique une réforme de fond des rythmes scolaires. Une capitulation assez honteuse à vrai dire et que rien ne justifiait. En 2016, donc, les congés de Noël débuteront le vendredi 16 décembre, soit neuf jours avant Noël ( !) et les élèves reprendront la classe le surlendemain du Jour de l’an. Avec, dans la zone C,  des vacances de printemps avancées du 8 au 24 avril,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2013

Rythmes scolaires : la droite au côté des grévistes

Certes il faut convenir qu’avec sa réforme des rythmes scolaires, le ministre s’y est pris comme en manche. Qu’il est bien audacieux de qualifier de réforme une mesure qui ne s’applique qu’aux rythmes hebdomadaires. Qui ne concerne que l’école primaire pour oublier le collège et le lycée. Qu’un minimum de concertation n’aurait pas fait de mal. Que des réajustements sont sans doute souhaitables. Certes on voit bien que le ministre a cédé une fois de plus au souci de communication : que serait une rentrée scolaire sans une annonce... [Lire la suite]
18 septembre 2013

Au rythme des calendes grecques (bis) : la réforme des rythmes scolaires enterrée

C'était déjà le titre d'un post de Journal d'école (07/06/2010), alors que Chatel avait courageusement fait savoir qu'il laissait à son successeur le soin de règler la question du calendrier scolaire. Raté : le successeur vient à son tour de faire savoir que le calendrier scolaire resterait fixé à 36 semaines de travail (le Café pédagogique.) Même si la question des vacances d’été n’a sans doute pas l’importance qu’on lui prête un peu rapidement, cette mesure signifie - et c'est plus ennuyeux - qu’on ne touchera pas non plus à la... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :