05 janvier 2006

Confirmation : c'est bien l'école de la république qui fait le lit de l'extrême-droite

Je fais remonter sur Journal d’école un texte que j’y avais déjà mis le 10 septembre 2005 : « Quand l’école de la république fait le lit de l’extrême-droite ». A ce moment-là, il ne manquait plus au gouvernement Villepin que deux mesures pour réaliser dans son intégralité le projet éducatif du Front National : l’apprentissage à 14 ans et le retour à la méthode syllabique. Aujourd’hui, c’est fait...Voici à nouveau ce texte : « Attention ! Dans le texte ci-dessous, regardez bien où s'ouvrent et se ferment les guillemets... ... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2006

De Robien à l'école de Sarkozy

De Robien vient donc de pondre de pondre sa circulaire sur l’apprentissage de la lecture. On n’épiloguera pas sur le problème de fond : pourfendre une méthode pédagogique – la méthode globale – qui n’a jamais été appliquée,  pour en promouvoir une autre qui ne pose pas moins de problèmes, il faut être ministre de l’EN pour oser cela. Ce qui est en cause, ici, c’est surtout le mode opératoire du ministre : depuis des millénaires que les hommes apprennent à lire et à écrire, cet apprentissage ne s’est jamais fait sans... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2005

Excellence ?

Le débat sur l’intégration des « bons élèves » de ZEP dans les lycées d’ « excellence » (observez bien les guillemets) est un de ces débats-bidons dont raffolent les médias et les politiciens toujours aussi ignorants des questions éducatives. En ce qui concerne les médias, je vais quand même faire une exception avec Libé d’aujourd’hui et l’éditorial de Gérard Dupuy qui m’a piqué mes idées. Et comme, ce soir, je commence un peu à saturer, je m’en vais citer quelques extraits : « Parmi les diverses attitudes d’esquive, la fuite... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2005

Casernes de la république, république de caserne.

Le problème avec la rubrique « courrier des lecteurs » d’un quotidien, c’est qu’on ne sait jamais si elle reflète le point de vue du lecteur lambda, celui du responsable de la rubrique en question ou même la ligne générale de la rédaction. Parce que réserver plus d’une demi-page au courrier de Michel Arrouays (Libé, 08/12), avec un titre d’un centimètre de haut, « Salutaire service militaire », ça doit nécessairement vouloir dire quelque chose sur le journal hébergeur. Pour Michel Arrouays, les émeutes urbaines de novembre... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 décembre 2005

Procès en diffamation contre TF1

Imagine-t-on un JT de 20 heures de TF1 au cours duquel le journaliste se permettrait quelque chose du genre : « La Mégane de Renault, c’est vraiment de la merde, tout ça parce que les ingénieurs de Renault sont nuls et incompétents » ?  Evidemment, personne, chez Bouygues, n’oserait émettre un tel jugement qui conduirait son auteur et le responsable de la chaîne devant le tribunal, suite à la plainte en diffamation que le constructeur automobile ne manquerait pas de déposer. Vendredi dernier, au JT de 20 heures de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 décembre 2005

L'école en otage

Que le ministère de l’Education ait quitté la rue de Grenelle pour la place Beauvau n’est pas en soi une découverte ; depuis des mois, Sarkozy et sa police ont cannibalisé des pans entiers de la vie en société : l’intégration, c’est leur domaine exclusif, l’émigration de même, la famille – surtout celles où l’on parle le « patois » arabe – cela va de soi et, bien évidemment, l’éducation. Quoique Sarkozy soit d’une ignorance crasse dans ce domaine, cela ne l’empêche pas de pérorer à longueur de temps sur des sujets pour lesquels il n’a... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 novembre 2005

Kévin, 12 ans et demi, graine d'apprenti

Il s’appelle Kévin. Bon, ce n’est pas sa véritable identité, comme dans les chroniques judiciaires mais il existe réellement, en chair et en os ; il a 12 ans et demi, en classe de sixième. Un peu de retard, il n’écrit pas très bien, un peu brouillé avec la discipline scolaire mais il faut dire que la vie ne lui a pas fait de cadeaux, à Kévin : foyer perturbé, placements à droite à gauche, il n’a pas eu vraiment de chance pour démarrer dans la vie, Kévin. Pour le reste, une bonne tête et une intelligence vive. En fait, comme il n’aime... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 novembre 2005

L'imagination en grève

Avec les syndicats d’enseignants, ce n’est pas demain la veille que l’imagination prendra le pouvoir. Vraiment rien d’autre qu’une journée de grève pour faire valoir son point de vue ? Certes, une grève de profs fait toujours des heureux : les élèves, bien sûr, fous de joie à l’idée que la prof de maths n’est pas là, le trésorier payeur général, qui permettra à son patron d’économiser quelques journées de salaire, le patron lui-même, le ministre qui, tirant argument du faible pourcentage de grévistes, en profite pour claironner devant... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 novembre 2005

Punitions encore et toujours

Le dernier rapport annuel de la défenseure des enfants (www.defenseurdesenfants.com) confirme ce que l’on constate tous les jours : la judiciarisation croissante des affaires touchant aux mineurs et la multiplication des sanctions. Des actes peu graves, qui auparavant, étaient traitées au sein de la famille ou de l’école, relèvent maintenant du tribunal : 33 000 peines ont été prononcées en 2004 contre des mineurs, 42 000 mesures éducatives ont été prononcées. Parallèlement, Claire Brisset dénonce les violences policières dont... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 18:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 novembre 2005

Les gamins au turbin

L’ échec scolaire, c’est donc un délit et l’élève en situation d’échec scolaire est un délinquant. C’est en quelque sorte le sens du message que le gouvernement vient de faire passer en amalgamant dans une même problématique la question de l’école et celle des violences en banlieue. La cause première de tous les maux, ce ne sont pas la ségrégation sociale, le chômage, l’avenir sans avenir, les provocations policières, le racisme de plus en plus ouvert de la société française, c’est d’abord l’école et, cela va de soi, le collège... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]