23 février 2007

Les programmes du cabinet noir

Dans les dépêches de l’éducation (jeudi 22/02) sur Vousnousils, on apprend que Robien prépare une réforme des programmes de primaire et collège pour la prochaine rentrée. Comme toujours avec Robien, on a du mal à comprendre : un ministre qui ne le sera plus dans quelques semaines, prépare dans l’ombre, dans le secret des cabinets, les programmes scolaires des années à venir, en ignorant superbement ceux qui seront chargés de les appliquer. Le respect pour les profs, on peut toujours l’exiger des élèves mais pour le ministre, c’est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2007

Sauver les lettres, sauver Le Pen

« Il appartient à l’état d’instruire ses enfants (...) il faut dénoncer les ravages du pédagogisme et de l’égalitarisme (...) les enfants doivent retrouver la valeur des savoirs fondamentaux (...) il faut établir des exigences de passage et réévaluer la valeur des examens comme le brevet des collèges (...) les IUFM, centres de déstructuration et d’endoctrinement, doivent être remplacés par des centres pédagogiques régionaux ». Ce n’est pas une nouvelle livraison de « Sauver les lettres » ou de Brighelli mais c’est tout comme : il... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 février 2007

Le mauvais élève et le gentil docteur (suite)

Après s’être rendu ridicule il y a un an et demi par son étude sur les troubles de conduite, au point de se déjuger publiquement un peu plus tard, l’Inserm en rajoute une louche avec cette fois-ci un rapport sur les troubles d’apprentissage : « Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie ». C’est du sérieux. Extraits : « L’hypothèse de la nature familiale de la dyslexie est évoquée depuis longtemps et un faisceau de présomptions rassemblées depuis une vingtaine d’années fait en effet penser que la dyslexie possède une origine génétique... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 février 2007

La délinquance des mineurs est-elle soluble dans l'internat ?

Ce serait donc la solution miracle à tous les maux de la société : l’internat. Nos candidat(e)s à la présidentielle sont (presque) unanimes sur le sujet : la délinquance des mineurs et l’échec scolaire, qui comme chacun sait, n’est rien d’autre qu’une forme de délinquance, trouveraient leur remède dans l’internat. Ils sont intarrissables sur les sujet : internat « urbain », internat « rural », internat d’ « excellence » etc, bref, il suffirait d’enfermer les jeunes pour que, d’un coup de baguette magique et d’une serrure à double... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
20 février 2007

Brutalisation (suite)

Même si je n’ai pas bien suivi l’actualité éducative de ces derniers jours, j’ai l’impression qu’elle fut sinistre. Roland Veuillet hospitalisé d’office : on se croit revenu aux psychiatres de l’époque soviétique, avec la médecine se mettant au service d’un pouvoir brutal : http://roland-veuillet.ouvaton.org/ Un prof de ZEP menacé de sanction par son chef d’établissement, obligé de fermer son blog : http://www.blogprof.fr/ Et bien sûr, Sarkozy qui continue de traquer les enfants à l’école, comme cet enfant de 6 ans,... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2007

Des collégiens écrivent

Pour une fois qu’on se fait plaisir à la lecture de Ouest France (07/02/2007), on va peut-être en parler. Dans le style de la « Lettre à la jeunesse » d’Emile Zola, des élèves de 3e d’un collège de Brissac (Maine-et-Loire), ont rédigé des « Lettres aux anciens ». Ils voient loin, nos ados et en plus, ils savent écrire. A mille lieux des clichés sur une jeunesse déboussolée qui n’aurait plus de repères. Nos politiciens pourraient en prendre de la graine. Extraits : « Comment avez-vous pu laisser les idéaux misogynes se... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:21 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
06 février 2007

Comment dit-on "pédagogiste fumeux" en anglais ?

Intense moment de satisfaction, ce matin, devant mon Café pédagogique quotidien, suivi d’un non moins intense moment de déception. Le ministre de l’éducation annonçant une réforme des programmes de collège : « Les programmes doivent changer pour aller à la rencontre d’un monde en mutation rapide et donner la possibilité aux professeurs d’enseigner de façon à intéresser et à rendre enthousiastes leurs élèves ». Désormais, en langues, l’ourdou et le mandarin pourront être proposés aux élèves. En géographie, on travaillera sur les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 février 2007

Sarkozy achète les profs

La démocratie gangrénée par le clientélisme, ce n’est pas nouveau, dira-t-on. A défaut de projet politique cohérent, on achète telle ou telle catégorie d’électeur : les agriculteurs, pour avoir la paix des fourches, les Corses, pour la paix des bombes (là, ça ne marche pas à tous les coups) et beaucoup d’autres dont les politiciens s’attachent le bulletin de vote par de généreuses subventions. L’Union européenne et le contribuable sont bons princes. Sarkozy, lui, achète les profs. Dans un discours à Maisons-Alfort vendredi soir, il... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:41 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
01 février 2007

La Pravda rue de Grenelle

Des milliers d’emplois supprimés à la rentrée mais dans le même temps, Robien se fait sa pub personnelle sur le budget de l’Education nationale : pour la troisième fois en cinq mois, tous les enseignants ont reçu à leur domicile une luxueuse plaquette éditée par la cellule de propagande du ministère. Et cette fois-ci, il ne se retient plus, l’agent d’assurances à la retraite : trois pleines pages sur la grammaire en primaire – la prose de « Sauver les lettres » dans ma boîte à lettres avec l’argent du contribuable, j’apprécie... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2007

Educateur ou délateur : il faut choisir

Une dépêche AFP lue sur le site de VousNousIls nous apprend qu’une nouvelle convention a été signée le 30/01/2007 à Paris entre le parquet, la préfecture de police et le rectorat de Paris pour renforcer le « dispositif de signalement des infractions commises en milieu scolaire dans les établissements parisiens ». Lorsqu’un élève lance un « t’es con ! » rigolard à son petit copain, ce délit dont la gravité n’échappe à personne doit arriver « sans délai » sur le bureau du proc : « le chef d’établissement scolaire (...) doit aviser, sans... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]