30 mai 2007

Guy Môquet, "un nom qui ne prête pas à polémique"

Si Guy Môquet n’avait pas existé, il faudrait vraiment l’inventer. L’association Orange, qui milite pour la reconnaissance de l’histoire de l’immigration, souhaiterait qu’on donne le nom d’Abdelmalek Sayad à un nouveau collège de Nanterre (Libé, 30/05/2007). Il s’agirait ainsi, selon l’association, d’honorer « une personne illustre, héritière de l’immigration coloniale ». Abdelmalek Sayad, décédé en 1998, était sociologue, directeur de recherche au CNRS et assistant de Pierre Bourdieu. Oui mais voilà : on est ici dans les... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 07:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 mai 2007

Nous ne la lirons pas. Réponse à Laurent Joffrin.

« Oui, il faut lire la lettre de Guy Môquet », proclame Laurent Joffrin (Libé, 24/05/2007) emboitant ainsi le pas de Sarkozy, avec une grande naïveté et beaucoup de complaisance. Il voit là « un geste de tolérance, de la part d’un homme de droite que de choisir comme figure emblématique un jeune qui se situe, en politique, à l’opposé de ses propres convictions », ajoutant sans rire qu’ « il faut juger sur les actes plus que sur les intentions ». Juger sur les actes ? Il faut croire que Joffrin ne lit même pas le quotidien dont il est... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 17:20 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
26 mai 2007

Wolfgang Amadeus, l'enfant au centre

Comme c’est le week-end et qu’il faut bien se changer les idées, parlons un peu musique, de l’enfance de Mozart, par exemple, enfant certes doué mais on connaît tellement d’enfants dont les dons ont été étouffés par l’éducation, tellement de pianistes ratés par l’abus des gammes et des arpèges (je parle en connaissance de cause...) On sait que Mozart n’est jamais allé à l’école ; son seul maître, pendant ses années d’apprentissage fut son père, Léopold, un irresponsable laxiste comme nous allons le voir. Laissons la parole à Marianne... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:04 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
22 mai 2007

Confieriez-vous vos enfants à Darcos ? (suite de la suite)

Comme on s’y attendait, la France d’après ressemble bien à la France d’hier et le Darcos de 2007 n’a pas changé par rapport au Darcos de 2002. En visite dans un établissement d’Asnières, Darcos a retrouvé ses vieilles lubies d’il y a cinq ans, jugeant « indispensable » le vouvoiement des enseignants par les élèves et « préférable » le vouvoiement des enseignants par les élèves. Laissant croire que les élèves seraient à tu et à toi avec les profs, alors que le vouvoiement est général dans le secondaire, il persiste dans sa conception... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 19:45 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
20 mai 2007

Confieriez-vous vos enfants à Darcos ? (suite)

On nous l'avait caché : Darcos tenait un blog ; j’y suis donc allé faire un tour et en suis revenu édifié, quoique pas vraiment surpris. Extraits : Sur les « inféconds chercheurs en sciences de l’éducation » (14/02/2007) « C’est au carrefour de ces inusables casse-tête, que se place le discours sur la pédagogie (...). ne nous leurrons pas, le primat de la nécessaire transmission des connaissances n’est discuté que par les seconds couteaux ou par les commentateurs professionnels des officines exclusivement... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:49 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
18 mai 2007

Confieriez-vous vos enfants à Darcos ?

Avec Darcos, la France d’après ressemble furieusement à la France d’avant, à la France d’avant-hier, même. De son inoubliable passage à l’Education, il y a quatre ans, comme secrétaire d’état, on se souvient surtout de sa soudaine apoplexie devant les fesses des lycéennes et de son offensive indignée contre les élèves « désirables...qui jouent de leur charme. » Prétendant vouloir mettre toute la France en uniforme, il avait même ajouté que s’habiller librement, c’est « jouer de son charme, manifester un signe discriminant sur le plan... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 14:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
17 mai 2007

La lettre de Guy Môquet ou la prière à l'école

La résistance au nazisme, c’est bien pratique quand on s’appelle Sarkozy et qu’on a beaucoup de choses à cacher. La lettre de Guy Môquet à ses parents serait donc lue à chaque rentrée scolaire devant des lycéens – qu’on imagine au garde-à-vous – parce que Sarkozy en aurait décidé ainsi ? Remarquons d’abord que la lettre en question est un document intime, familial, à usage privé et qui n’éclaire en aucune façon sur le nazisme ou l’idéal de la résistance. Ce qui n’est pas un hasard car l’idéal de Sarkozy est sans doute assez éloigné de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 16:33 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
14 mai 2007

Du sang impur dans le bénitier

Pour une fois que la Marseillaise nous fait bien rire, on ne va pas s’en priver ni en priver le lecteur. On apprend dans Ouest France (14/05/07) que dans une petite commune de la Mayenne, des enfants d’une école conduits par leur adjudant – pardon, par leur instit – ont participé aux cérémonies commémoratives du 8 mai. Devant le monument aux tués par la France (c’est plus conforme à la réalité que « morts pour la France »), encadrés par les anciens d’Algérie, ils ont chanté la Marseillaise. Comme partout ailleurs, la récupération de... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 21:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 mai 2007

Démocratie ou gérontocratie ?

Le sondage Ipsos du 6 mai sur les motivations de vote des Français le confirme : les personnes âgées ont massivement voté Sarkozy au second tour des présidentielles, Sarkozy est d’abord l’élu des retraités. D’où cette question légitime : est-il normal que l’avenir d’un pays et, tout spécialement, celui des jeunes générations, soit décidé par une classe d’âge qui, majoritairement, a son avenir derrière elle ?  Cette interrogation paraît tout spécialement pertinente pour ce qui touche aux questions éducatives et aux motivations du... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 15:39 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
09 mai 2007

Interdire les châtiments corporels

Gifles, tirages de cheveux ou d’oreilles, coups de martinet ou de chaussure, pincements, secouages, poivre ou piment dans les yeux, ce sont quelques uns des châtiments corporels couramment utilisés sur les enfants un peu partout dans le monde. Les bonnes vieilles méthodes éducatives comme dirait Brighelli. Dans Libé d’aujourd’hui, Olivier Morel, fondateur de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire et auteur de la Fessée, cent questions-réponses sur les châtiments corporels (Ed. la Plage) revient sur le sujet (voir aussi... [Lire la suite]
Posté par B Girard à 12:23 - - Commentaires [28] - Permalien [#]